Pollution : les véhicules les plus polluants interdits lundi à Paris et en proche banlieue

Les véhicules les plus polluants seront interdits de circuler lundi à Paris et en petite couronne dans le cadre de la mise en place de la circulation différenciée, en raison d'un épisode de pollution de l'air, a annoncé samedi la préfecture de police de Paris.
Un épisode de pollution aux particules fines pourrait toucher l'Ile-de-France dimanche en raison des conditions météorologiques, a indiqué samedi Airparif. Selon l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air, la concentration en particules est susceptible de dépasser dimanche le seuil d'alerte (80 µg/m3).
Un épisode de pollution aux particules fines pourrait toucher l'Ile-de-France dimanche en raison des conditions météorologiques, a indiqué samedi Airparif. Selon l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air, la concentration en particules est susceptible de dépasser dimanche "le seuil d'alerte" (80 µg/m3). (Crédits : Statista*)

"Lundi (23 janvier, NDLR), nous allons mettre en place une mesure nouvelle, la circulation différenciée", un dispositif "visant à se substituer à la circulation alternée" qui avait été mise en place six jours en décembre en Ile-de-France, en raison d'un épisode de pollution, a expliqué lors d'un point presse Marc Meunier, secrétaire général de la zone de défense et de sécurité de Paris: on "interdit la circulation aux véhicules les plus polluants".

L'interdiction de circulation concerne les véhicules non classés (pour la plupart dont l'immatriculation est antérieure à 1997) et les véhicules de classe 5 (immatriculation entre 1997 et 2001) selon la classification des vignettes Crit'Air, obligatoires depuis mi janvier, à Paris et dans 69 communes, a précisé la préfecture. Tous les autres véhicules disposant des vignettes Crit'Air de classe 1 à 4 pourront circuler.

De la pédagogie, puis des amendes

Les contrevenants risquent une amende de classe 2 (22 euros si elle est payée immédiatement) et l'immobilisation du véhicule, a-t-il été précisé. Les policiers vérifieront la couleur de la vignette ou à défaut, demanderont la carte grise du véhicule pour s'assurer qu'il est autorisé à rouler.

Alors que seulement "20% à 25% des véhicules sont actuellement ou seront prochainement équipés" de vignettes Crit'air, M. Meunier a fait "appel aux concitoyens pour qu'ils se dotent de ces vignettes, qui sont obligatoires".

Dans un premier temps, les forces de l'ordre feront preuve de "pédagogie" pour les automobilistes qui n'en auront pas, "mais à terme, le fait de ne pas avoir de vignette sera sanctionné", a-t-il averti.

Pour dimanche, la préfecture de police impose des restrictions de circulation, notamment des limitations de vitesse et interdit de nouveau le chauffage au bois.

Un forfait de 3,80 euros par jour

De son côté, le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) qui gère les transports en commun dans la région capitale a décidé de mettre en place lundi, en coordination avec la préfecture de police, un "forfait anti-pollution" toutes zones au tarif de 3,80 euros par jour, alors qu'il varie habituellement entre 7,30 (zone 1-2) et 17,30 euros (zone 1-5).

Le Stif avait décidé d'instaurer ce forfait le 11 janvier en raison du refus du gouvernement de prendre en charge le coût de la gratuité dans les transports en commun en cas de pic de pollution.

Un épisode de pollution aux particules fines pourrait toucher l'Ile-de-France dimanche en raison des conditions météorologiques, a indiqué samedi Airparif.

Selon l'organisme chargé de la surveillance de la qualité de l'air, la concentration en particules est susceptible de dépasser dimanche "le seuil d'alerte" (80 µg/m3).

M. Meunier a indiqué que cette pollution, liée à une météo caractérisée par une situation anticyclonique, des températures très basses et l'absence de vent, pourrait continuer lundi.

*Un graphique de notre partenaire Statista

(Avec AFP)

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 20
à écrit le 24/01/2017 à 14:05
Signaler
Mesures prises absolument en logiques d'écolos bornés.Ce mardi matin ,les relevés Météo faisaient mention de pollutions arrivant de pays limitrophes se répandant sur une partie de la France...Pénalisation de voitures dites anciennes (avant 98) qui b...

à écrit le 24/01/2017 à 8:29
Signaler
Mesures totalement discriminantes qui me font penser à La Fontaine dans les animaux malades de la peste: "Selon que vous serez puissant ou misérable, Les jugements de cour vous rendront blanc ou noir." Des centaines de milliers de Français , (les mi...

à écrit le 24/01/2017 à 7:58
Signaler
la solution des plaques avait quand mème l'avantage d'etre moins discriminatoire : là c'est carrement une prime a ceux qui ont les moyens de renouveller leur véhicule souvent , et ce ne sont pas les "sans-dents " !

à écrit le 24/01/2017 à 7:56
Signaler
Prochaine étape interdire les pets de SDF .......

à écrit le 24/01/2017 à 7:56
Signaler
Prochaine étape interdire les pets de SDF .......

à écrit le 23/01/2017 à 20:24
Signaler
Quand on regarde la carte de la pollution atmosphérique aux PM10, on voit que c'est toute la moitié nord de la France qui est concernée. Donc cela n'a rien à voir avec la circulation automobile. Mais certains politiciens n'ont toujours pas réagi et n...

à écrit le 23/01/2017 à 18:49
Signaler
Pour résumer, un petit nombre de véhicules ne pourra pas circuler pendant que la grande majorité pourra continuer joyeusement. Et ils pensent que l'impact sur la pollution va être visible ? Quelque chose me dit, que l'impact sera encore plus faible q...

à écrit le 23/01/2017 à 9:25
Signaler
... Mesure à but politique : dans le métro, le taux de particule y est nettement plus élevé, jusqu'à 300µg/m3, soit plus de 3 fois le seuil d'alerte. Donc les beaux discours pour encourager les parisiens à prendre le métro, c'est de l'empoisonneme...

à écrit le 23/01/2017 à 8:56
Signaler
Bravo ! ... une mesure discriminatoire de plus .... il va devenir urgent de supprimer le terme "egalité" de la devise de la République ( et les deux autres aussi ! )

à écrit le 23/01/2017 à 8:19
Signaler
C'est assez interessant: en ete avec de la circulation beaucoup plus dense on n'a pas de pique de pollution. Comme par hazard, en hiver ou les gens brulent tout sort de combustible pour se chauffer....on a des problemes. A quand l'obligation par la l...

le 23/01/2017 à 8:58
Signaler
il est autorisé ..... d'"INTERDIRE ..... TOUT ! .. et vive le meilleur des mondes formaté ......

le 23/01/2017 à 12:13
Signaler
@ tt: à quoi va-t-on se chauffer ? A la bouse de vache séchée ? Et qui va payer la "mise en conformité du parc immobilier" ? Avec des normes qui changeront dans 2 ou 3 ans suivant les ministres ? Ras le bol des yakafokon.

à écrit le 23/01/2017 à 8:18
Signaler
C'est assez interessant: en ete avec de la circulation beaucoup plus dense on n'a pas de pique de pollution. Comme par hazard, en hiver ou les gens brulent tout sort de combustible pour se chauffer....on a des problemes. A quand l'obligation par la l...

le 24/01/2017 à 8:35
Signaler
@tt J'aime bien la notion de "pique" de pollution. L'ozone... ça "pique" bien. Mais par chez nous dans les montagnes, nous sommes plus habitués aux "pics" de pollution, quoique sur les sommets, la pollution de l'air est nulle.

à écrit le 22/01/2017 à 17:02
Signaler
Comme le niveau de particules fines dans le métro est beaucoup plus élevé (et en permanence) que dans l'air que nous respirons en surface, est-ce une mise en danger de la vie d'autrui que d'inciter les gens à prendre le métro pour lutter contre la po...

à écrit le 22/01/2017 à 15:57
Signaler
Premièrement, l'article l318-1 du code de la route dit que l'identification du véhicule doit être renouvelée lors du contrôle technique. Cet article ne cite pas la vignette, qui d'ailleurs n'apparaît dans aucun texte. Deuxièmement, si mon véhicule ...

à écrit le 22/01/2017 à 12:05
Signaler
Vérifiez la pose de la vignette sur les véhicules de la CRS, de la Gendarmerie ou autres assermentés. S'il est interdit de polluer... c'est pour tous.

à écrit le 22/01/2017 à 11:43
Signaler
Mais avec votre porsche cayenne turbo diesel qui consomme 15 litres aux cent vous aurez le droit de circuler dans Paris alors que ça pollue plus que trois twingos interdites. Pareille avec vos VW, renault et fiat toutes neuves, pas de problème mê...

à écrit le 22/01/2017 à 10:50
Signaler
Si seulement nos politiciens avaient autant de courage à l'encontre des délinquants et trafiquants des Cités dans lesquelles les Forces de l'ordre n'osent même plus rentrer... C'est sur que c'est moins dangereux de venir embêter ceux qui vont gagner ...

à écrit le 22/01/2017 à 9:37
Signaler
Encore un sujet oriente avec la complicité des journalistes !!!!!!!!!!!! la polution des voitures vient à 90 % du frottement des pneus et de l'usure des plaquettes , et que dire de la fermeture des voies sur berge ?????

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.