Adidas renonce à sponsoriser la France aux JO de Rio

 |   |  227  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Adidas renonce à sponsoriser les sportifs français aux JO de Londres après 36 ans de partenariat. Il accompagnera les fédérations au cas par cas.

Adidas a annoncé mercredi 28 novembre qu'il renonçait à l'appel d'offre du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) pour les prochains Jeux Olympiques de Rio en 2016. Le fabricant de vêtements et équipements sportifs ne souhaitait pas répondre à ce marché qui exclut désormais «les tenues de compétition» des athlètes. Celles-ci sont désormais confiées aux fédérations des disciplines concernées.

"L'expression de l'attachement d'Adidas aux valeurs olympiques s'orchestrera donc différemment pour la prochaine olympiade", explique la marque dans un communiqué. Elle précise qu'elle sera présente aux côtés du rugby, du judo, du tennis, handball et triathlon pendant les prochains jeux d'été. Le groupe espère aussi gagner en visibilité grâce à ses cinquante ambassadeurs comme le judoka Teddy Riner ou le handballeur Nikola Karabatic.

Adidas était partenaire du CNOSF depuis les Jeux Olympiques de Montréal en 1976. La marque de sport est une des principales marques visibles à l'occasion de ces jeux. Lors des jeux d'Athènes en 2004, la marque aux trois bandes sponsorisait 50% des athlètes présents.

Les Jeux Olympiques représentent une importante vitrine pour les marques en compétition. Lors des derniers JO qui se sont déroulés cet été à Londres, les athlètes sponsorisés par Adidas ont remporté 226 médailles, contre 117 médailles pour son concurrent Nike.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :