Polémique sur la TVA : les restaurateurs se déchirent

 |   |  302  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Bras de fer à la tête du principal syndicat de restaurateurs, l'Umih, sur fond de polémique relancée sur la baisse de la TVA dans la restauration.. L'ancien président André Daguin assure être redevenu "le patron pour trois mois", après une réunion mardi révoquant la présidente Christine Pujol qui, elle, conteste ce "coup de force".

Du rififi chez les restaurateurs ! "Les problèmes sont résolus", a déclaré ce mercredi à l'AFP (Agence France Presse) André Daguin, ancien président du principal syndicat de la profession, l'Umih, qui a repris provisoirement les rênes du syndicat mardi soir. "La présidente a été révoquée par une assemblée générale extraordinaire qui s'est tenue sous le contrôle du conseil de surveillance et du directoire ainsi que d'un avocat du Conseil d'Etat et d'un huissier".

Christine Pujol "a été révoquée par 94% des voix des professionnels présents, soit 66% des adhérents" assure André Daguin. Selon le procès-verbal de cette réunion, ce dernier, président du conseil de surveillance, a été nommé "président confédéral intérimaire" pour trois mois, le temps d'organiser de nouvelles élections.

"J'attends que l'on me démontre que je ne suis plus présidente et tant qu'il n'y a pas de décision de justice, je suis présidente", a contre-attaqué Christine Pujol lors d'une conférence de presse. "Nous sommes face à une tentative de putsch de la part de mon prédécesseur, cette assemblée générale extraordinaire n'en est pas une, c'est une réunion absolument illégale", selon elle. "C'est un coup de force dans le cadre de notre congrès annuel. Une réunion a été organisée mais de manière tout à fait improvisée pour soi-disant voter ma destitution".

Ces bisbilles interviennent alors que les restaurateurs sont montrés du doigt, accusés de n'avoir pas répercuté la baisse de la TVA obtenue cette année. Lundi, en commission, les sénateurs avaient adopté un amendement rehaussant le taux de TVA à son niveau initial, amendement finalement retoqué par l'ensemble des sénateurs en séance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :