Chine : Airbnb intéressé par l'achat de son rival Xiaozhu

 |   |  384  mots
Airbnb dispose de seulement de 75.000 logements en Chine sur les 3 millions de locations proposées par la plateforme collaborative.
Airbnb dispose de seulement de 75.000 logements en Chine sur les 3 millions de locations proposées par la plateforme collaborative. (Crédits : © Yuya Shino / Reuters)
Encore peu implantée en Chine, la plateforme collaborative Airbnb serait en discussion pour acheter son concurrent local Xiaozhu.

Airbnb veut se faire une place sur le marché chinois. La start-up valorisée 30 milliards de dollars serait en "discussion avancée" pour acheter son rival local Xiaozhu, selon Bloomberg. La société, fondée en 2012, est la deuxième plus grande plateforme de locations d'hébergements entre particuliers en Chine, derrière Tujia.com. Avec 100.000 logements proposés dans 301 villes chinoises, Xiaozhu revendique 10 millions d'utilisateurs actifs. Après avoir réalisé une levée de fonds de 65 millions de dollars ce mois-ci, la société est valorisée à 300 millions de dollars selon le Financial Times. Aucun montant n'a pour le moment été communiqué et la société de San Francisco n'a fait aucun commentaire.

Arrivé l'an dernier seulement en Chine, Airbnb a une faible présence dans le pays : elle y emploie 30 personnes et 75.000 logements sont proposés à la location - sur les 3 millions disponibles sur la plateforme collaborative. Selon le Wall Street Journal, la start-up espère passer à 100.000 logements d'ici la fin de l'année et compte employer 300 personnes d'ici deux ans.

Conquérir la classe moyenne chinoise

Avec cette acquisition, Airbnb pourrait éviter de reproduire l'échec d'Uber à s'implanter en Chine. Après s'être affronté pendant deux ans avec son rival local Didi, Uber lui a finalement vendu ses activités en août dernier. L'achat de Xiaozhu permettrait à Airbnb de pénétrer rapidement le marché de la location en ligne dans le pays le plus peuplé du monde. Si l'accord se conclut, "Airbnb deviendrait un acteur significatif sur le marché intérieur en Chine, explique à Bloomberg Douglas Quinby, vice-président du cabinet d'études sur le tourisme Phocuswright. Il s'agit vraiment de mettre un pied sur un marché clé."

Nathan Blecharczyk, co-fondateur d'Airbnb, affirmait le mois dernier l'attrait de sa plateforme pour le marché chinois. Objectif : conquérir la classe moyenne émergente et les nombreux voyageurs internationaux. D'après Nick Papas, le porte-parole de la plateforme, les utilisateurs Chinois sont "principalement des millenials", rapporte le Financial Times. La société californienne compte sur cette jeune génération pour accélérer sa croissance dans le pays. Selon le cabinet d'études IResearch, le marché de la location touristique en ligne pourrait atteindre 10,3 milliards de yuan (1,5 milliards de dollars) en 2017 - contre 6,78 milliards estimés cette année.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :