Suez Environnement revoit ses objectifs à la baisse

 |   |  229  mots
Copyright Reuters
Suez Environnement a annoncé mercredi soir réduire ses objectifs pour 2011 en raison des difficultés rencontrées sur le chantier de l'usine de dessalement d'eau de mer de Melbourne, en Australie. Résultat, le titre est le seul de l'indice CAC dans le rouge ce jeudi matin.

Retardé par des conditions climatiques défavorables et des problèmes liés à la main d'oeuvre, le chantier de Melbourne a conduit Suez Environnement  à enregistrer au troisième trimestre une charge de 185 millions d'euros, qui s'ajoutent aux 52 millions comptabilisés au premier semestre, dont 80 millions au niveau de son résultat brut d'exploitation (RBE) et de son cash flow libre. Cette seule charge a un impact cash de 0,35 euro par action, a estimé dans une note Julien Desmaretz, analyste chez Bryan Garnier, qui juge en outre "particulièrement décevante" l'annonce d'un maintien du dividende au niveau de celui versé au titre de 2010, alors que Suez Environnement avait dit tabler sur une hausse annuelle d'environ 5% pour les exercices 2011 à 2013.

Cela va affecter les objectifs 2011 du groupe à hauteur de 80 millions d'euros pour le résultat brut d'exploitation et de 125 millions d'euros pour le résultat net, qui était jusqu'alors attendu au-delà de 425 millions d'euros ae xpliqué le groupe.

Selon un analyste basé à Paris, le chantier de Melbourne "brise le cercle vertueux" de Suez Environnement, qui continue toutefois de mieux résister en Bourse que son grand rival Veolia depuis le début de l'année, avec un recul de 27% contre 50% pour le numéro un mondial du secteur.

A la Bourse de Paris ce jeudi matin, l'action chute de plus de 4% à 11,3 euros. C'est le seul titre du CAC 40 dans le rouge.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :