Les pilotes de Lufthansa en grève mardi sur les vols long-courriers à Francfort

 |   |  281  mots
Contacté par l'AFP, un porte-parole de Lufthansa a déclaré que le groupe travaillait d'arrache-pied afin de pouvoir proposer le plus de vols possible.
Contacté par l'AFP, un porte-parole de Lufthansa a déclaré que le groupe travaillait "d'arrache-pied afin de pouvoir proposer le plus de vols possible". (Crédits : reuters.com)
Le syndicat allemand de pilotes Cockpit a appelé à la grève mardi sur les vols long-courriers au départ de Francfort de Lufthansa, mais la compagnie assure qu'elle pourra assurer une partie des liaisons.

Les pilotes outre-Rhin se mobilisent à leur tour, et à nouveau, pour leurs conditions de travail, notamment concernant leur départ en retraite:

"Les pilotes de Lufthansa vont cesser le travail le 30 septembre de 08H00 (06H00 heure française) à 23H00 (21H00 heure française) sur les vols long-courriers assurés par des avions de type Airbus A380, Boeing B747, Airbus A330 et Airbus A340 et n'opéreront aucun vol au départ de l'aéroport de Francfort", a indiqué le syndicat dans un communiqué lundi 28 septembre.

Assurer "le plus de vols possible"

Le syndicat, qui se dit toutefois ouvert à la négociation, a expliqué :

"Puisque la direction de Lufthansa n'a toujours pas présenté d'offre allant dans le sens d'un compromis, nous nous voyons dans l'obligation de prendre ces mesures supplémentaires."

Contacté par l'AFP, un porte-parole de Lufthansa a déclaré que le groupe travaillait "d'arrache-pied afin de pouvoir proposer le plus de vols possible".

Sur les 56 vols long-courriers prévus mardi 30 septembre au départ de Francfort, "nous ne pouvons pas encore dire combien seront affectés par cette grève", mais "nous partons du principe que nous pourrons (en) assurer beaucoup", a ajouté ce porte-parole, précisant que la compagnie dévoilera au cours de la journée de lundi son nouveau plan de vols.

Mouvements de grève successifs

Cockpit avait prévenu jeudi 25 septembre de son intention de mener de nouvelles grèves après un énième échec des discussions avec la direction du groupe sur les modalités de départ en préretraite des pilotes.

Il s'agira du quatrième mouvement de grève conduit par le syndicat depuis la fin du mois d'août.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/09/2014 à 23:32 :
Partir a 55 ans avec un 1/2 salaire de capitaine plus une indemnité mensuelle colossale, ca ca ne marche plus, ni en Allemagne ni en France. Nulle Part.
Un capitaine touche a 55 ansd un salaire de 250.000 euro minimum....
Faut pas déconner !
Lufthansa comme Air France perd sa place sur les marché a vue d oeil au profit des low costs et la tendance est irreversible.
L avantage des pilotes : ils sont quasiment irremplacables ( licence , ratings.).
Et Ils peuvent se permettre de jouer le bras de fer . La question : combien de temps encore !
a écrit le 29/09/2014 à 14:09 :
Tiens, en Allemagne aussi les pilotes font grève? Je pensais l'Allemagne à l'abri de ce genre de contretemps, où tout se passait au mieux dans le meilleur des mondes...
a écrit le 29/09/2014 à 13:58 :
Ces feignants de pilotes sont encore en grève. C'est fini, jamais plus je ne prendrai LH. Heureusement, il reste AF....
Réponse de le 29/09/2014 à 17:18 :
Qu'ils continuent de faire grève, les gens vont finir par apprendre à vivre sans avion...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :