De nombreux candidats pour racheter les supermarchés que Carrefour vend en Asie

 |  | 224 mots
Lecture 1 min.
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Casino, Tesco, Dairy Farm, Navis Capital Partners, Aeon auraient déposé des offres de reprise. Le groupe français de distribution souhaite céder la soixantaine de supermarchés qu'il exploite en Thaïlande, Malaisie et Singapour. Cette cession représente près d'un milliard de dollars.

Une dizaine de candidats ont été retenus lors du premier tour des offres pour le rachat d'actifs de Carrefour en Asie, évalués à un milliard de dollars (780 millions d'euros). Des distributeurs d'Europe et d'Asie auraient soumis leurs premières offres mais une société de capital-investissement malaisienne, Navis Capital Partners en a fait une également.

Le groupe français de distribution, qui veut se concentrer sur les marchés asiatique où il est leader, cherche à vendre ses activités en Malaisie, à Singapour et en Thaïlande. Carrefour n'a pas souhaité faire de commentaires sur cette information.

Carrefour n'a pas officiellement confirmé.

Parmi les autres candidats  figurent le groupe français Casino et Dairy Farm International Holdings, coté à Singapour, le britannique Tesco et Aeon le numéro deux japonais de la distribution, conseillé par Nomura pour cette opération.

Carrefour détient 626 magasins en Asie, dont 424 en Chine. Le groupe français en possède également 76 en Indonésie, 65 à Taiwan, mais seulement 40 en Thaïlande, 19 en Malaisie et deux à Singapour.

Le conglomérat thaïlandais Berli Jucker ainsi que PTT, premier groupe thaïlandais dans le secteur énergétique, seraient aussi intéressés.

Selon certaines sources, Carrefour aurait compartimenté la vente de ses actifs. Il vendra d'un côté ses activités à Singapour et en Malaisie et, de l'autre, ses actifs en Thaïlande.


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :