Lufthansa va supprimer 276 emplois à l'aéroport de Bâle-Mulhouse

 |   |  177  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La compagnie aérienne allemande s'apprête à annoncer la suppression de jusqu'à 276 emplois chez Lufthansa Technik Switzerland à l'aéroport de Bâle-Mulhouse, selon le journal "SonntagsZeitung".

La compagnie aérienne allemande Lufthansa s'apprête à annoncer la suppression de jusqu'à 276 emplois à l'aéroport de Bâle-Mulhouse, écrit dimanche le journal "SonntagsZeitung". Les emplois seraient supprimés dans la division Lufthansa Technik Switzerland. Selon le président du syndicat SEV-Gata, Philipp Hadorn, les entretiens avec les partenaires sociaux n'ont rien donné, et les suppressions d'emplois sont inévitables. Lufthansa devrait annoncer les suppressions d'emplois avant la fin du mois, ajoute le journal. Un plan social est prévu, avec des préavis de licenciements plus longs, des garanties de salaires et une indemnité départ.

Forte concurrence et fermeté du franc suisse

Lufthansa Technik Switzerland s'occupe de la maintenance des avions. Cette filiale suisse de Lufthansa emploie actuellement 350 personnes. Le personnel restant après les suppressions d'emplois devrait s'occuper de la maintenance des avions Avro de la compagnie Swiss, une filiale de Lufthansa. Selon un porte-parole de Lufthansa Technik, ces suppressions d'emplois s'expliquent par une demande en baisse pour les activités de maintenance des avions, une forte concurrence et la fermeté du franc suisse.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/05/2012 à 19:19 :
Ils sont pragmatiques, chez Lufthansa! Pour réduire les coûts, y a qu'à arrêter la maintenance des avions.
a écrit le 13/05/2012 à 23:50 :
Lis je mal ? ou bien nous avons un commentaire de Gilles1 qui n'impute pas à Air France les aléas de l'europort des Bâle ? Mais que se passe t il ???
a écrit le 13/05/2012 à 21:32 :
Bonne nouvelle......
a écrit le 13/05/2012 à 16:28 :
On se demande comment les Suisses parviennent encore à maintenir des activités industrielles.
Réponse de le 13/05/2012 à 21:05 :
... ils travaillent.... et ne font pas tout le temps des grèves.
Réponse de le 13/05/2012 à 22:06 :
@Gilles1: Ils ne sont pas gangrenés par les syndicats et l?assistanat.
Réponse de le 14/05/2012 à 8:47 :
Parce que les Suisses peuvent acheter du made in Swiss...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :