Le Stif veut faire payer 2 euros par nuit d'hôtel pour financer les transports franciliens

 |   |  315  mots
Un plan de mobilisation pour les transports franciliens à été signé en juillet 2013.
Un "plan de mobilisation" pour les transports franciliens à été signé en juillet 2013. (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le Syndicat des transports d'Ile-de-France souhaite la création d'une taxe de séjour régionale qui permettrait de dégager environ 140 millions d'euros par an pour financer les transports de la région.

Un peu plus qu'un ticket de métro pour un trajet dans Paris... Mais ce serait suffisant pour financer les transports franciliens à hauteur de 140 millions d'euros. Le Syndicat des transports d'Ile-de-France (Stif) demande ce jeudi au gouvernement la création d'une nouvelle taxe de séjour de deux euros par nuitée hôtelière.

Mettre les touristes à contribution

L'idée, reprise d'un rapport datant de 2009, mettrait "à contribution de manière marginale les touristes pour le financement des transports collectifs, qui concourent directement à l'attractivité touristique de l'Ile-de-France", met en avant le Stif.  

Cette proposition s'inscrit dans le cadre d'un protocole signé en juillet 2013, qui prévoyait un engagement d'un milliard d'euros de la part de l'Etat. Restent 150 millions d'euros à trouver via de nouvelles ressources régionales. 

Difficultés budgétaires

Problème: l'Etat ne s'est pas formellement engagé, souligne le Stif dans sa demande. Et les financements régionaux manquants ne sont pas trouvés. D'autant plus que la hausse de la TVA intervenue au 1er janvier 2014 les ampute de 100 millions d'euros par an.

Le Stif s'inquiète même des conséquences de ces difficultés budgétaires:

"Si elle perdurait, cette situation mettrait en péril plusieurs opérations, et notamment le prolongement du RER E à l'Ouest et de la ligne 11 du métro des Lilas vers Rosny-sous-Bois."

Plus largement, d'autres opérations seraient menacées, tour comme la pérennité des équipes créées pour le projet Eole (prolongation du RER E) par le réseau ferré de France et la SNCF. 

Trois voix discordantes

Une motion demandant la création de cette taxe a été adoptée en conseil d'administration avec 18 voix "pour". Quatre représentants se sont abstenus et trois ont voté contre. Ces élus parisiens du PS et du PC souhaitent que l'attention soit focalisée sur d'autres questions et demandent un "vrai débat" sur les nouveaux financements.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/07/2014 à 12:22 :
Pour le coup c'est pas bête!! Vous faites tous vos blasés "encore une taxe nanana..." c'est plus pour les touristes étrangers que pour nous!! Vous êtes déjà aller dans les pays étrangers??? certains vous font payer plus chers aux touristes la visite des monuments culturels. De plus, le touriste, en juillet-aout il bénéficie quand même de conditions idéales dans les transports (beaucoup moins de monde). Alors les gars réveillez-vous, un peu de patriotisme économique ça ne fait pas de mal! Bande de capitalistes apatrides!
a écrit le 08/06/2014 à 9:52 :
Une taxe sur l'obésité + l'imbécilité pour Mr Huchon le rond de cuir !
a écrit le 08/06/2014 à 9:50 :
vite une taxe, miam miam, taxe miam miam. On est bien en France ...
a écrit le 08/06/2014 à 8:00 :
Et pourquoi pas une taxe sur les appartements mis gracieusement à disposition pour les élus et payés par le contribuable ?
a écrit le 08/06/2014 à 7:38 :
Encore de l'impôt .... Quel manque d'imagination et de créativité ... On verra sans doute des taxes se multiplier sur à peu près tout...Et pourquoi ne pas rétablir l'octroi ?
a écrit le 07/06/2014 à 13:04 :
TAXER, nos gouvernants ne connaissent que ce mot, il est vrai qu’ils font l’ENA pour cela. Il est urgent qu’ils apprennent les mots productivité, rendement et surtout ECONOMIE et qu'ils arrêtent de gaspiller le peu de travail des français.
a écrit le 07/06/2014 à 10:58 :
abus ignoble de Huchon,ce prélèvement su les chambres d/hôtels !
Lui loge a nos frais et dépense de façon inacceptable nos deniers !
a écrit le 07/06/2014 à 10:36 :
je crie je hurle je proteste je consteste je paie déjà assez chez ma nuit au Plazza Athénée 3000 euros et quelques champagne non compris petit dej aussi non compris. Je n'ai ^pas compris pourquoi les socialos me colle encore 2 euros par nuit vous vous rendez compte 2 euros par nuit pour financer le transport en commun que je ne mets jamais les pieds Cà pue et c'est salle. Au secours ils vont me tuer ^_^
a écrit le 07/06/2014 à 9:43 :
La solution française éternelle , la solution des faibles et des lâches : la taxe ... pathétique .
a écrit le 07/06/2014 à 7:46 :
Toujours plus pour Paris! Que les provinciaux paient et se taisent!
a écrit le 07/06/2014 à 6:46 :
Que le Stif propose donc à ses membres de commencer par s'occuper en priorité de leur mission et non plus de considérations sociales, faux nez pour toutes les dérives clientèlistes et on en reparlera.
a écrit le 07/06/2014 à 6:25 :
2€ pour dormir c est une histoire a dormir debout
a écrit le 06/06/2014 à 21:46 :
Ras le bol des taxes.
a écrit le 06/06/2014 à 20:13 :
Ou qu'ils augmente le prix du billet de transport... Pourquoi faire payer ceux qui loge a l’hôtel par obligation (surtout qu'il ne sont pas au tarif d'un formule1...)
a écrit le 06/06/2014 à 18:10 :
HERAUS !
a écrit le 06/06/2014 à 18:01 :
Quand on voit les dépense du Conseil Général, ordonnée par M. Huchon, dont une part non négligeable est gaspillée en clientélisme et en subventions à l'idéologie de gauche, on sait à quoi va servir cette taxe. Qui s'étonnera du score dynamique de Mme Le Pen ?
a écrit le 06/06/2014 à 14:55 :
Plus facile de créer une nouvelle taxe que de mieux gérer. Un copié/collé de la politique actuelle du PS.
a écrit le 06/06/2014 à 14:47 :
Aucun probleme. Mais quand on rajoute un impot, on en enleve un autre...
a écrit le 06/06/2014 à 13:51 :
ça y est l'épidémie de hollandite reprend, la rémission n'aura pas été longue
a écrit le 06/06/2014 à 13:50 :
Sans vrai réforme, le système va exploser financièrement.

Proposons à notre écosystème ferroviaire national un model innovant gagnant pour tout le monde. Car lorsque la concurrence arrivera, car elle arrivera, et que la SNCF sera réunifiée avec RFF, la guerre recommencera entre la nouvelle SNCF et ce concurrent ! Car le problème de fond ne sera pas résolu. Et entre temps des milliards d’euros seront gaspillés. La Nation ne le peut plus. Il faut que les syndicats et les industriels qui vivent des chantiers et des marchés de la SNCF et qui font du lobbying auprès de la Direction SNCF en prennent conscience car ils vont tuer leur poule aux œufs d’or…

La seule solution est de faire la totale séparation entre l'Infrastructure et l'Exploitation. Deux sociétés bien distinctes juridiquement, mais surtout sur le plan opérationnel.
Cela nécessite d'affecter tout les effectifs SNCF Infra à RFF et de lui laisser jouer son rôle véritable de gestionnaire des Infrastructures.
L’Union International des Chemins de Fer qui regroupe de nombreux pays et des réseaux privés comme publique arrive à faire travailler tout le monde ensemble pour définir des nouvelles normes. C’est la coopération et non la guerre comme sait le faire la Direction de la SNCF actuelle. Le dossier de la commande de train trop large pour les quais le prouve.

La question de management est doit-on encore laisser le Président de la SNCF être le leader en matière ferroviaire en France et décider de tout l’ensemble. Car cela concerne les services, mais aussi les infrastructures et les matériels ? Le faire amènerait à mon avis à un non changement désastreux pour notre économie.

Créons plutôt une Union Nationale des Chemins de Fer Français regroupant les missions de RFF, SNCF INFRA et autres agences ferroviaires publiques, en mettant autour de la table l'Etat, SNCF, RATP, les compagnies Privées, ... Un STIF National amélioré.

Rappelons aussi que l'arrivée de nouvelles compagnies ferroviaires sera une nouvelle opportunité pour Alstom de vendre ses trains, un fantastique booster de l'innovation technique et des services.
a écrit le 06/06/2014 à 12:57 :
Lamentable. A chaque problème, sa taxe. C'est bien français ça. J'espère que les touristes éviteront ce pays hostile et désagréable. La rage taxatoire est une maladie mortelle.
Réponse de le 06/06/2014 à 13:47 :
+1
Depuis quelques années, une question? Égale 1 taxe....
Venez touriste, mais pas le dimanche par contre mouhahaha
a écrit le 06/06/2014 à 12:46 :
allons y! faisons les poches des touristes après celles des Français, et ceux qui ne prennent pas leurs transports puants et crades on leur fait les poches aussi donc ?
Réponse de le 06/06/2014 à 12:52 :
il y a tellement de personnes qui ne paient pas les transports mais ne pensez pas que se sont les familles RATP NON non !!!!!
Réponse de le 06/06/2014 à 12:52 :
il y a tellement de personnes qui ne paient pas les transports mais ne pensez pas que se sont les familles RATP NON non !!!!!
a écrit le 06/06/2014 à 10:51 :
Ils doivent gérer un budget au plus juste et ils continuent leur gabegie.
Ils sont vraiment inconscient et sont restés au niveau "adolescent" qui découvrent en faisant des betises. Mais dans ce cas ils n'ont pas les parents pour les aider, mais ils nous piquent notre fric sans aucune compétences de gestion de budget.
Cela signifie que plus aucun politique n'a peur du FN qui gagnera la prochaine election presidentielle sans aucun problème ppour cause d'incompétence notoire du Clan Voltaire et de l'ENA dans son ensemble accompagné par les fonctionnaires
a écrit le 06/06/2014 à 10:20 :
L'aveu du STIF de n'avoir pas conservé les sommes obligataires que la loi lui impose pour moderniser ses parcs et installations ?
a écrit le 06/06/2014 à 9:59 :
Le taux de TVA majoré de 33 1/3 sur les produits de luxe doit être remis en vigueur!
Bruxelles ou pas Bruxelles!
Réponse de le 06/06/2014 à 10:55 :
Vous etes un participant à la ruine de la France. Felicitations le FN sera au pouvoir dans 3 ans grace à des personnes comme vous.
Le président Hollande depuis deux ans ruine le pays en prélevant des taxes à tout va et surtout il a une équipe qui ne sait pas gérer un budget et qui dépense à tout va.
a écrit le 06/06/2014 à 9:54 :
Le problème de l'Ile de France est qu'elle est saturée. Pourquoi ne pas encourager les entreprises et les administrations à partir en Province? Les régions se développeront et la pression démographique baissera à Paris
Réponse de le 06/06/2014 à 10:44 :
Très bonne remarque et ça ferait baisser les prix de l'immobilier à Paris, dynamiserait l'économie en Province d'autant qu'on a un bon réseau de transport.
Réponse de le 06/06/2014 à 18:05 :
Mieux que ça : nos gouvernants et leur idéologie à petit bras font fuir toutes les entreprises qui le peuvent, comme ceux qui veulent en créer. Attendons-nous à ce que l'activité dépérisse.
a écrit le 06/06/2014 à 9:45 :
au lieu d'augmenter des taxes dans un secteur qui à déjà 2 augmentations consécutif (de 5 à 7% et 7 à 10 % en 2 ans ) ,pourquoi ne pas diminuer les aides pour les syndiques, ça permettrai de les investir pour créer des emplois.
a écrit le 06/06/2014 à 9:35 :
Et cb de centaines de millions économiserait on en encadrant les gréves de la SNCF et de la RATP ? qui coûtent une fortune au contribuable et ternissent que d'avantage l'image d'un service qui est déjà proche du 0 absolut ...
a écrit le 06/06/2014 à 9:35 :
Simple rappel : le taux de TVA sur les chambres d'hôtel a quasiment DOUBLE en 2012 : de 5.5% à 10% !!! Maintenant, ce gouvernement veut rajouter une taxe de plus sur les touristes : ils veulent la mort du tourisme en France ou quoi ?? Fabius peut aller faire le pinguoin sur les passerelles d'avion à roissy pour faire croire que les touristes sont les bienvenus en France... les faits sont là !!
Réponse de le 06/06/2014 à 11:13 :
si vous regardez le CA des hôtels de luxe -on a même créé des 6 étoiles l'année dernière ou en 2012- il y a des sous à collecter et ce serait totalement indolore pour les clients de cette gamme d'hôtels à plus de 1000€ la nuit, pleins à craquer. Du reste, la majorité de ces clients ne savent même pas combien ils payent.. Tant mieux, profitons en , ils ne vont pas fuir Paris, la Côte d'Azur, Mégève ou Courcheveogradl
Réponse de le 06/06/2014 à 12:03 :
Hors sujet, il s'agit là de taxer toutes les chambres , un impot juteux est un impot sur tout le monde !
a écrit le 06/06/2014 à 9:34 :
Bien sur franchement, pourquoi faire payer à des touristes le transport qu'ils vont peut être utilisé qu'une fois dans leur vie? Peut être qu'ils devraient faire la grève des hôtels et dormir dans l'aéroport comme sa ça sera les hôteliers qui demanderont une taxe pour passer de leurs hôtels vers les transports en commun.
a écrit le 06/06/2014 à 9:34 :
Supprimons 30% du personnel en surnombre dans les transports et qu'ils fassent leurs 35h ! et on ne sera pas obligé d'appliquer une nouvelle taxe pour faire des économies . La gabegie de la fonction Publique continue ,C'est que les syndicalistes font une allergie au mot travail .Leur seul objectif travailler moins et gagner + .
Réponse de le 06/06/2014 à 12:57 :
Duhamel se sont les fonctionnaires qui sont en trop grand nombre mais pas le personnel dans les transports , grosse erreur dans votre jugement
a écrit le 06/06/2014 à 9:33 :
Je préférerais un pourcentage sur le tarif de la nuit d'hôtel. Sous Sarko il avait été question d'une taxe sur les chambres au-dessus d'un certain montant mais le lobby des grands hôtels parisiens a réussi à faire croire que cinq euros, sept ou huit euros de plus sur des hôtels cinq étoiles ou des palaces feraient fuir les richissimes touristes ou hommes et femmes d'affaires...
a écrit le 06/06/2014 à 9:31 :
Rappel : un touriste chinois cherche un voyage Vol+Hotel LE MOINS CHER POSSIBLE.. et ensuite, dépense en achat de produits de luxe, pour 20 à 100 fois plus !!! Alors si on lui rajoute des taxes sur le prix initial qui lui sert de référence, tant pis : il ira faire ses courses ailleurs !!!
a écrit le 06/06/2014 à 9:15 :
Toujours et toujours des taxes .C'est tous ce que savent nous trouver ces responsables.En temps de crise il faut dégager des économies ailleurs.C'est trop facile de prendre l'argent dans la poche des autres.
a écrit le 06/06/2014 à 9:14 :
... et après, F.Rebsamen va essayer de nous faire croire que les taxes, charges et impots sur les entreprises ont baissées !!!! TAXES: ce gouvernement n'a que ça à la bouche !!
a écrit le 06/06/2014 à 9:11 :
Encore une idée saugrenue : pourquoi les nuits d'hôtels ? Pourquoi ne pas relever la TVA sur les pains au chocolat et la soupe à l'oignon ? Où augmenter le prix des chaussures consommées par les touristes pour marcher ?
Pourquoi ne pas augmenter le prix des billets de transport Paris Visite achetés par les touristes ?
Réponse de le 08/06/2014 à 13:43 :
Encore une idée saugrenue : pourquoi les pains au chocolat, la soupe à l'oignon, les chaussures ou les billets de transport Paris Visite ?
Pourquoi ne pas augmenter le prix des nuits d'hôtels ?
a écrit le 06/06/2014 à 9:10 :
et ENCORE une taxe.... que dire ?
Réponse de le 06/06/2014 à 12:58 :
qu'il parte c 'est simple.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :