Pass sanitaire : les travailleurs favorables au vaccin obligatoire en entreprise

Alors que la quatrième vague du Covid-19 est passée, les travailleurs affichent un fort soutien au pass sanitaire en entreprise, et même à la vaccination obligatoire. Si le déploiement des gestes barrières a entraîné des tensions au sein des structures, les sondés louent les politiques de prévention de leur employeur et estiment à 80% que leur lieu d'activité est un environnement sanitaire rassurant. Résultat, ils sont 74% a réclamé la fin du masque au bureau.

3 mn

(Crédits : Reuters)

Les actifs sont très largement favorables à l'instauration du pass sanitaire en entreprise. C'est l'un des enseignements d'un sondage réalisé par le Parisien - Aujourd'hui en France et Ipsos-Sopra Steria. Selon cette consultation réalisée du 28 au 30 septembre 2021, les travailleurs sont à 67% partisans du fameux sésame sur leur lieu de travail, et jusqu'à 77% chez les cadres, pour 60% pour les ouvriers. 38 % des interrogés y sont "tout à fait" et 29 % "plutôt" favorables.

Le pass sanitaire - qui impose un circuit vaccinal complet, la présentation d'un test de dépistage négatif réalisé dans les 48 dernières heures ou un certificat de rétablissement au Covid-19 - ne concerne aujourd'hui que les salariés des entreprises ayant un contact avec le public. Il avait été imposé à marche forcée par le gouvernement à l'été dernier, au moment où la France se préparait à affronter la quatrième vague de l'épidémie. Pour les secteurs concernés, sa mise en place n'a pas été sans difficulté, particulièrement au niveau juridique et opérationnel, notamment autour de la question de la suspension du contrat de travail des salariés récalcitrants.

Soutien à la vaccination obligatoire

Aujourd'hui, 67 % des actifs interrogés se positionnent même en faveur de la vaccination obligatoire de tous les salariés (77 % chez les cadres contre 60 % chez les ouvriers, même proportion que pour le pass sanitaire). Aujourd'hui, environ 72% de la population français a un schéma vaccinal complet.

Si les Français ont massivement suivi la politique de vaccination, certaines entreprises ont également tenté de soutenir à leur échelle les recommandations du gouvernement. En Bretagne, l'abattoir breton Cooperl a par exemple financièrement soutenu ses salariés en leur proposant une prime de 200 euros pour tout travailleur pouvant justifier d'une preuve de vaccination, explique France Bleu Armorique.

Les salariés rassurés des conditions sanitaires au travail

Résultat, 80% des actifs se disent "rassurés" lorsqu'ils se rendent sur leur lieu de travail, selon le sondage. Et les interrogés plébiscitent le comportement de leur entreprise. 83 % pensent qu'elle a protégé les travailleurs.

Toutefois, près d'un Français sur deux interrogés estime que l'application des gestes barrières en entreprise a généré des tensions. 53% relèvent des tensions entre collègues, 53% également entre travailleur et hiérarchie et 47% entre actifs et clients.

Alors que la situation épidémique s'améliore en France, et que le mouvement anti pass s'essouffle, les actifs n'en démordent pas : ils sont 74 % (80 % chez les cadres, 79 % chez les ouvriers, 69 % chez les employés) à souhaiter que leur entreprise permettent de ne plus porter le masque sur le lieu de travail. Le gouvernement doit trancher ces prochaines semaines sur l'extension calendaire du pass sanitaire, qui doit normalement s'interrompre au 15 novembre pour les secteurs concernés et pour l'accès à certains lieux de loisirs.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 05/10/2021 à 21:52
Signaler
Imposer le pass ou le vaccin serait une mesure très radicale, qui priverait un grand nombre de gens d'une activité vitale, travailler. Pour justifier une telle extrémité il faudrait une cause suffisamment grave. Rien de tel aujourd’hui. Le pic de ...

à écrit le 05/10/2021 à 21:44
Signaler
Comment expliquez-vous que 67% des actifs interrogés soient favorables à la vaccination obligatoire, alors que la moitié des français n'avaient pas reçu leur 1ère dose de vaccin au 12 juillet et n'étaient donc même pas favorables au vaccin pour eux m...

à écrit le 05/10/2021 à 15:50
Signaler
Il y a des stocks a écouler et c'est reparti pour un tour,ah,ah Oui, non, peut-être, et finalement oui… ? Des dizaines de millions de Français âgés de moins de 65 ans se demandent s’ils seront, à leur tour, invités à recevoir une dose de rappel de...

le 05/10/2021 à 20:32
Signaler
On est aussi très nombreux à avoir eu des effets secondaires très déplaisant et souvent plus long que la maladie elle même, effets secondaires non reconnus bien évidement... A votre avis si on nous propose une troisième dose on la prendra ou on la pr...

à écrit le 05/10/2021 à 12:50
Signaler
" les travailleurs sont à 67% partisans du fameux sésame sur leur lieu de travail" Pour résumer ,ce sont ceux qui ont été obligé par ce gouvernement à se vacciner sous la contrainte et non par enthousiasme comme le laisse entendre ce gouvernement ...

à écrit le 05/10/2021 à 12:07
Signaler
C est degueulasse d inventer des chiffres comme ca. Qu est ce que c est que ce site ?

à écrit le 05/10/2021 à 10:06
Signaler
Bref! Que de panique! On ne voit plus que sa gestion administrative mais pas sa présence! Mais il ne s'agit que de gérer a l'envers, "la cause" et "l'effet"!

à écrit le 05/10/2021 à 10:04
Signaler
Que reste t il de notre démocratie je me le demande en voyant ce genre de faux sondage réalisé dans le seul but de préparer l'opinion à de nouvelles suppressions de liberté. Faites simplement un sondage autour de vous pour voir à quel point on vous e...

à écrit le 05/10/2021 à 9:52
Signaler
La vaccination et le port du masque ne s'adressent pas à la même problématique. La vaccination prévient le développement des formes graves mais ne bloque pas la transmission du virus. Le masque (et les autres gestes barrières) bloquent la transmissio...

à écrit le 05/10/2021 à 9:52
Signaler
La vaccination et le port du masque ne s'adressent pas à la même problématique. La vaccination prévient le développement des formes graves mais ne bloque pas la transmission du virus. Le masque (et les autres gestes barrières) bloquent la transmissio...

à écrit le 05/10/2021 à 9:29
Signaler
"Une prime de 1.000 francs suisses vous sera versée au 31 mars 2022 pour chacun(e) qui ne se fera pas vacciner d'ici cette date." C'est la proposition faite récemment par un patron suisse à ses salariés, rapporte LCI, et qui a été partagée dimanche 3...

à écrit le 05/10/2021 à 8:02
Signaler
Si on impose un pass anti-covid en entreprise, alors moi je demande un pass anti-tabac car j'en ai marre des collègues qui m'enfument tous les jours. Le tabac a fait bien plus de mort que le covid, et pourtant on continu à en vendre. Tous les fumeurs...

à écrit le 05/10/2021 à 7:55
Signaler
Pourquoi la vaccination serait-elle obligatoire pour la majorité des personnes naturellement immunisées ? C'est étrange ce comportement irrationnel face à une maladie si peu létale, qui ne concerne en fait qu'une très faible minorité de la population...

le 05/10/2021 à 20:36
Signaler
Ils nous ont bien vacinne sans tester les antigen avant... ça aussi c'est pas absurde?

à écrit le 05/10/2021 à 4:43
Signaler
Le mouvement anti pass ne s’essoufle pas du tout

à écrit le 04/10/2021 à 17:40
Signaler
Moi je suis contre le pass qui entraîne un relâchement des gestes barrières d'un certain nombre de vaccinés qui, de fait, s'autorisent à contaminer leurs prochains. Le vaccin ne protège que celui qui le prend, pas son entourage.

à écrit le 04/10/2021 à 16:59
Signaler
La vaccination obligatoire pour tous (sauf les moins de 10) ans est la seule possibilité raisonnable pour éviter le Pass Sanitaire, les conflits et les polémiques sur fond de complotisme.

le 04/10/2021 à 23:42
Signaler
La vaccination obligatoire est encore pire que le pass sanitaire. c'est une violation du corps et une atteinte ultime à la liberté. Il y aura une revolution sanglante si demain ils impoosent cela.

à écrit le 04/10/2021 à 16:59
Signaler
La vaccination obligatoire pour tous (sauf les moins de 10) ans est la seule possibilité raisonnable pour éviter le Pass Sanitaire, les conflits et les polémiques sur fond de complotisme.

à écrit le 04/10/2021 à 16:52
Signaler
C'est pas parce qu'on est pour la fin du masque en entreprise, qu'on est pour la vaccination obligatoire. Arrêtez de nous prendre pour des ....

à écrit le 04/10/2021 à 16:46
Signaler
Encore un sondage clair comme du jus de chaussettes vu qu'ils semblent surtout favorables à l'arrêt du port du masque même si dans la réalité les gens l'oublient de plus en plus souvent enfin moi j'habite un département de réfractaires... ^^

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.