Acquisition en Turquie : les syndicats d'Aéroports de Paris lancent une procédure d'alerte

 |   |  328  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : DR)
Jeudi en comité d'entreprise, les syndicats ont voté le déclenchement d'une procédure d'alerte contre la stratégie internationale d'ADP en lien avec le dossier de l'acquistion de 38% en mai du groupe turc pour 700 millions d'euros.

Comme leur nouveau PDG Augustin de Romanet, les représentants du personnel d?Aéroports de Paris (ADP) suivent le dossier TAV de très près. En octobre, ils avaient interpellé la direction sur l?acquisition en mai de 38% du groupe aéroportuaire turc, gestionnaire de l?aéroport d?Istanbul Atatürk car dans la foulée, Ankara a annoncé sa volonté de créer un nouvel aéroport à l'horizon 2015-2016. Jeudi, à l?occasion d?un comité d?entreprise (CE), ils ont demandé et obtenu l?inscription à l?ordre du jour d?une procédure d?alerte sur la stratégie internationale d?ADP en lien avec le dossier TAV. Cette procédure a été votée. Interrogé ADP n?a pas souhaité faire de commentaires.

Conséquences

« Nous voulons avoir des explications. Nous avons des interrogation sur les conséquences de cette stratégie à l?international sur l?emploi et les investissements », explique un syndicaliste. Et d?ajouter : « la direction nous répondra en janvier. Si nous n?avons pas de réponse, nous pourrons demander la nomination d?un expert mais aussi de pouvoir auditionner les commissaires aux comptes, un point que nous avions demandé en octobre et qui nous avait été refusé ».

L'appel d'offres toujours pas lancé
Augustin de Romanet qui hérite de ce dossier turc en fait l?une de ses priorités. "Chacun sait qu'une polémique est survenue ces semaines dernières sur le point de savoir si l'objet qui avait été acheté correspondait exactement à ce qui avait été promis, c'est-à-dire si la concession qui devait aller jusqu'en 2021 était bien aussi solide que décrite dans l'acte d'achat", a reconnu Augustin de Romanet devant la commission de l'Assemblée nationale fin novembre. "L'un de mes premiers actes sera d'avoir le coeur net de la réalité des choses en ce qui concerne cette acquisition", avait-il affirmé.

L'appel d'offres du nouvel aéroport d'Istanbul n'a toujours pas été lancé.
 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/12/2012 à 16:34 :
Waoou ! Encore une exclusvité de la Tribune. Il faudrait peut-être arrêter avec les "exclusivités" et les réserver aux vraies infos exclusives.
Si relayer l'information d'un syndicat c'est du scoop alors ou va le journaliste.
Cordialement,

Marc de la Vigne

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :