LTDE

La France de l'énergie avait rendez-vous à Vienne

 |   |  297  mots
Avec 10.000 visiteurs et 400 exposants, le salon European utility week est le rendez-vous des acteurs du monde de l'énergie durable. A Vienne, la France était à l'honneur, début novembre, avec un pavillon spécial dédié aux innovations dans le domaine des smart grids.

C'est le rendez-vous européen des acteurs du monde de l'énergie. L'European Utility Week rassemblait à Vienne 400 exposants autour de l'énergie durable. Et cette année, la France était bien représentée. Un pavillon était consacré au savoir-faire à la française, dans le domaine des smart grids.

Laurent Schmitt - chargé de stratégie smart grids chez GE.

"C'est une manière pour nous d'exposer, de montrer à nos clients nos dernières avancées technologiques."

Rémy Garaude-Verdier -  coordinateur du projet Grid4EU.

"Ça nous permet de mettre en avant sur nos stands nos réussites, comme NiceGrid, comme Grid4EU."

Michel Bena - directeur smart grids à RTE.

"On a aujourd'hui un pavillon France avec un certain nombre de start-up et il est important pour nous de sponsoriser, d'accompagner les start-up avec qui on travaille sur le territoire français. Montrer à l'ensemble des visiteurs du salon que des solutions misent en commun avec des start-up, ça fonctionne en France."

L'an passé, le Centre commun de recherche a placé la France en tête de file des investissements smart grid en Europe. Dans le domaine des réseaux intelligents, la France a de l'ambition.

Philippe Monloubou - Président du directoire d'ERDF.

"Aujourd'hui, l'association Think Smart Grid estime le marché mondial de l'énergie à 30 milliards d'euros. La France, de par son savoir-faire, ses acteurs - les opérateurs réseaux, les équipementiers, son tissu de PME, ses start-up- peut conquérir 20% de ses parts de marché. C'est-à-dire six milliards d'euros. C'est l'équivalent de 25 000 emplois directs."

A Vienne, les entreprises françaises ont présenté leurs innovations qui dessineront les contours de la ville de demain. Un futur déjà bien présent, à moins d'un mois de la Cop21 qui aura lieu en France.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :