LTDE

Ujet, le scooter électrique… et pliable

 |  | 130 mots
Lecture 1 min.
Découverte du nouveau scooter électrique fabriqué par la société Ujet
Découverte du nouveau scooter électrique fabriqué par la société Ujet (Crédits : Ujet.com)
Découverte en images du scooter électrique fabriqué par la société Ujet. Un modèle connecté et surtout pliable, présenté lors du dernier CES de Las Vegas.

Ujet est doté d'une batterie amovible sur roulettes, lui permettant une autonome de 150 kilomètres. Ce scooter nouvelle génération, présenté aux visiteurs du dernier CES de Las Vegas, s'avère très léger : à peine 43 kilos, grâce à son armature en fibre de carbone.

Originalité : Ujet se plie en deux pour prendre moins de place lors que l'on souhaite le « ranger ». Mais Ujet est également un véritable objet connecté, dans la mesure où il offre un certain nombre de fonctionnalités de contrôle à distance via le smartphone de son propriétaire.

Il est notamment équipé d'un GPS, d'une connexion Internet, du Bluetooth, du WiFi ou encore d'un système de commande vocale. Rien que ça.

A découvrir en images lors du CES 2018, à Las Vegas :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/03/2018 à 10:38 :
Autant le GPS peut se comprendre afin de fournir un Systeme de navigation. mais quel est l interet d avoir du Bluetooth et une Connection a un smartphone ??? a part pour servir de mouchard et remonter les donnees au fabriquant (voire a la police pour pouvoir mettre des PV automatiquement)
Réponse de le 17/03/2018 à 16:25 :
Le pire est plutôt "d'une connexion Internet," parce que Bluetooth ou/et Wifi permettrait d'avoir un tableau de bord de santé sur le smartphone, savoir si y a un ennui, une révision à faire, la charge courante de la batterie, sans passer par le (site du) constructeur...
Mais connexion internet en 3G, 4G, autre, ne se fait que sur abonnement, ça fait des frais en plus.
Ah oui, le fantasme du PV automatique si vous roulez trop vite. Une idée à creuser finalement, pour le numéro d'autorisation/contrôle du radar, vous verrez votre immatriculation sur le PV (GPS mouchard intégré). J'ai résolu ce genre d'ennui, j'évite de ne pas dépasser les vitesses maxi, à 70 en Suède, le régulateur est très pratique, à 80 aussi (y a pas que du 70, parfois des animaux sur la route). Là je pense que c'est pareil qu'en voiture, le compteur de vitesse est trop disant, c'est fait exprès pour ne pas nous exposer aux PV (+2km/h sur ma 208, était +5% sur la 306).
a écrit le 28/02/2018 à 8:14 :
Le genre de gadget a ne pas laisser sur un trottoir francais, que ce soit a Paris, Lyon ou ailleurs, le temps de s'acheter des clopes, hop vole en 1 minute chrono.
Réponse de le 06/03/2018 à 14:26 :
pour pouvoir se le payer, il faut déjà réduire le budget tabac à zéro. :-)
Réponse de le 13/03/2018 à 10:37 :
s il a un GPS dedans, vous devriez pouvoir le localiser. Bon evidement apres, il faut mieux etre costaud et savoir manier le manche de pioche pour le recuperer (ou avoir des relations bien placees si vous voulez que la police se deplace pour le recuperer comme pour Sarkozy junior)
Réponse de le 23/03/2018 à 5:49 :
Il est tres simple de reduire au silence un GPS. Il suffit de deconnecter la batterie au lithium qui lui sert de reserve de marche. Plus d'energie, plus de geolocalisation.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :