"Il faut que la grève à la SNCF s'arrête" (Manuel Valls)

Le Premier ministre, Manuel Valls, a affirmé samedi qu'il fallait que la "grève" à la SNCF "s'arrête" tout en soulignant que "la porte du gouvernement est ouverte".

2 mn

Pour le quatrième jour consécutif, la grève des cheminots à l'appel de la CGT et de SUD-Rail perturbe toujours le trafic de la SNCF samedi.
Pour le quatrième jour consécutif, la grève des cheminots à l'appel de la CGT et de SUD-Rail perturbe toujours le trafic de la SNCF samedi. (Crédits : reuters.com)

Le Premier ministre, Manuel Valls, a affirmé samedi qu'il fallait que la "grève" à la SNCF "s'arrête" tout en soulignant que "la porte du gouvernement est ouverte" et que le dialogue va "se poursuivre" "dans les heures qui viennent". "J'en appelle à la responsabilité et au dialogue et à ne pas pénaliser davantage les Français, les usagers, les salariés et bien sûr les candidats au bac à partir de lundi", a ajouté le Premier ministre devant la presse, en sortant d'un conseil national du PS.

"J'ai entendu les responsables de la CGT dire que le mouvement pouvait être arrêté ce week-end. Alors travaillons pour cela, pour arrêter, avec le sens de la responsabilité cette grève", a lancé le chef du gouvernement. Selon lui, "cette réforme est indispensable pour la SNCF, pour Réseau ferré de France, pour la modernisation du service public, cette réforme représente un atout pour le service public (...) ne remet pas en cause le statut des cheminots".

Le gouvernement déterminé à conduire les réformes

"J'entends les colères, les attentes, c'est vrai pour les cheminots, c'est vrai aussi pour les intermittents du spectacle. Il faut donc retrouver le sens du dialogue. Ce pays a besoin de réforme, de changement et d'apaisement. Le gouvernement est très déterminé à conduire les réformes et en même temps il veut le faire en étant capable de convaincre. C'est ce que nous allons faire", a assuré Manuel Valls. 

Pour le quatrième jour consécutif, la grève des cheminots à l'appel de la CGT et de SUD-Rail perturbe toujours le trafic de la SNCF samedi. La CGT-Cheminots et SUD-Rail protestent contre la réforme ferroviaire qui sera examinée à l'Assemblée nationale à partir de mardi, la jugeant "néfaste" pour les cheminots. Le gouvernement a exclu tout report du débat parlementaire mais le secrétaire d'Etat aux Transports, Frédéric Cuvillier, a concédé à deux autres syndicats, l'Unsa et la CFDT, non grévistes, quelques modifications au texte.

La CGT en appelle à François Hollande

Vendredi, François Hollande avait lui aussi haussé le ton en demandant aux grévistes de mettre fin au conflit.La CGT en a appelé directement à lui. Dans une lettre signée par son numéro un Thierry Lepaon et le leader de la CGT-Cheminots Gilbert Garrel, elle affirme que "le volet social de ce projet de réforme ne peut pas correspondre aux attentes des cheminots" et sollicite l'"engagement" du chef de l'Etat.

2 mn

Paris Air Forum

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 45
à écrit le 16/06/2014 à 14:32
Signaler
C'est vraiment honteux de prendre en otage des adolescents en phase de passer la première épreuve la plus importante de leurs vies : le bac. En Corée du sud, le pays se met presque en silence radio pendant les épreuves du bac et en France une poignée...

à écrit le 16/06/2014 à 11:16
Signaler
les fonctionnaires ne sont pas payés en grève.... ils peuvent être licenciés.... le service publique est utile si vous voulez que vos enfants aillent à l'école sans payer, si vous voulez vous faire soigner sans payer, si vous voulez votre courrier ...

à écrit le 16/06/2014 à 11:08
Signaler
Une loi, vite, pour régler ça !

à écrit le 16/06/2014 à 9:43
Signaler
Gonfle tes muscles de paella.

à écrit le 16/06/2014 à 9:24
Signaler
les syndicats ont toujour de bonne raisons pour faire greve il ne font que defendre leurs bifsteks LE GROS PROBLEME C EST QUE C EST L ENSENBLE DU SYNDISCALIME QUI DEVIENT INPOPULAIRE AVEC DES ACTIONS QUI PRENNENT LE PEUPLE EN OTAGE???VOILA POURQUOI L...

à écrit le 16/06/2014 à 7:51
Signaler
Changeons le statut des fonctionnaires pas de droit de greve (comme en allemagne) et possibilité de les vires (meme les representants syndicalistes)...

à écrit le 15/06/2014 à 17:48
Signaler
toutes les idées sont bonnes à prendre pour contrer cette gréve !!!!!!!!!!!!!! j'attends vos idées !!!!!!!!!!!!!

à écrit le 15/06/2014 à 17:29
Signaler
... c'est toujours les mêmes qui font chier ..... il faut se fâcher !!!!!!!!!!!!!!

le 16/06/2014 à 9:40
Signaler
Quand ton patron te faudra dehors, d'ailleurs ça ne va pas tarder c'est nous qui allons rire.

à écrit le 15/06/2014 à 16:39
Signaler
Sils veulent faire la grêve alors qu'ils soient privatisés a 100pour 100 .vu la situation de nantis qu'ils ont c'est intolerable

à écrit le 15/06/2014 à 16:29
Signaler
IL NE FAUT PAS QUE LE GOUVERNEMENT LACHE

le 16/06/2014 à 8:02
Signaler
ce gouvernement ne tient rien....!

à écrit le 15/06/2014 à 15:58
Signaler
Les syndicats étaient tous avec le PS pour que Mr Hollande soit élu. Et maintenant, ils râlent. Ce sont aux cheminots et employés de les éjecter et vite car c'est à cause d'eux s'ils vont être absorber par l' Union Européenne. Tous ces grévistes ont ...

à écrit le 15/06/2014 à 15:58
Signaler
Trois entités au lieu de deux,ça va aller mieux après ,c'est sur,déjà qu'à deux il ne savent pas qui fait quoi.Pourtant l'organisation du chemin de fer en France c'est pas une nouveauté,il y a de brillants ingénieurs à la SNCF.

à écrit le 15/06/2014 à 14:41
Signaler
Nos politiques croyaient qu'en ayant plus de fonctionnaires ... ils auraient plus de voies ..... " le lait tourne " y compris pour l'UNP ... le monde politique avec ses scandales financiers va payer la note .... je ...

à écrit le 15/06/2014 à 12:51
Signaler
Touche pas à la SNCF, touche pas à L'Hopital, touche pas à l'Administration, touche pas à Monservicepublic. Le gouvernement ne parvient qu'à réduire l'Armée sans trop de réaction. Quand l'Armée va-t-elle réduire cette chienlit syndicale tant qu'elle ...

à écrit le 15/06/2014 à 11:58
Signaler
Les syndicats travaillent contre eux .... en donnant une image ultra négative .... ils vont en crever et "temps" mieux !!!!!!!!!!!!!!

le 15/06/2014 à 13:21
Signaler
Réjouissez vous, et envoyez fleurs et couronnes à : Flanby 1°, roi des menteurs. Palais de l'Elysée, Paris, France.

à écrit le 15/06/2014 à 9:32
Signaler
j'ai bien rit a cette sommation , les syndicats de la sncf apprécieront qu'un gouvernement de leur obédience les somme a arretter un mouvement social , pour la politique du pire en ce moment on est servit , enfin coté gouvernants ils ont peur d'un gr...

à écrit le 15/06/2014 à 9:32
Signaler
Syndicats Francais plus nuls tu meurs ..qui sont ces minoritaires qui bloquent un pays

à écrit le 15/06/2014 à 9:28
Signaler
On privatise et VITE ! Dehors ceux qui coulent l'economie Francaise pour garder leurs privilèges

le 16/06/2014 à 9:42
Signaler
Encore un envieux.

à écrit le 15/06/2014 à 8:56
Signaler
Allez Manuel, je vous aide : pour faire redémarrer la SNCM, pourquoi ne pas y détacher des grévistes de la SNCF ? Vous auriez deux entreprises publiques en faillite à la fois et vous pourriez reconstruire sur de nouvelles bases, en dénonçant l'incuri...

à écrit le 15/06/2014 à 6:58
Signaler
Les fonctionnaires exécutent !! On a un gouvernent élu c est lui qui décide Les monopoles ne devraient pas avoir le droit de grève

le 15/06/2014 à 8:07
Signaler
@ christophe en démocratie c'est le peuple qui décide .Pour le moment c'est Hollande démission avec toute sa clique.

à écrit le 15/06/2014 à 0:01
Signaler
La grève de la SNCF n'est qu'un prémisse de la révolte des français de toutes les couches sociales, SEULS les voyous de la finance et leurs serviteurs politicards zélés corrompus du PS UMP UDI sont dans le confort matériel et leur role de comédiens ...

à écrit le 14/06/2014 à 21:56
Signaler
C'est un peu court, Manuel. Que proposez-vous ? Rien ? Ah bon, vous êtes un vrai politicien alors...

à écrit le 14/06/2014 à 21:20
Signaler
" je vous demande de vous arrêter " ...

à écrit le 14/06/2014 à 20:52
Signaler
Il faut que ce gouvernement s'arrête ! La porte en est ouverte, selon MV, il n'ont donc aucune excuse pour ne pas la franchir, vers la sortie bien sur.

à écrit le 14/06/2014 à 20:31
Signaler
Il faut surtout supprimer la SNCF et privatiser tout ça. Le service public français devrait être réduit considérablement, le statut de fonctionnaire supprimé en règle générale, les impôts diminués, le socialisme rendu anticonstitutionnel. Ce pays est...

à écrit le 14/06/2014 à 19:08
Signaler
Un sous Sarko en tous points qui ne sera JAMAIS président, même avec le soutien quasi unanime des médias !

à écrit le 14/06/2014 à 18:34
Signaler
la porte est grande ouverte, qu'il en profite pour se barrer définitivement !

à écrit le 14/06/2014 à 18:25
Signaler
Manuel est pas mal mais Cuvillier lui est quand même largement supérieur en langue de bois. Donc la porte est ouverte, le téléphone portable est allumé, le dialogue est constant.....blablablablablabl...mais l'usager lui n'a plus qu'à ramper.

à écrit le 14/06/2014 à 18:20
Signaler
Il faut, yaka, ... Maintenant que la gauche est au pouvoir, elle voit les problèmes, sur lesquels elle a trop souvent soufflé le feu quand elle était dans l'opposition. Cela dit la grève à la SNCF, menée par des syndicats archaiques, n'est pas justif...

à écrit le 14/06/2014 à 17:47
Signaler
Chez nous on écoute puis on décide puis comme les écoutés ne se retrouvent dans ce qu' ils ont dit , ils font grève, puis les décideurs se disent mais qu' es ce qu' ils veulent : et là on négocie avec la canonnière des medias comme alliée.

à écrit le 14/06/2014 à 17:41
Signaler
Si on se mettait tous en grève je voudrais voir la tête de Flamby et manolo, mais comme c'est du chacun pour soi on est mal parti

à écrit le 14/06/2014 à 17:41
Signaler
Si on se mettait tous en grève je voudrais voir la tête de Flamby et manolo, mais comme c'est du chacun pour soi on est mal parti

à écrit le 14/06/2014 à 17:33
Signaler
Il se croit dans quel pays même si l'on n'est pas d'accord le droit de grève est un droit.

à écrit le 14/06/2014 à 16:54
Signaler
Beaucoup de Services Publics en France sont dans ce cas. Pourquoi en est-on arrivé là ? Cela peut-il continuer ?

le 14/06/2014 à 17:20
Signaler
On en est là parce que nos dirigeants ne sont pas courageux et cèdent à chaque fois. François Hollande est perçu comme un capitaine de pédalo, ce qu'il peut dire n'a plus d'importance pour une majorité de Français. Manuel Valls est maintenant au pi...

à écrit le 14/06/2014 à 15:58
Signaler
absence de communications et de vérité ( FRANCE bloquée!!!les moutons ne suivent plus :!!!!

à écrit le 14/06/2014 à 15:50
Signaler
sur conseil de leurs leader ils ont vote FH ...bien récompense par madame la ministre .... les caisses noires de CE et autres tout été efface

à écrit le 14/06/2014 à 15:39
Signaler
Il faut plutôt menacer de privatiser si la grève ne s'arrête pas. C'est inéluctable, alors autant en profiter... le mouvement actuel est une impasse, mais il ne pourra pas s'arrêter sans un bon électrochoc.

le 14/06/2014 à 15:45
Signaler
celui qui a le pouvoir de nuire ....est le plus fort ....le pire chez nous il est énuméré par celui qui bosse

le 14/06/2014 à 18:22
Signaler
Mai là ils détruisent le service public au lieu de le défendre. Au prochain changement de gouvernement ça va privatiser sec, et les usagers en ont tellement marre qu'ils diront allez-y. Parce que vu la catastrophique qualité de service à la SNCF (et...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.