La Banque mondiale s'alarme d'une hausse des températures de 4 degrés

La température moyenne de la planète risque de grimper de 4° Celsius d'ici la fin du siècle, craint la Banque mondiale d'après un rapport publié le 18 novembre. Il s'agit d'un niveau bien pire que celui prévu par d'autres experts comme ceux du GIEC.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Vagues de chaleur, sécheresse, multiplication des cyclones tropicaux, inondations de zones côtières, stocks de denrées alimentaires en danger, écosystèmes et biodiversité attaqués... C'est le sombre scénario envisagé par la Banque mondiale dans les années à venir. "Même si les pays respectent leurs engagements actuels de réduction des émissions de gaz à effet de serre la température moyenne globale pourrait encore grimper de 4 °C d'ici 2100", s'alarme l'institution dans un rapport publié dimanche soir. Un réchauffement deux fois plus élevé que celui prévu dans le dernier rapport des experts de l'Onu (le Giec). Ces derniers tablent en moyenne sur une hausse des températures de 2 degrés d'ici la fin du siècle.

Baisse des rendements agricoles

En conséquence, la sécheresse, par exemple, progresserait jusqu'à concerner 44% des terres cultivées contre 15,4% actuellement. Parmi les effets redoutés d'un tel réchauffement: des rendements agricoles qui diminueraient encore plus fortement, et des millions de personnes potentiellement privées de nourriture. Des effets difficiles à chiffrer précisément du point de vie économique. "Dans un monde de plus en plus globalisé", où le niveau d'interdépendance entre les pays s'accroît, "des dégâts sur les infrastructures peuvent conduire à des impacts directs substantiels", est-il ainsi noté dans le rapport.

Source: Banque mondiale

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 57
à écrit le 26/11/2012 à 12:23
Signaler
Tiens, le lobby de propagande anti-réchauffement est de retour, pour essayer de garder le dernier mot sur le débat. Avec 3 commentaires quasi-simultanés et qui mettent en doute l?honnêteté de la banque mondiale et des études, discutent de points tech...

à écrit le 25/11/2012 à 16:35
Signaler
En tout cas, une chose est sûre à 100%, c'est qu'aucun pays n'échappe à la propagande lyssenkiste en faveur du dogme du RCA... Ce qui est également sûr à 100%, c?est que le rôle moteur présumé du CO2 sur T, hypothèse du GIEC pour être en conformité ...

à écrit le 25/11/2012 à 16:34
Signaler
La Banque mondiale gère un portefeuille de 7,2 milliards de dollars de fonds d'investissements climatiques dans plus de 48 pays. Il est donc de son intérêt de dramatiser. Mais, comme elle est juge et partie, ce qu'elle nous raconte n'a aucune crédibi...

à écrit le 25/11/2012 à 16:32
Signaler
Donc la BM, notoirement incompétente en climatologie, a l'audace de prévoir des montées de T plus fortes que ce que prévoit le GIEC? Comment accorder quelque crédit à ces prédictions foireuses?

à écrit le 20/11/2012 à 10:32
Signaler
Il y a toujours dans vos propos cet important décalage entre l'incertitude des études actuelles ( au conditionnel) et la certitude affichée ( futur simple) des conséquences cataclysmique que vous annoncez à court therme et irréversibles. cela ne prêt...

à écrit le 19/11/2012 à 14:11
Signaler
Nos connaissances scientifiques ne nous permettent pas d'affirmer de tels chiffres. Avec Seralini, on a vu que des chercheurs pouvaient sciemment détourner des études, voilà que d'autres sont capables d'écrire des prophéties sous le sceau de la Scien...

le 19/11/2012 à 14:34
Signaler
As-tu remarqué l'utilisation du conditionnel dans les recherches climatiques ? Évidemment, personne ne peut prédire avec exactitude et certitude l'avenir du climat (ni dans aucun autre domaine "turbulent"), mais pour autant, faut-il jeter aux orties ...

le 19/11/2012 à 15:23
Signaler
@ K , à quel % se situe la part de l' Europe dans la polution planétaire.....Le cri d' alarme de la banque mondiale est uniquement destiné aux Us qui auront des ouragans de plus en plus violents . Le coup des réparations de New York et les moyens tec...

le 19/11/2012 à 16:58
Signaler
@k Désolé mais le titre de cet article n'est pas au conditionnel! La température augmenterait de 4 plutôt que de 2.....c'est bien d'une correction de prévision très précise dont il s'agit. Foutaise! je ne nie pas que beaucoup de paramétres vont dans ...

le 19/11/2012 à 17:23
Signaler
@k;"brutalement et fortement" 4 degrés en 100 ans, mais c'est pas sûr..... vous ne pensez pas que l'augmentation de 0.04 degré par an ne serait pas mesurable et que des mesures pourraient être prise si cela s'avérait exact dans les toutes prochaines ...

le 19/11/2012 à 18:00
Signaler
@gsp : "Urgence d'attendre", mais c'est bien sûr : surtout, ne faisons rien, et quand on sera dans le mur, il sera temps de se poser la question ... Ca c'est de l'anticipation ! Pour info, la température de la Terre monte depuis un gros demi-siècle, ...

le 19/11/2012 à 18:36
Signaler
On anticipera lorsqu'on aura prouver de façon indéniable qu'il y a quelquechose à anticiper ! Pour le moment vous êtes dans l'incapacité de démontrer quoi que ce soit, cette pseudo étude en est la preuve irréfutable. vu vos motivations, je pense que ...

le 19/11/2012 à 19:47
Signaler
"Avoir la preuve de manière indéniable" : pas de chance, la science n'avance pas comme cela, et c'est bien le problème ... En maths, ça marche comme ça (et encore, Gödel est passé par là, mais cela nous éloigne du sujet), mais dans le reste des scien...

le 20/11/2012 à 8:21
Signaler
Bonjour...... Pour résumer: vous pressentez que l'humanité va dans le mur sans savoir quand ni de quoi est fait le mur. Et vous voulez convaincre le monde entier de de prendre des mesures contraignantes ( qui s'opposent à la course aux bénéfices). ...

le 20/11/2012 à 9:50
Signaler
Cette étude, je ne l'ai pas écrite ;-). Le mur, c'est un changement rapide et important du climat, qui perturbera profondément les sociétés humaines (agriculture, vagues de froid et de chaud, ...), l'écosystème (animaux, végétation) et auquel il sera...

à écrit le 19/11/2012 à 13:01
Signaler
Le titre est évidemment racoleur en parlant d'une hausse de "4 degrés" comme si celle-ci était une certitude ou avait même déjà eu lieu ! C'est totalement ridicule: il ne s'agit que de projections basées sur des hypothèses largement arbitraires et su...

le 19/11/2012 à 14:25
Signaler
Bruno, c'est pas beau de désinformer ... Oui les modèles sont sujets à caution : as-tu déjà vu une prévision "certaine" ? Pour autant, doit-on jeter toute les prévisions à la poubelle, en les teintant "d'obscurantisme" ? Tu vas vite en besogne ... En...

le 19/11/2012 à 15:26
Signaler
Notre ami Bruno a un peu raison. L'impression qui se dégage de l'article est une sorte quasi-certitude (et ce n'est pas l'usage du conditionnel qui change quelque chose) alors que c'est basé au mieux sur une chimère de calul sur un énième modèle num...

le 19/11/2012 à 16:34
Signaler
@double : oui j'ai justement fait bcp de modèles, d'abord scientifiques (écoles d'ingénieur + travaux de recherches), puis en économétrie et enfin audit et construction de business plan de diverses entreprises. Donc si, je connais bien le domaine de ...

à écrit le 19/11/2012 à 12:20
Signaler
On va faire des économies de chauffage !

le 19/11/2012 à 12:40
Signaler
Quelle inconscience !

le 19/11/2012 à 14:20
Signaler
C'est ce que Poutine avait dit : "le réchauffement ? vous savez, la Russie est un pays froid, alors ...". J'espère juste que c'est du l'humour ;-). Et accessoirement, les économies de chauffage vont être absorbée par les dépenses en climatisation ...

à écrit le 19/11/2012 à 12:03
Signaler
Dans le commentaire, il n' est pas fait allusion aux tornades qui se forment dans le golf du Mexique. (Sandy.....) On sait que la banque mondiale est proche des Us!! donc il serait bon que l' Europe, l' Asie et les Emergents arrètent de polluer et la...

à écrit le 19/11/2012 à 11:58
Signaler
C'est dans sa nature; tant que l'homme n'est pas confronté à l'instantanéité de la catastrophe toujours repoussée,il ignore la nature et ses colères. De toute façon la race humaine disparaîtra tôt ou tard et renaîtra sous une autre forme.

à écrit le 19/11/2012 à 11:44
Signaler
"En quelques années l'homme a ébranlé un équilibre vieux de plusieurs millions d'années. Quelques années encore devraient suffire à compromettre toute forme d'existence, dont la sienne qui plus est ! " D'après "les corps indécents". Que fera-t-on de...

le 19/11/2012 à 12:49
Signaler
la guerre sera la conséquence logique de ces crises ( financière, énergétique et climatique )

à écrit le 19/11/2012 à 11:40
Signaler
arretez de croire tout ce que l on vous raconte et redescendez sur votre planete cher aka

à écrit le 19/11/2012 à 11:35
Signaler
Mais oui, bien sûr l?humanité a traversé des périodes au climat variable, mais cette fois c'est l'humanité qui directement responsable de ce fait < oui et non, on n'a juste accélérer un peu le processus c'est tout, avec ou sans nous ca se produirait ...

le 19/11/2012 à 11:46
Signaler
Peut-être, mais as-tu conscience du coût d'un changement accéléré, et notamment d'une hausse accélérée du niveau de la mer ... ? Cf éléments ci-dessous (et j'ai oublié dans la liste la Nouvelle-Orléans, qui sera sans doute abandonnée dans les 30 ans ...

à écrit le 19/11/2012 à 11:02
Signaler
Si c'est les activités humaines qui sont bien a l'origine de se changement, il faudra s'y adapter. Car vu l'émergence de nouvelles puissances économiques, la consommation énergétique va fatalement continuer à flamber. Or les fossiles sont seules capa...

le 19/11/2012 à 11:34
Signaler
Mieux vaut jouer aux apprentis sorciers ? Pourtant, essayons d'imaginer le coût du changement climatique : si la mer monte d'un mètre d'ici un siècle, et peut-être de nettement plus, combien de milliards de personnes vont devoir bouger, les villes cô...

le 19/11/2012 à 11:39
Signaler
D'après les dernières recherches, la civilisation maya aurait disparu suite à une longue période de sécheresse entrainant des troubles sociaux et la désorganisation de cette société.

à écrit le 19/11/2012 à 10:46
Signaler
La race humaine à traversée des variations climatiques bien plus importantes depuis la nuit des temps.Elle s'est toujours adaptée et sans moyen technologique. Alors qu'est ce qu'on s'en fout si les bananes sont cultivées en antartique plutôt qu'en Ma...

le 19/11/2012 à 10:56
Signaler
En effet, il y a même une adaptation ultime qui est de disparaître.

le 19/11/2012 à 11:00
Signaler
Mais oui, bien sûr l?humanité a traversé des périodes au climat variable, mais cette fois c'est l'humanité qui directement responsable de ce fait : dérèglement climatique, hausse du niveau des océans, déforestation, biodiversité menacée, agriculture ...

le 19/11/2012 à 12:53
Signaler
À Eiffel: Disparaître est le contraire de s'adapter! à Patrick:" la terre est malade à cause de l'homme". La terre est une planete, elle ne peut être malade. L'homme est issu de la nature, lui et ses actions sont aussi naturelles que les rayons cosmi...

le 19/11/2012 à 14:40
Signaler
"...d'ici environ 5 milliards d'années..." et l'homme aura dominé la science ! Eh Eh, quel optimisme ! Ce ne sont pas les sciences que l'homme aura dominé tel que vous imaginez le futur, mais les lois la physique tout simplement. Nous sommes bloqués ...

le 19/11/2012 à 16:36
Signaler
"Bloqué sur terre', qu'en savez vous ? Quand on voit les progrès réalisés en seulement 1 siècle.5 milliards d'années semblent suffisantes pour apprendre à voyager. Et il faudra bien avant que la terre ne disparaisse naturellement avec toutes ses créa...

le 19/11/2012 à 17:22
Signaler
Mais enfin voyager avec quelle énergie et à quelle vitesse ? Du gaz de schiste ? De l'anti-matière ? Du nucléaire ? C'est Star Trek votre histoire ! En un siècle on a eu un pétrole abondant, peu cher à extraire, avec des qualités de combustion inégal...

le 19/11/2012 à 17:49
Signaler
Les réponses à vos interrogations ne seront connues que dans quelques milliards d'années, un peu de patience donc. je connais le problème du manque de ressources avérées,mais il y en a encore énormément sous nos pieds, au fond des mers sur la lune et...

le 20/11/2012 à 11:56
Signaler
« Toute personne croyant qu'une croissance exponentielle peut durer indéfiniment dans un monde fini est soit un fou, soit un économiste. » (Kenneth Boulding) En guise de conclusion, car vos certitudes vous cachent l'ampleur du problème climatique/én...

à écrit le 19/11/2012 à 10:19
Signaler
La banque a raison: bientôt les billets de banque ne résisteront plus à l'augmentation de la température, il faudra remettre les pièces d'or en circulation!

à écrit le 19/11/2012 à 10:04
Signaler
la Terre se réchauffe de toute façon activité humaine ou pas Demandez à n importe quel vrai climatologue il vous l expliquera ce sont des cycles naturels réchauffement puis refroidissement ...L activité humaine a un impact mais pas si grand qu on l i...

le 19/11/2012 à 10:13
Signaler
Tu proposes de demander à des "vrais" climatologues pour confirmer tes affirmations péremptoires, mais quand l'immense majorité d'entre eux s'exprime, sur un communiqué commun, tu n'écoutes manifestement pas ce qu'ils disent ... CQFD, et donc de 2 ch...

le 19/11/2012 à 10:59
Signaler
K a posé la bonne question. Soit Mordicus est nul soit il est manipulé. Dans les 2 cas, c'est pas bon.

à écrit le 19/11/2012 à 10:02
Signaler
En Asie, zone de prospérité économique ils s'en foutent royalement comme nous en période de prospérité dans les années 60-70. Nous concernant, il nous reste ça aujourd'hui comme préoccupation.

le 19/11/2012 à 11:05
Signaler
Il y a des millions de Chinois qui meurent sous l'effet de la pollution. Mais ramené à 1.3 milliards, c'est pour l'instant, peanuts. Il faut savoir que la voie choisie par la Chine est la voie du moindre mal. Soit la population meure de faim et de mi...

à écrit le 19/11/2012 à 9:59
Signaler
Hahahahahaha! Ces gens sont impayables! Plus c'est gros plus ils espèrent que ça passe. Et on donne encore de l'argent à cette institution? Viendra un moment où les comptes devront être faits et les motivations derrière ces activités recherchées.

à écrit le 19/11/2012 à 9:51
Signaler
C' est une nouvelle invérifiable, donc sans intérêt.

le 19/11/2012 à 10:47
Signaler
Mieux vaut donc se mettre des ?illères et ne pas se poser de questions, c'est bien ta conclusion ?

le 19/11/2012 à 11:08
Signaler
Ce qui arrive actuellement vérifie pourtant ce que les scientifiques avaient annoncé. Certes, anticiper un fait ne peut se vérifier dans l'instant immédiat, cela n'empêche pas la réalisation du fait dans l'avenir.

à écrit le 19/11/2012 à 9:22
Signaler
Vu qu'il n'arrive pas encore a expliqué le petit age glacière du 16 au 19eme siècle, qu'ils ont des difficulté pour prévoir le temps a court terme. ils sont bien incapable de prévoir une évolution du climat a plus long terme

le 19/11/2012 à 10:46
Signaler
Le rapprochement entre météo à court terme et climat à long terme est typique des apprentis "sceptiques", du genre Allègre. Ce dernier sait pourtant parfaitement que c'est une supercherie pour tromper le grand public ... En effet, il n'est pas possib...

le 19/11/2012 à 12:46
Signaler
désolé,c allègre n'est pas climatologue,mais géologue.Son argumentaire tiens sur les inversions paléo-magnétiques,notamment avec diminution des effets de la ceinture de van halen...plus interessant à étudier:augmentation des vents(éolien),zones inond...

à écrit le 19/11/2012 à 9:20
Signaler
Ont-ils pris en compte le dégagement de gaz carbonique colossale qui résultera de la consommation des gaz de schiste ?

à écrit le 19/11/2012 à 8:40
Signaler
Et quid de la possibilité de mettre en culture les terres de Sibérie, du Canada et d'Alaska grâce au réchauffement ?

le 19/11/2012 à 10:21
Signaler
Si la Sibérie devient cultivable à moyen terme, c'est une terrible nouvelle pour le climat. En effet le méthane qui se dégagera des tourbières de la toundra aura un effet terrible sur le réchauffement. Un peu de lecture pour vous aider à mieux compr...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.