LTDE

Climat : le rôle essentiel des acteurs privés et des villes

 |   |  143  mots
Laurence Tubiana, présidente d'European Climate Foundation et ambassadrice pour les négociations climatiques.
Laurence Tubiana, présidente d'European Climate Foundation et ambassadrice pour les négociations climatiques. (Crédits : Reuters)
Lors du One Planet Summit qui s’est déroulé mi-décembre à Paris, des solutions concrètes pour la mise en œuvre de l’accord de Paris sur le climat ont été discutées.

Malgré la sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris, les négociations se poursuivent entre les états signataires mais aussi les différentes parties prenantes pour lutter contre le réchauffement climatique. Une cinquantaine de chefs d'état ainsi que de nombreux économistes, chefs d'entreprise et maires de grandes villes, avaient fait le déplacement sur l'île Séguin à Paris. Car la protection de la planète est un travail collectif et ce sommet pour l'environnement doit permettre de faire du secteur privé et des collectivités locales des acteurs à part entière de cette action. Au micro de La Tribune de l'Energie, Laurence Tubiana, présidente d'European Climate Foundation et ambassadrice pour les négociations climatiques, chargée de la mise en œuvre de l'accord de Paris, revient sur l'importance des différents niveaux de gouvernance pour une action coordonnée.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/02/2018 à 17:18 :
On ne ressent pas la dynamique.
On a tout de même eu des ministres de l’environnement plus engagés (es): Corinne Lepage, Dominique Voynet, Jean-Louis Borloo, Nathalie Kosciusko-Morizet, Delphine Batho, Segolene Royal,…
Je regrette le départ de NKM.
L’environnement apparait parfois comme une cause perdue, tout comme le progressisme ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :