Ikea met des télés dans ses meubles

 |   |  601  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
L'enseigne suédoise débarque sur le marché du téléviseur en partenariat avec le chinois TCL. Elle lance un meuble intégrant un écran LED, connecté à internet, un système audio avec caisson de basses et lecteur CD/DVD. Une nouvelle concurrence pour Conforama et But, ses challengers en France.

La télé Ikea fera-t-elle un tabac ? Tout porte à le croire : prés de 1,5 million de personnes ont déjà visionné la vidéo de présentation de son modèle Uppleva, meuble-télé intégrant un téléviseur LED, Full HD et connecté à Internet, un système audio avec lecteur de CD et DVD Blu Ray et caissons de basses. « Chez Ikea, on n'avait jamais vu un tel intérêt des consommateurs avant un lancement ! », s'emballe Marcel Godfroy, responsable du projet Uppleva sur lequel planche Ikea depuis prés de 4 ans. Sur Youtube et Facebook, depuis le 19 avril, l'enseigne suédoise d'ameublement vante les mérites de ce modèle au design cubique dont - c'est son gros avantage - toute la connectique, fils et câbles sont entièrement dissimulés. Elle se garde toutefois de dévoiler le prix de ce meuble-télé version 2012. « Le prix n'est pas encore déterminé », assure Marcel Godfroy.

Vendu en ligne en octobre

Ikea, qui, dans tous les pays, a déjà révolutionné le prix du meuble avec ses modèles en kit, conservera son positionnement d'entrée de gamme. Sur internet, les blogueurs annoncent 730 euros pour un modèle basique construit autour d'un écran TV de 20 pouces. « Le plus grand modèle avec un écran 46 pouces sera inférieur à 2.000 euros », assure Marcel Gondroy. Le tarif sera précisé en juin, lors du lancement de Uppleva dans cinq magasins européens, dont, en France, celui de Franconville, en région parisienne. Quatre mois plus tard, Uppleva sera commercialisé dans ses 29 magasins français et en ligne, ainsi qu'en Italie, Espagne, Portugal, Suède, Danemark et Norvège. Un lancement aux Etats-Unis suivra en 2013, affirme la presse américaine.

Partenariat avec le chinois TCL

Ikea signe ainsi une nouvelle diversification. L'enseigne vend déjà tous les appareils nécessaires à l'équipement de ses cuisines. Fours, réfrigérateurs et lave-vaisselle sont fabriqués par les numéros un et deux mondiaux de l'électroménager, Whirlpool et Electrolux. Son offre comrend aussi des lavabos et de la robinetterie. «Ikea peut vendre de tout. Y compris du lait ! », s'amuse Marcel Godfroy, responsable du projet Uppleva. Cette fois, Ikea a fait appel au chinois TCL. Le groupe qui, en 2011, a écoulé 10 millions de téléviseurs, notamment sous la marque Thomson, vient d'entrer en production. Mais motus : Ikea ne dira rien non plus de ses volumes de production.

68% des téléviseurs sont des écrans LED*

Ikea arrive sur un marché en perte de vitesse qui, après deux années de très forte croissance, a reculé, en valeur, de 10% en 2011, selon GFK.. Les prix moyens sont à la baisse.  Reste un créneau  : c'est précisément le segment de l'écran LED, technologie à diodes qu'Ikea a choisie. Ce segment devrait représenter 68% des ventes de téléviseurs en 2012. L'offensive du Suédois (2,42 milliards d'euros de chiffre d'affaires en France) risque donc d'agacer les grands distributeurs de téléviseurs. D'autant que, pour plus de confort, l'achat d'une nouvelle télévision écran plat déclenche souvent celui d'un canapé... Parmi ces concurrrents aiguillonnés, en France, derrière ses 17% de part de marché, figurent Conforama et But. Le premier réalise 40% de ses ventes avec de l'électroménager, de l'informatique et de la hifi. Après avoir ferraillé contre ses canapés en mousse, ses cuisines intégrées et ses appareils d'électroménagers pas cher, les voilà tous les deux obligés de composer avec un nouvel entrant sur le marché de la télévision.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/04/2012 à 14:12 :
c'est moche en fait. Et cher. D'autant que la qualité des meubles de la firme a nettement décru ces dix dernières années.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :