Incroyable ! un faux pilote d'Air France se retrouve dans le cockpit d'un avion d'US Airways

 |   |  363  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Un sexagénaire français a été arrêté à l'aéroport international de Philadelphie, alors qu'il s'était fait passer pour un pilote d'Air France et avait pris place dans le cockpit d'un appareil de la compagnie US Airways sur le point de décoller.

Quand ça veut pas, ça veut pas. Les pilotes grognent contre la stratégie jugée trop prudente de la direction mais aussi qu'on leur mette un « financier » à la tête de la compagnie; un avion en provenance des Etats-Unis contraint de se poser en urgence à Brest, à 40 minutes de Paris sa destination finale pour que son équipage ne dépasse pas le temps de travail réglementaire; et maintenant des images d'Air France qui passent en boucle sur les chaînes américaines à cause d'un imposteur qui s'est fait passé pour un pilote de la compagnie. L'histoire est assez cocasse. Preque un revival de "Catch me if you can".

Dans le cockpit

Un sexagénaire français qui s'est fait passer pour un pilote de Boeing 747 de la compagnie française a carrément réussi à prendre pris place dans le cockpit d'un appareil d'US Airways sur le point de décoller de Philadelphie, a indiqué vendredi la police. Portant "ce qui ressemblait à un uniforme de pilote d'Air France", il est monté mercredi soir à bord de l'avion d'US Airways à destination de la Floride --pour lequel il avait un billet-- et a été retrouvé sur le siège repliable situé derrière le pilote, dans le cockpit, a expliqué la police de Philadelphie dans un communiqué envoyé à l'AFP... Quand il s'est avéré qu'il ne pouvait présenter aucun papier confirmant ses déclarations, il a été évacué de l'avion et remis à la police, qui a retrouvé sur lui une fausse carte d'identification de membre d'équipage d'Air France.

Pas de badge
"La personne ayant embarqué à bord de ce vol ne portait ni uniforme, ni badge (CMC) ou bagage Air France", a souligné un porte-parole de la compagnie française. S'agissant du badge, il s'agissait d'un "faux badge, plus que grossier, n'ayant aucune similarité avec les Crew Member Certificate d'Air France (CMC)".
Identifié par plusieurs médias locaux comme Philippe Jeannard, --la police de Philadelphie fournissant pour sa part plusieurs orthographes différentes pour son nom--, cet homme originaire de La Rochelle a notamment été inculpé pour usage de faux, usurpation d'identité et pour avoir pénétré illégalement dans une zone interdite.

 


 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/03/2013 à 12:39 :
y avait Brad Pitt; mian'ant, y Cok Pitt !
Réponse de le 02/11/2015 à 9:37 :
HP reste un leader des gros serveurs UNIX avec IBM et SUN , des architectures RISC loin des turpitudes des PC ..
a écrit le 24/03/2013 à 12:45 :
c'est bien joli de balancer le nom d'airfrance à gog, mais constatons que rien ne ressemble plus à un uniforme ..qu'un autre uniforme..
et penchons nous sur la sûreté de l'aéroport de Philadelphie mais aussi de celle de cette compagnie USAIRWAYS...
a écrit le 24/03/2013 à 9:35 :
effectivement, comment les pilotes ont-ils pu accepter que ce gars viennent dans le cockpit? et d'un avion américain en plus
a écrit le 24/03/2013 à 0:32 :
"pour que son équipage ne dépasse pas le temps de travaiLLE réglementaire"
je propose que le journaliste travaiL un peu moins pour compenser ses deux ailes en trop, même dans un article sur l'aérien.
ce qui est génant c'est que cette compagnie américaine l'ai laissé accéder au cockpit, air france n'est pas responsable des agissements d'un faussaire
a écrit le 23/03/2013 à 18:29 :
Qu'est-ce que ce fait divers vient faire dans les nouvelles de La tribune ? Vous n'avez rien d'autre à présenter ?
Réponse de le 23/03/2013 à 19:08 :
au-delà du fait divers il y a un énorme problème de sûreté dans un secteur clé pour l'économie et qui fait l'objet de toutes les attentions des terroristes.. comment un équipage peut-il laisser entrer dans le cockpit un gugus inconnu? si vous pensez que c'est anodin, c'est grave.
Réponse de le 23/03/2013 à 22:46 :
Le transport aérien reste une industrie sûre. Par contre, élire des socialistes pour gouverner la France, c'est grave, la moitié des électeurs semble l'avoir oublié...
a écrit le 23/03/2013 à 17:19 :
J'ai connu l'expérience inverse l'été dernier. Je suis parti du sud de la Finlande vers une
région du nord de la Suéde, à bord d'un petit hydravion pour y ammerrir sur un lac proche
de notre lieu de vacances. J'ai une licence de vol sur hélicoptère (acquise dans la
Marine Française) et une licence de vol sur avion léger, acquise en Suisse. Mon co-pilote
était un de mes neveux Finlandais, commandant de bord sur Airbus chez Finnair, et
pilote militaire de réserve sur F/A 18 "Hornet". Accueilli par la police Suédoise à l'arrivée,
on nous a annoncé qu'un inspecteur allait arriver pour nous controler, aussi à bord d'un
hydravion sur le même lac. Il est arrivé, volant de manière incohérente et c'est moi
(en Anglais !) et mon co-pilote Olli (en Suédois !) qui ont du le guider par radio pour
qu'il ne se crashe pas !!! En guise de controle, il a accepté une de nos bouteilles de
Cognac ! Et éventuellement de prendre des leçons de pilotage sur AirBus, Hélico,
ou avion de combat !!!!
a écrit le 23/03/2013 à 14:00 :
Les pilotes d'us Airways ont ordre d'accepter personne en cockpit, pourquoi l'ont-ils fait ?
a écrit le 23/03/2013 à 12:28 :
Il n'y a pas de mal à demander à être admis dans le cockpit d'un avion de ligne, encore faut-il avoir la légitimité pour le faire: être titulaire d'une licence de pilote à présenter au commandant par le biais du personnel naviguant une fois embarque, ça passe assez souvent. Bon, usurper l'identité d'un pilote d'une autre compagnie c'est un peu gros. Ce type s'est mis dans une sacrée mouise... Surtout aux U.S.
Réponse de le 23/03/2013 à 19:10 :
Je vous donne d'autres possibilités être l'ami(e) du Cdt ou l'ami d'un membre de l'équipage, les possibilités "amicales" sont légions.
a écrit le 23/03/2013 à 6:38 :
Non, sans rire, nous avons bien un faux pilote a la tete de l avion France et personne ne l arrete....
Réponse de le 23/03/2013 à 12:39 :
Rien ne vous empeche de sauter en plein vol. Par contre tintin pour le parachute.
Réponse de le 23/03/2013 à 12:51 :
pfff.. fatigant ce genre de commentaires...ca n'a rien a voir avec l'article.... mais oui votre NS reviendra pour se reprendre une nouvelle fessee.. ! ! ! ! !
Réponse de le 23/03/2013 à 15:42 :
La sarkorzie c'est fini ! Le changement c'est maintenant
a écrit le 23/03/2013 à 2:09 :
Bon... Les gars de la cabine l'ont foutu au gnouf avant de décoller. Aucune prise d'otage, pas de feu a bord, zero OGM ayant traversé l'atlantique... C'est quoi le problème ? Un fait-super-divers digne de la 96e page du kontikinews et qui tente de passer en une du 20h encore ? Suivant s'il vous plait...
a écrit le 22/03/2013 à 20:43 :
c est à dire qu il va passer une vingtaines d années en prison.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :