Les Aéroports de Paris... bientôt au Brésil ?

 |   |  272  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : REUTERS)
Le gestionnaire de Roissy et d'Orly confirme qu'il regarde de "très près" les privatisations au Brésil.

Après l'arrêt du mouvement de privatisation des aéroports depuis 2008, certaines opportunités s'ouvrent. Plusieurs États sont prêts à relancer le processus sur tout ou partie de leurs aéroports. Aéroports de Paris (ADP) reste intéressé par certains dossiers étrangers.

« Nous n'avons pas vocation de répondre à tous les appels d'offres (...) mais nous regardons de très près le Brésil », a déclaré ce mercredi le PDG d'ADP Pierre Graff, lors de la publication d'un bénéfice net semestriel part du groupe de 30,6 %, à 180 millions d'euros, pour un chiffre d'affaires de 1,3 milliards d'euros (+ 1,8 %).

En mars, le gouvernement brésilien avait annoncé qu'il céderait au secteur privé la gestion de certains aéroports surchargés qui ont besoin d'investissements avant la Coupe du Monde et les Jeux Olympiques, qui se dérouleront en 2014 et 2016. Les aéroports de Sao Paulo, Brasilia et Rio sont notamment concernés.

Prises de participations

Se disant également intéressé par les aéroports espagnols, Pierre Graff a rappelé la stratégie de croissance externe du groupe. « Nous cherchons à prendre des participations minoritaires, de l'ordre de 10 à 15 %, en association avec un fonds d'investissement ou un partenaire local, et nous demandons le contrat de gestion ». D'ici à 2015-2020, nous visons 5 à 10 opérations de ce type. Parallèlement, il serait bien que nous soyons un jour majoritaire dans un aéroport de plus grande taille. »

Il faudra attendre un peu du côté britannique où le processus de vente forcée des actifs de BAA ne devrait pas déboucher sur un appel d'offres avant un an et demi. Outre Londres-Stansted, il pourrait concerner Glasgow.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/09/2011 à 8:13 :
Surpris d'autant de dénigrements sur les compétences d'ADP. CDG ne fonctionne pas si mal que ça et a fait d'énormes efforts en quelques années. En retour d'Asie ou du Brésil, j'arrive à changer de terminal en moins de 30 minutes. Le personnel y est plus sympathique qu'on ne le dit.
En ce qui concerne l'Asie, le seul aéroport extraordinnaire est SEOUL Incheon. Les autres ont une réputation exagérée. KL n'offre aucun confort; Singapour n'est que l'empilement de dizaines de boutiques avec des salons d'une pauvreté affligeante pour leur revendication.
En ce qui concerne les aéroports du Brésil... une autre époque, un autre monde. Aucun service, des toilettes insuffisants et sales (très sales), pas de coin détente à proprement parler, du personnel à profusion mais peu enclain au service... Quelle inquiétude quand on sait que ces aéroports devront accueillir 10 M de visiteurs en plus en 2014 et 2016 pour les grands évènements à venir (en plus de la croissance naturelle du trafic).
A noter aussi que CDG, aéroport de Paris, est un aéroport de destination et n'avait pas vocation à être un aéroport de transit international.
Ne soyons pas trop dur avec nous même et si ADP peut se développer encore plus à l'étranger, c'est qu'ils en ont les compétences.
a écrit le 02/09/2011 à 6:09 :
Pour moi, CDG est le pire des aéroports ! lorsque l'on arrive d'Asie et quel que soit l'aéroport (Singapour, Hong Kong,Séoul Inchéon,Kuala Lumpur,Bangkok.....ou tout est conçu pour l'attente du passager : sièges,toilettes ,divertissements pour le faire patienter...) à Roissy c'est l'inverse !...bref j'ai honte et ne parlons pas de l'amabilité du personnel aéroportuaire....bref : si je peux j'évite Roissy et transite par Munich.
a écrit le 01/09/2011 à 19:22 :
Kren & Jazz76:
Pour avoir pratiqué Guarulhos (SP), Galeão (Rio) et A Pena (Curitiba), CDG et Orly sont des havres de paix, de modernité, et de propreté quand on compare...
Infraero, l'organisme en charge du réseau aéroportuaire, malgré des efforts sur la dernière décennie n'arrive pas à rejoindre le minimum syndical que serait nos aéroports parisiens... Ca ne leur ferait pas de mal!
Mais globalement, je pense que le Brésil, sous couvert de vouloir bien faire, va droit dans le mur... Outre le durcissement sur l'immigration ordinaire, ou même sélective, bien plus dur que chez l'oncle Sam (avec une dent contre Fr et It suite au sort que réserve ces deux pays aux brésiliens à cause de Battisti, ayant fait foiré mon mariage au passage), depuis le 19 Aout, le seuil pour un visa d'investisseur a explosé! Passant d'un facile 50kUS$ à 150kR$/70k? si créa d'emploi ou 600kR$/250k?... A l'approche des JO et de la Coupe, se couper des petits investisseurs (qui font la majorité du taff, PME toussa etc..) c'est se tirer une balle dans le pied àmha...
a écrit le 01/09/2011 à 14:14 :
Les brésiliens seraient bien avisés de venir observer la pagaille continuelle des aéroports parisiens avant d'engager ADP. La saleté et la désorganisation de CDG et ORY n'ont d?égal que l'absence de sens commercial et la grossièreté des personnels ADP. CDG figurent dans le top des pires aéroports du monde avec leurs personnels en grève de façon quasi-permanente, leur architecture néo-stalinienne privilégiant le béton crasseux, et leur staff digne du tiers-monde.
Réponse de le 01/09/2011 à 20:38 :
Et en plus ils sont très chers pour les usagers. Que fait ADP de tout l'argent des taxes et parkings extrêmement chers?Des aéroports soit disons modernes ou il
faut aller loin pour trouver des toilettes, enfin tout est loin et inconfortable.Il n'y a aucune concurrence, les prix dans les boutiques hors taxes sont plus chers que dans le commerce traditionnel . Nul pour Paris
a écrit le 01/09/2011 à 11:51 :
Les brésiliens feraient bien de s'assurer de la compétence des sociétés auxquelles ils vont confier leurs aéroports et des les auditer ! Entre un aéroport mal conçu, mal géré, mal managé comme CDG, et Singapour ou Hong Kong, quelques heures sur place ou la lecture des commentaires des voyageurs sur Skytrax devraient suffire à mettre à la corbeille l'offre d'ADP.......
a écrit le 01/09/2011 à 10:25 :
Mince, nous pourrions exporter notre manque d'organisation, le mauvais service et toutes les incohérences de nos aéroports francais !!!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :