Ryanair se souviendra d'Eyjafjöll

Le nuage de cendres volcaniques qui a bloqué le trafic aérien au printemps a entraîné une chute de 24% du bénéfice trimestriel de la compagnie irlandaise.

1 mn

(Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Ryanair paie au prix fort les conséquences du passage du nuage de cendres volcaniques qui a entravé au printemps la circulation aérienne en Europe. Le numéro un européen du "low cost" a vu son bénéfice chuter de 24% au premier trimestre.

Ryanair a précisé avoir dégagé un bénéfice net de 93,7 millions d'euros à fin juin, après la prise en compte d'une perte de 50 millions d'euros attribuée à l'annulation de près de 10.000 vols en avril et mai. Le bénéfice ajusté est ressorti en hausse de 1% à 138,5 millions d'euros.

Cependant, Ryanair maintient ses prévisions annuelles tablant sur une hausse comprise entre 10% et 15% de son bénéfice net, de 350 à 375 millions d'euros. Cette prévision exclut l'impact de la charge liée au nuage de cendres.
 

 

 

 

1 mn

Women for Future

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.