France : le gaz va augmenter de 3,2% pour les entreprises

Le gouvernement a confirmé ce mardi la hausse des tarifs du gaz pour les entreprises à compter du 1er juillet. Pour les particuliers, les tarifs ne changeront pas.

1 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters

Le gouvernement a confirmé le gel des tarifs du gaz pour les ménages et a fixé à 3,2% la hausse des tarifs pour les entreprises à compter du 1er juillet, a-t-on appris mardi auprès du ministère de l'Industrie. Un arrêté dans ce sens devrait être publié mercredi, a ajouté le ministère, confirmant des informations de presse.

Le gouvernement avait fait un geste d'apaisement face au tollé provoqué par la hausse des prix de l'énergie en France en annonçant début avril un gel des tarifs du gaz pendant un an. Il avait alors précisé qu'une hausse de 7,5% des tarifs du gaz aurait dû intervenir mécaniquement en juillet pour répercuter la hausse des prix du pétrole, sur lesquels les contrats à long terme de GDF Suez sont indexés. GDF Suez a de son côté réclamé début mai la mise en place d'un nouveau cadre tarifaire pour le gaz en France, la formule tarifaire actuellement en vigueur ayant de fait été suspendue avec le gel des tarifs.

"Le gouvernement a décidé de confier à la CRE (Commission de régulation de l'énergie) une mission d'expertise sur les coûts d'approvisionnement de GDF Suez pour mettre au point une nouvelle formule, au bénéfice du consommateur. Une nouvelle formule et un avenant au contrat de service public seront établis sur cette base", a indiqué le ministère de l'Industrie, Eric Besson, dans une déclaration transmise à l'agence Reuters.

La dernière hausse de tarifs du gaz avait été de 5% le 1er avril, ce qui avait porté la hausse à 20% sur un an.  La hausse de 3,2% des tarifs du gaz pour les entreprises intervient alors que les tarifs de l'électricité qui leur sont appliqués vont augmenter de 4,9% au total le 1er juillet.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 11
à écrit le 29/06/2011 à 19:32
Signaler
On nous dit vouloir s'investir dans les énergies nouvelles. Pourquoi ne voyons nous pas un engagement vers la fabrication de gaz à partir d'unité de traitement des déchets. Cette technique est déja au point , elle fonctionne et s'avère rentable; l'ut...

à écrit le 29/06/2011 à 10:40
Signaler
Et que feront les entreprises. Elle "répercuteront " la hausse sur les clients ( C'est nous), avec "arrondi " à l'euro supérieur, comme d'habitude.? Nos gouvernants ont privatisé le Gaz, ( et pas seulement, que nous avons déjà payé avec nos impôt...

à écrit le 28/06/2011 à 15:01
Signaler
un pourcentage non negligeable de l'augmentation servira a payer les superbes plans de stocks options des cadres de suez gdf en distribuant du dividende. merci l'etat ou comment quelques cadres deviennent multimilionnaire sans risques: quel exemple !

à écrit le 28/06/2011 à 13:11
Signaler
Et re-voila les prix administrés, autrement dit le régime communiste!

le 28/06/2011 à 14:38
Signaler
@henry: sauf qu'avec le régime communiste, c'était en faveur des consommateurs :-)

à écrit le 28/06/2011 à 11:51
Signaler
J'aime bien quand on dit que "pour les particuliers, les prix ne changeront pas" :-) Faudrait être super gogo pour ne pas savoir que cette hausse sera automatiquement répercutée sur le consommateur !!!

le 28/06/2011 à 14:38
Signaler
bien sur !

le 28/06/2011 à 15:03
Signaler
hausse repercutee sur le consommateur et notres EDF va surement augmenter au moins de 2,9 -

le 29/06/2011 à 15:31
Signaler
RUBIS + HRV = là je suis d'accord avec vous !

à écrit le 28/06/2011 à 11:24
Signaler
Et les entreprises vont pouvoir augmenter leurs prix de 6% !Pas mal comme astuce mais , nous savons cela ...

le 29/06/2011 à 15:32
Signaler
moutarde : pourquoi dire une chose qu'on sais déjà

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.