Le gouvernement se félicite d'une France "qui finit les grèves"

Le Premier ministre Manuel Valls et le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius se sont tous deux félicités de la fin du conflit entre les pilotes d'Air France et la direction,.
Le conflit entre les pilotes Air France et la direction aura coûté près de 300 millions d'euros à la compagnie aérienne.
Le conflit entre les pilotes Air France et la direction aura coûté près de 300 millions d'euros à la compagnie aérienne. (Crédits : reuters.com)

"J'espère que vous garderez l'image d'un pays non pas qui commence les grèves, mais qui finit les grèves." Présent lundi 29 septembre à l'inauguration du Worl Retail Congress (Congrès mondial de la distribution), Laurent Fabius, est revenu sur la grève des pilotes d'Air France, qui a pris fin après quatorze jours de conflit.

Le ministre des Affaires étrangères, chargé notamment du Commerce extérieur, a également tenu à "remercier" les professionnels de la distribution mondiale -parmi lesquelles de nombreux Américains et Britanniques, avec notamment des représentants d'Inditex, Zara, Levi's, Tesco, etc.-  d'être présents à "ce congrès qui a favorisé la fin de la grève".

Outre les professionnels de la distribution, ce sont également ceux de la mode qui peuvent se féliciter de la fin du conflit. Comme le rapportait le New York Magazine il y a quelques jours, l'annulation de nombreux vols a posé problèmes aux rédactions et designers souhaitant se rendre à Milan pour la Fashion Week de la ville italienne. Si certains ont opté pour une autre compagnie aérienne, d'autres ont préféré le train.

Pour Valls, "rien ne peut arrêter la réforme"

De son côté, Manuel Valls, qui avait mis la direction sous pression avant d'apporter son soutien à son protocole de sortie de conflit, a estimé, dimanche 28 septembre depuis Matignon, que sa "fermeté" réformiste a payé face à une grève "incomprise, corporatiste, égoïste".

Le Premier ministre a appelé à la reprise du dialogue social dans l'entreprise, où grévistes et non grévistes se sont vivement affrontés.

"La démonstration est donc faite que rien ne peut arrêter la réforme. Notre pays connaît beaucoup de blocages, et ma tâche, ma mission, c'est bien celle de lever ces blocages."

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 30/09/2014 à 6:56
Signaler
Le gouvernement se félicite de son incompétence pour régler le problème.

à écrit le 29/09/2014 à 23:04
Signaler
L'auto satisfaction d'incapables ! quels tristes sires....

à écrit le 29/09/2014 à 22:18
Signaler
A quel prix ?! Ces politiques sont incurables et irrémédiablement la cause principale de notre déclin.

le 29/09/2014 à 23:03
Signaler
Entièrement de votre avis !!

à écrit le 29/09/2014 à 21:58
Signaler
Moi je me féliciterai d'une France qui évitera de recourir systématiquement à la grève comme premier choix!

à écrit le 29/09/2014 à 20:52
Signaler
Je souhaite revenir sur le débat Transavia Europe, présenté et compris comme un projet de délocalisation. Je trouve sur ce point que vous - journalistes - n'avaient pas trop pris la peine de clarifier le débat. Je vais donc donner mon modeste point ...

le 30/09/2014 à 11:43
Signaler
Bonjour a vous Malheureusement connaissant bien la direction d'AF, je doute qu'elle ne profite pas de l'occasion qui lui est donnée de revenir sur le périmètre d'activité. et pour ma part plutôt que de chercher a étendre son périmètre au delà des fr...

à écrit le 29/09/2014 à 17:56
Signaler
C'est aux premières heures du mouvement qu'il aurait fallu casser ce dernier. Par des sanctions financières, des licenciements, des mutations, ... Pas après 14 jours.

le 29/09/2014 à 23:08
Signaler
pourquoi sanctions financières? les pilotes ne vont tout de même pas travailler au rabais ,m...de !

à écrit le 29/09/2014 à 17:06
Signaler
Les pilotes devaient surtout etre fatigués de faire la grêve !

à écrit le 29/09/2014 à 16:13
Signaler
ils n'ont vraiment peur de rien , premierement le gouvernement demande à la direction d'air france de promettre de stoper transavia ,mais ceci après 10 jours de grève , puis se félicite d'avoir stoppé la grève démission !! ou est la bastille ?

à écrit le 29/09/2014 à 15:52
Signaler
Le premier ministre se félicite d’un pays qui finit les grèves, qu’elle déclaration stupide. Nous pouvons déplorer un gouvernement incapable d’avoir une position commune. Entre le secrétaire d’état et le 1er ministre, un discours plein de contradicti...

à écrit le 29/09/2014 à 13:42
Signaler
"Une France qui finit les grèves" !!!! une déclaration à en vomir...

le 29/09/2014 à 14:15
Signaler
Une nouvelle fois, notre merveilleux gouvernement sort grandi de cette affaire !

le 29/09/2014 à 14:34
Signaler
Après 15 jours de gâchis...

le 29/09/2014 à 17:14
Signaler
Les pharmacies de France ont déjà répondu à l'appel !!

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.