Easyjet profite de la crise pour augmenter ses bénéfices

 |   |  485  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
La compagnie à bas coûts a une nouvelle fois relevé sa prévision de bénéfices annuels pour l'exercice 2011-2012, clos fin septembre. Elle table désormais sur un bénéfice avant impôt compris entre 310 à 320 millions de livres (environ 388 à 400 millions d'euros). La compagnie met encore plus l'accent sur des services destinés aux hommes d'affaires.

L?exercice 2011-2012, clos fin septembre, sera marqué par un bénéfice meilleur que prévu pour Easyjet. C?est ce qu?a annoncé ce mercredi la compagnie britannique à bas coûts après avoir dépassé ses objectifs cet été. La direction table désormais sur un bénéfice avant impôt compris entre 310 à 320 millions de livres (environ 388 à 400 millions d'euros) pour l'exercice achevé fin septembre, contre une précédente prévision entre 280 à 300 millions de livres.

Un été robuste

La compagnie a fait part d'une performance "robuste", avec notamment une hausse du trafic au départ de Londres après la fin des Jeux olympiques, qui ont également moins perturbé le trafic aérien que prévu. Le revenu par siège s'est ainsi avéré meilleur que prévu pour le deuxième semestre. "EasyJet a réalisé une bonne performance cet été", avec "un bon niveau d'activité après les JO et un environnement opérationnel favorable", a souligné la directrice générale, Carolyn McCall, citée dans un communiqué.

Une low-cost qui se focalise sur les hommes d'affaires

D'une manière générale, Easyjet, comme un grand nombre de compagnies à bas coûts, profite de la réduction des budgets voyages des entreprises et des particuliers. Easyjet séduit davantage les hommes d'affaires que la plupart des low-cost en raison de son réseau (destinations et horaires adaptés aux hommes d'affaires) de sa présence sur les grands aéroports, de sa plus grande flexibilité tarifaire (certains tarifs sont modifiables) de ses services "100% business" (comptoirs d'enregistrement dédiés, files d'embarquement prioriataires...), mais aussi de sa stratégie de se rapprocher des agents de voyages qui ont un poids très important sur la clientèle affaires. C'est ainsi que pour la première fois de son existence, Easyjet a participé en septembre au salon du tourisme IFTM Top Résa. il y a encore quelques années, l'agent de voyages était considéré comme un "parasite" à éviter.

Ces annonces ont été saluées à la Bourse de Londres, où l'action EasyJet prenait 5,13 %, à 624,5 pence vers 10H00 GMT, dans un marché en très légère hausse.

Hausse des coûts cette année

Pour le début de l?exercice en cours, les réservations sont au même niveau que l?an dernier : un tiers des sièges a déjà été vendu pour le premier trimestre. La direction se veut prudente au regard "des perspectives économiques pour l'Europe qui restent très incertaines à court terme". En outre, la compagnie prévoit cette année une hausse de ses coûts de carburant de 30 à 40 millions de livres, sur un impact négatif des effets de changes de 40 à 60 millions de livres, et une hausse de ses coûts aéroportuaires d'environ 80 millions de livres en raison d'une hausse importante des taxes en Espagne et en Italie.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/10/2012 à 9:39 :
Ca ne m'étonne guère vue l'augmentation considérable des prix. Il y a 1 an ou 2 on trouvait aisément des Nice Bruxelles A/R à moins de 100 ? (voire 80 ?) hors saison et là, en plein mois d'octobre, novembre ou décembre, hors fêtes ou vacances scolaires, on ne trouve rien à moins de 145 ?. A tel point que souvent la compagnie belge Brussels Airlines est plus avantageuse avec plus de fréquences et un meilleur service (bagages en soute inclus, choix du siège). Et c'est la même chose sur Nice Paris, Air France redevenant compétitif. Je pense qu'ils doivent diminuer les quotas de places très bon marché dans leur avions de sorte qu'à moins de réserver 3 ou 4 mois à l'avance ces places ne sont jamais vraiment disponibles.


a écrit le 03/10/2012 à 21:46 :
Augmenter ses bénéfices, mais aussi ses prix !
a écrit le 03/10/2012 à 18:02 :
Vous avez mis en photo un boeing 737. Ce type d'avion n'est plus utilisé par Easy jet qui possède désormais une flotte tout Airbus.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :