Energie : GE fusionne ses activités de services pétroliers avec Baker Hughes

 |   |  128  mots
La semaine dernière, General Electric avait reconnu qu'il était en discussion avec Baker Hughes en vue d'un éventuel partenariat.
La semaine dernière, General Electric avait reconnu qu'il était en discussion avec Baker Hughes en vue d'un éventuel partenariat. (Crédits : © Mike Blake / Reuters)
Le conglomérat américain General Electric se rapproche du numéro trois mondial des services pétroliers.

En mai, Baker Hughes, spécialiste des services pétroliers, avait vu son projet de fusion avec Halliburton retoqué par les autorités de la concurrence. Cette fois-ci sera-t-elle la bonne ? C'est au tour de General Electric d'approcher le numéro trois mondial du secteur, d'après une information du Wall Street Journal.

Le conglomérat a annoncé lundi la fusion de ses activités pétrole et gaz dans une nouvelle entité qui serait contrôlée par GE, assure le quotidien. La transaction pourrait atteindre les 30 milliards de dollars (27 milliards d'euros), et la nouvelle entité aura un chiffre d'affaires annuel de 32 milliards de dollars. La semaine dernière, General Electric avait reconnu qu'il était en discussion avec Baker Hughes en vue d'un éventuel partenariat.

(Avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 31/10/2016 à 9:10 :
L'économie financière étant dans l'impasse les multinationales se concentrent fortement en ce moment, c'est loin d'être le signe d'une économie générale prospère et sereine.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :