SNCM : le processus de redressement judiciaire est enclenché

Vendredi , la société Transdev a annoncé avoir demandé à la SNCM, dont elle est actionnaire majoritaire, de rembourser les prêts qu'elle lui avait octroyés.
Le placement en redressement judiciaire de la compagnie maritime en difficultés qu'un repreneur, qui devra être agréé par la Collectivité territoriale de Corse, soit identifié, explique Transdev.
"Le placement en redressement judiciaire de la compagnie maritime en difficultés qu'un repreneur, qui devra être agréé par la Collectivité territoriale de Corse, soit identifié", explique Transdev. (Crédits : reuters.com)

"Afin de créer les conditions de ce redressement judiciaire, et comme il l'avait annoncé lors de la dernière réunion de la médiation [...], Transdev a rendu exigibles ses créances détenues sur la compagnie, à effet du 3 novembre"

En demandant à la SNCM de rembourser les prêts qu'elle lui avait octroyés dans un communiqué publié vendredi 31 octobre, Transdev, actionnaire majoritaire de la SNCM, a ainsi enclenché le processus de redressement judiciaire puisque la société de transport maritime n'est pas en mesure de rembourser ces prêts.

"Empêcher la disparition pure et simple de la SNCM"

Le placement en redressement judiciaire de la compagnie maritime en difficultés "doit permettre qu'un appel d'offres soit conduit par le tribunal, qu'un repreneur, qui devra être agréé par la Collectivité territoriale de Corse, soit identifié, et qu'un accord soit trouvé avec la Commission européenne", souligne Transdev.

Pour les actionnaires - dont l'État - et la direction de la SNCM, seule cette solution peut permettre d'éponger le passif financier de la SNCM et l'affranchir des condamnations de Bruxelles à rembourser des centaines de millions d'euros d'aides de l'Etat jugées illégales.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 40
à écrit le 03/11/2014 à 7:42
Signaler
Enfin.....feuilleton couteux qui dure dure ...merci les syndicats

à écrit le 02/11/2014 à 14:08
Signaler
il faudrait confisquer le 1% CE de la cgt et recapitaliser le sncm avec ce bon pognon bien frais ' dans la justice' si ca suffit pas on leur vend qques chateaux , ca completera

à écrit le 02/11/2014 à 0:40
Signaler
La SNCM est à eradiquer. Trop de mensonges, de grèves, de passe droits, de magouilles syndicales. Syndicalisme français = Assassin ! Trop de complaisance envers ces escrocs de syndicalistes

à écrit le 01/11/2014 à 23:25
Signaler
bon de ba ras

à écrit le 01/11/2014 à 22:10
Signaler
Il est temps que ces salopards perdent leur boulot. Vous êtes la honte de la France et vous la foutez en l'air.

le 01/11/2014 à 23:41
Signaler
Commentaire particulièrement honteux et pathétique !

le 02/11/2014 à 11:13
Signaler
Non au contraire très bon commentaire, ces individus méritent de gouter à pole emploi et on ne va pas les plaindre.

à écrit le 01/11/2014 à 19:39
Signaler
Si j'avais de l'argent, mais je n'en ai plus on m'a déjà tout piqué, je ne mettrais pas un fifrelin dans cette annexe de la CGT.

à écrit le 01/11/2014 à 19:02
Signaler
je ne comprends pas que cette Compagnie ait encore des clients qui se risquent à monter sur ses rafiots

à écrit le 01/11/2014 à 17:30
Signaler
C'est le même problème qu'à Air France; c'est le système des retraites du personnel dont le financement est basé sur les salaires, ce qui augmente le cout du travail. Les retraites doivent être finanéesr en partie sur la consommation et plus spéciale...

le 01/11/2014 à 22:12
Signaler
Avant d'être retraités, il aurait déjà fallu qu'ils travaillent ces voyous de la CGT.

à écrit le 01/11/2014 à 13:10
Signaler
Le redressement judiciaire ne permet pas l'annulation des condamnations de Bruxelles mais liquidation judiciaire le permettra. La direction, l'état et Transdev comptent sur la CGT pour atteindre cet objectif dans les prochains mois.

à écrit le 01/11/2014 à 12:40
Signaler
l'organisation aveugle des dirigeants comme dans bien d'autre entreprise en france voir les derapages verbaux du medef et le refus du travail en equipe plus ignorance de vouloir etre en opposition de la cgt combien d'entreprise on ferme sur les me...

à écrit le 01/11/2014 à 11:54
Signaler
Voilà une bonne nouvelle! Va-t-on enfin, en finir avec la CGT? Il faut l'espérer. 2015: fin de la CGT et 2017: fin du PCF. Ce serait d'excellentes nouvelles! 2020: fin du PS... ce serait la cerise sur le gâteau!

le 01/11/2014 à 12:59
Signaler
Et le écolos sont agonisants mais le mourant est très agité et suscite beaucoup plus d'intérêt médiatique que sa représentativité déjà bien dopée.

à écrit le 01/11/2014 à 9:49
Signaler
Pourquoi la presse se contente t-elle des poncifs les plus éculés? Pourquoi ne réalise t-elle pas d'enquête sur les dessous de cette affaires? Quels sont les liens entre des représentants de l’État et l'actionnaire privé (et vice versa)? Comment le...

à écrit le 01/11/2014 à 9:43
Signaler
On lit de temps en temps de bonnes nouvelles dans la presse. Elles sont d'autant plus rares qu'il faut les savourer.

à écrit le 01/11/2014 à 9:04
Signaler
Tout ça grace à la CGT, le syndicat qui ne lache rien et vit grand train aux crochets des entreprises.

à écrit le 01/11/2014 à 8:56
Signaler
Vite que l'on ne parle plus de cette boite.

à écrit le 01/11/2014 à 6:04
Signaler
Sauf que la faillite (ou le redressement judiciaire) n'a aucun effet sur l'exigibilité des aides communautaires à répéter... en droit français oui, pas en droit européen...

le 01/11/2014 à 8:57
Signaler
Bah, même en droit français le repreneur devra rembourser le passif (sur 5 Max de mémoire). Ce truc est invendable surtout avec la CGT à bord.

le 01/11/2014 à 11:04
Signaler
Il ne s'agit pas d'aides communautaires, mais de subventions que la société doit rembourser à l'Etat. Dans ce cas la disparition (liquidation) de la société solde le problème. Une autre société peut alors racheter les bateaux aux enchères.

à écrit le 31/10/2014 à 20:13
Signaler
la SNCM est entreprise saine qui doit continuer à vivre pour assurer la continuité de la liaison avec la CORSE; Il appartient à l'Etat de nationaliser la SNCM pour maintenir l'emploi des marins et des employés de quai du port de Marseille

le 31/10/2014 à 20:53
Signaler
Et les contribuables (l'Etat aussi) ont ils envie de remplir un panier percé?

le 31/10/2014 à 20:53
Signaler
Et les contribuables (l'Etat aussi) ont ils envie de remplir un panier percé?

le 31/10/2014 à 22:14
Signaler
Une preuve de plus que les "élus" ps ne savent pas compter et n'ont aucun sens des réalités économiques

le 01/11/2014 à 6:46
Signaler
C'est la CGT qui a tué la SNCM. Assez de payer des impôts pour financer leur dogmatisme d'un autre siècle.

le 01/11/2014 à 6:55
Signaler
la SNCM ne à que trop durée avec des syndicats et de surcroit minoritaires qui ont conduit l entreprise à sa ruine. Et comme ça est le état qui renflou et éponge les detes, c'est open bar à tous les excès. une entreprise privée n aurait pas pu tenir...

le 01/11/2014 à 8:29
Signaler
d'accord avec mon confrère,la SNCM est un service PUBLIC indispensable a la survie du tourisme et des entreprises du pays,ce cordon ombilycal doit etre préservé a tout prix.il suffit d'augmenter les tarifs pour retrouver la rentabilité

le 01/11/2014 à 11:45
Signaler
Ne pas nourrir le troll

le 01/11/2014 à 13:14
Signaler
Il n'y avait effectivement qu'un élu PS pour sortir une telle ânerie mais cela parait un peu gros, cela doit être un hoax.

le 01/11/2014 à 19:48
Signaler
@ machin truc PS, Commencez par écrire correctement "ombilical" avant de raconter n'importe quoi....

à écrit le 31/10/2014 à 19:47
Signaler
Faudra que les femmes des CGT fassent leurs courses en payant. Finit le pillage des bateaux, ça a trop duré.. non ?????

à écrit le 31/10/2014 à 19:15
Signaler
Bonne nouvelle. Il faut demander à la CGT de payer maintenant puisqu’elle est responsable de la liquidation de l'entreprise.

le 01/11/2014 à 8:16
Signaler
la CGT peut payer puisqu'elle peut financer la restauration de l'appartement de son leader!

à écrit le 31/10/2014 à 16:22
Signaler
Encore une fois bravo à la CGT pour l'ensemble de son oeuvre...

le 31/10/2014 à 22:19
Signaler
CGT: Comment se Goinfrer sans Travailler ??!!!

le 02/11/2014 à 19:16
Signaler
@ffreeman Bien vu moi j'en était resté à : "CGT = Cancer Généralisé du Travail" de Coluche.

à écrit le 31/10/2014 à 15:37
Signaler
Puisqu'ils ne sont pas capable de travailler correctement et que cette SNCM est sans arrêt en déficit, autant liquider...

à écrit le 31/10/2014 à 14:35
Signaler
pas trop tot! la pantalonnade a ssez dure !

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.