Avec ChronoFresh, la Poste s'engouffre dans le marché de la livraison alimentaire

 |   |  569  mots
Chronofresh a présenté sa formule très connectée ce 5 octobre.
Chronofresh a présenté sa formule très "connectée" ce 5 octobre. (Crédits : Chronopost)
ChronoFresh, nouveau service de Chronopost, permettra la livraison de produits frais et surgelés, grâce à la géolocalisation et à la maîtrise de la chaîne du froid. Ce nouvel acteur se déploie dans un marché en pleine explosion, où sévit déjà le géant Amazon qui lorgne d'ailleurs un concurrent de La Poste, Colis Privé.

Aliments frais et surgelés directement sur le pas de votre porte. C'est la grande tendance du moment et, désormais, même La Poste s'y met. L'opérateur historique annonce ce jeudi 5 novembre le lancement de Chronofresh, nouveau service de Chronopost qui promet de livrer des produits alimentaires frais et même surgelés, dans des colis de moins de 30 kilos.

Contre signature, le client (particulier ou commerçant) recevra son colis frais le lendemain de l'expédition avant 13 heures. A partir de février 2016, le groupe prévoit même de livrer sur rendez-vous le soir même de la commande en Île-de-France et dans huit grandes villes de province.

Mutualiser les livraisons

Le prix ?

"Moins cher que ce que les transporteurs classiques proposent aujourd'hui", a assuré Martin Piechowski, le Pdg de Chronopost lors d'une conférence ce 5 novembre.

Pour l'heure, la livraison de frais au "dernier kilomètre", c'est-à-dire jusqu'au client final, coûterait "au moins 50% plus cher" que pour des livraisons classiques, selon un spécialiste du secteur. Mais, en mutualisant les transports avec les autres types de livraison opérés par Chronopost, le groupe compte réaliser des économies d'échelle et donc proposer des prix moins élevés.

Quant à la chaîne du froid, un maillon particulièrement délicat, elle est censée être respectée grâce à l'emploi de bacs spéciaux pour stocker aliments frais et même surgelés pendant le transport. De plus, des puces RFID (balises de radio-identification) placés sur les colis permettront de contrôler les températures tout au long du parcours afin de garantir les conditions d'hygiène pendant le transport. Les 80 agences de Chronopost seront en outre dotées de chambres froides.

De grandes ambitions

Au printemps, des camions jaunes de La Poste ont déjà expérimenté la livraison de produits alimentaires: des paniers de légumes dans le Var.

Quant à la filiale Chronopostfood de Chronopost, elle a commencé à tester son service au début de l'été également. Elle vise un déploiement sur tout le territoire d'ici l'été 2016. "Nous travaillons avec des e-commerçants dans la viande notamment mais aussi des industriels de l'agroalimentaire et nous avons des projets avec la grande distribution", précise à la Tribune Christophe Desgens, Président de Chronopostfood.

Au total, le groupe a prévu une enveloppe de 20 millions d'euros pour ce projet. Investissement qui comprend notamment et des chambres froides et sa plate-forme de Brie-Comte-Robert

Objectif à terme: tenter de remporter 30% de part d'un marché de la logistique du frais, soit 35.000 colis par jours d'ici cinq ans. Ce qui correspondrait à un volume d'affaires de 100 millions d'euros pour l'entreprise.

D'autres acteurs se positionnent sur la livraison de courses alimentaires, notamment un grand client de La Poste, Amazon, qui a ouvert en septembre une boutique de produits "secs" et est en passe d'acquérir 100% des parts d'un concurrent de La Poste, Colis Privé.

   | Lire : Amazon peut-il croquer le marché de la distribution alimentaire?

Repas chauds avec Resto In

Enfin, un autre pan du secteur alimentaire est concerné : la restauration. La Poste a en effet annoncé mardi 3 novembre avoir pris une participation majoritaire au capital de Resto In, l'une des nombreuses place de marché en ligne qui listent des établissement proposant la livraison de repas à domicile et qui proposent des services d'acheminement jusqu'au consommateur. La boucle est bouclée.

(article créé le 05/11/2015 à 14:29, mis à jour à 18:03)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 11/11/2015 à 19:32 :
Bonjour,

Tout d'abord chronopost n'a rien a voir avec la poste. donc ce n'est pas un service de la poste.
Ensuite j'ai moi meme été livreur pour chronopost. cette entreprise employé énormément de sous traitant, donc des camions non réfrigérés.
Pour répondre à photo73 : vous pensez vraiment que les livreurs ont le temps de réorganiser leurs colis pendant la tournée??? on a déjà pas le temps de manger...
a écrit le 05/11/2015 à 21:28 :
Tout le monde se plaint de La Poste; commandant beaucoup sur internet, c'est pour moi le plus fiable et le plus pratique des transporteurs et de loin... même si un peu plus chère, il en vaut son prix; "tout les autres" sans exception, pour les avoirs testés, ne lui arrivent pas à la cheville !
Réponse de le 06/11/2015 à 9:10 :
Parmi "tous les autres" , vous trouverez d'excellents opérateurs. Ils dépassent La Poste de loin au niveau de la qualité ( délai)et de la sécurité.
Réponse de le 06/11/2015 à 10:35 :
Certains points colis sont alimentés par le livreur de La Poste (qui parfois ne semble être qu'un chauffeur, quand un carton est écrasé, c'est parce qu'il ne pense pas à répartir les charges au fur et à mesure des livraisons (la nature a horreur du vide), et ça tombe au moindre virage (les gros et lourds en hauteur de préférence ?)).
a écrit le 05/11/2015 à 19:44 :
Bref, La poste n'assure plus ou à des tarifs prohibitifs ses tâches de service public , et se plaint de la baisse du courrier .. elle se tire toute seule une balle dans le pied !
a écrit le 05/11/2015 à 19:10 :
Une anecdote , je vais à la Poste avec ma lettre (enveloppe à bulles) pour envoyer 1 mètre de tissu à une amie (valeur moins de 10€) , en lettre verte (ce n'était pas urgent)
IMPOSSIBLE : colissimo obligatoire puis que la lettre faisait plus de 3 cm d"épaisseur
MORALITE je suis passé par Mondial Relay pour un prix 30% inférieur. Depuis je ne passe plus par La Poste pour mes colis sauf urgence.
a écrit le 05/11/2015 à 18:42 :
Si ce nouveau service est aussi mauvais que celui de chronopost, bonjour les dégats!!
a écrit le 05/11/2015 à 17:15 :
Quand je pense qu'il faut presque une semaine pour recevoir un courrier au tarif rouge avec l'expéditeur et le destinataire dans la même ville, expériences vécues plusieurs fois.
Alors, pour du congelé ?????????
Réponse de le 06/11/2015 à 9:04 :
Et quand le courrier n'arrive jamais ?
a écrit le 05/11/2015 à 14:45 :
L'article ne dit pas que ces différents opérateurs font appel à des sous traitants autoentrepreneurs ou autres pour les livraisons payés une misère : de l'ubérisation sans le dire !!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :