Transport aérien : une sanglante guerre des prix se profile avant une consolidation du marché

 |   |  522  mots
(Crédits : Francois Lenoir)
Pour stimuler le trafic, la reprise devrait se traduire par des prix extrêmement bas. Une féroce guerre des prix, surtout attendue à partir de septembre, devrait durer pendant de nombreux mois. Elle sera alimentée par les compagnies les plus fragiles qui voudront engranger du cash avant l'hiver qui pourrait être leur dernier, mais aussi par les grandes compagnies low-cost comme Ryanair qui voudront gagner des parts de marché rapidement. La faiblesse du prix du carburant facilitera cette stratégie, qui sera inéluctablement suivie par une phase de consolidation.

Une guerre des prix redoutable au moment de la reprise du transport aérien. Pas tant pour celle qui se profile cet été laquelle, au regard de la faible capacité mise en ligne sur les marchés, restera encore limitée. Mais plutôt au moment où les frontières intercontinentales commenceront à s'ouvrir davantage, peut-être à partir de cet automne s'il n'y a pas de deuxième vague d'épidémie, et au moment où les Etats "débrancheront" leurs aides à l'économie poussant ainsi les compagnies à mettre davantage d'offre sur le marché.

"Des prix en dessous du prix réel"

Quel que soit le calendrier...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/05/2020 à 9:01 :
Pour ceux à qui prendre l'avion manque sachez qu'ils font des prix au Pakistan en ce moment.
Réponse de le 24/05/2020 à 17:53 :
Citoyen à l'esprit malfaisant et aigri, voire envieux.
Réponse de le 25/05/2020 à 20:20 :
ouai!!! Superrr
a écrit le 24/05/2020 à 3:25 :
Naturellement beaucoup de compagnie essayent de sauver leurs peaux mais n'ont pas encore compris les enjeux de demain en matière de dé-consommation carbonée (de plus les billets seront de plus en plus surtaxés) pour des raisons vitales. Les Français feront moins des déplacements aériens pour aller en vacances aux 4 coins du monde...Tant mieux; car beaucoup ne connaissent même pas les principaux sites Français ou encore en Europe ou même autour de la Méditerranée avec des distances de vols moyennes beaucoup plus courtes...
Réponse de le 25/05/2020 à 12:07 :
Bonjour Karim,

Lorsque que l'on relaye de fausses informations portées par la mode actuelle, il ne faut pas dire des bêtises :
Le secteur aérien émet 3% do CO2 total, le textile (vos habits) 10%...internet (Google et autre...) 6% et en augmentation...le transport routier plus de 30%.......
Les gens reprendront l'avion car c'est dans la nature de l'homme d'être social et de visiter le monde.
Si vous voulez changer de manière efficace votre consommation carbonée, commencer par garder votre jean plus longtemps, arrêter de prendre votre voiture pour aller aux 4 coins de France et arrêtea de Googleliser n'importe quoi toute la journée sur votre smartphone. Après vous pourrez réduire vos déplacements aériens.
a écrit le 23/05/2020 à 10:28 :
Il est clair que certaines compagnies vont devoir fusionner ou disparaître. Les compagnies low cost qui entassent leurs passagers comme des sardines risquent de sentir le changement. Souvent voyager en éco en Europe c'est la garantie d'un siège avec peu de place pour les jambes. Même en classe premium la place est comptée. Par contre avoir le siège du milieu condamnés c'est un plus que je suis prêt à payer. Quand un vol France Suède coûte 300 euros en éco et 500 en business, je suis disposé à payer ce supplément pour avoir plus d'espace plus de miles et deux valises comprises.
Sans oublier l'accès au salon qui permet non seulement de se restaurer mais aussi se reposer avant et entre deux vols. Offrir des allers retours à moins de 150,€ entre Paris et Lisbonne ou Rome où Prague cela n'a pas de sens quand on paie un aller retour Paris Marseille en TGV plus de 150€.
Réponse de le 23/05/2020 à 20:54 :
Vous êtes contradictoire ! dans votre précédent commentaire vous disiez vouloir voyager avec Norwegian... vous pensez que vous bénéficierez de conditions de confort correct ?! Peut-être que les commentaires suivant vous ont influencé et que vous essayez de sauver les apparences...
a écrit le 23/05/2020 à 8:16 :
S'il y a une guerre des prix, on pourrait commencer par ne plus les subventionner.
Ce qu'on fait aujourd'hui, à concurrence de cinq ou six milliards annuels, en exemptant les trafics intra-européens de la TVA, pourtant règle de base du marché unique: Paris Bruxelles en avion n'est pas taxé, en Thalys si!
Une autre subvention est l'exemption de l'aérien d'à peu près toutes les taxes sur les carburants et/ou les émissions carbonées, alors que le ferroviaire est taxé sur son gazole. Supprimons la!
Ce sera beaucoup plus malin et efficace que la politique annoncée sous la pression des écolos: profiter du levier que constituent les milliards d'aide accordés pour forcer Air France à abandonner ses radiales métropolitaines en faveur du TGV, alors que rien ne pourra empêcher Ryanair de venir prendre sa place
a écrit le 22/05/2020 à 20:42 :
Tous cela me révolte quand je vois des compagnies subventionnées et polluer notre ciel par tous ces vols intérieurs alors qu'il existe un moyen plus propre qu'est le tgv.Nous marchons sur la tête et nous le paierons tôt ou tard si nous ne changeons pas nos habitudes.
Réponse de le 23/05/2020 à 1:29 :
Ouvre les yeux Alain, il n’y a pas que Paris et le TGV. Pour relier les villes de province, l’offre ferroviaire est dans les choux. Pas De TGV. Donc pas d’autre choix Que l’avion. Et pour le long-courrier, un peu compliqué de prendre le TGV
Réponse de le 23/05/2020 à 1:30 :
Ouvre les yeux Alain, il n’y a pas que Paris et le TGV. Pour relier les villes de province, l’offre ferroviaire est dans les choux. Pas De TGV. Donc pas d’autre choix Que l’avion. Et pour le long-courrier, un peu compliqué de prendre le TGV
Réponse de le 25/05/2020 à 7:54 :
Il est vrai qu'en Normandie les trains fonctionnent très bien et sont très propres, n'est ce pas Alain76?
a écrit le 22/05/2020 à 20:33 :
une guerre des prix sur un marche au tas, c'est une super boucherie
a écrit le 22/05/2020 à 14:25 :
Le contraire de ce qu'il faudrait faire économiquement, socialement et écologiquement. Les prix des billets d'avion ne correspondent pas à la réalité des coûts. Il faut les augmenter de telle sorte qu'ils permettent aux compagnies "traditionnelles" de vivre en traitant correctement leurs salariés, en offrant un confort correct en classe éco, et faire en sorte que les gens voyagent moins mais mieux. Le transport "bas-coûts/bas-prix" est un désastre à tout point de vue : personnels mal traités, inconfort à bord, pollution gigantesque et destruction accélérée de la planète ! Il faut boycotter ces compagnies détenues par des pirates (cf. O'Leary de Ryaniar).
Réponse de le 23/05/2020 à 10:05 :
Inconfort à bord? Vous n'avez pas dû voyager souvent avec les lcc. Pas plus qu'AF sur la Navette. Le personnel est plutôt sympa et l'expérience voyage aussi.
a écrit le 22/05/2020 à 13:24 :
En tout cas, Airbus peut souffler un peu, Easyjet vient de publier les resultats de l'AG exceptionnelle du jour. Les demandes de Sir Stelios Haji-Ioannou concernant l'éviction de la direction et l'annulation de la commande à Airbus ont été massivement rejetées.
a écrit le 22/05/2020 à 13:05 :
Je n'ai jamais voyagé sur Ryanair et je n'ai aucune intention de le faire. Je suis membre flying blue donc je vole majoritairement sur AFKLM et ses partenaires mais parfois certaines destinations ne sont pas accessibles avec Air-France-klm. Cet été je prévois d'aller en Suède. Pas de problème jusqu'à à Stockholm mais pour monter vers le Nord ce sera Norwegian ou SAS.
En ce moment les prix sont très intéressants je vais attendre début juin pour savoir quand les frontières intra Européennes rouvrent. Pour les usa j'aimerais bien réserver mais pour le moment on ne sait pas quand on pourra. Les vols vers les usa en éco premium sont super intéressants mais avenir incertain..
🇪🇺🇸🇪🇩🇪🇲🇫😉
Réponse de le 22/05/2020 à 14:27 :
Vous n'avez jamais voyagé avec Ryanair. Tant mieux. Mais pourquoi envisager de voler avec Norwegian.?! Elle vient d'échapper à une faillite qu'elle aurait méritée... ce n'est pas une compagnie aérienne mais un ersatz.
Réponse de le 22/05/2020 à 17:39 :
@Europeen voyageur
Voyager, c'est polluer. Depuis des années, je ne prends plus l'avion pour cette raison. (et d'autres). Je reste et découvre la France, à travers ses terroirs notamment.
Réponse de le 23/05/2020 à 1:17 :
Internet c'est polluer (et dix fois plus que les maigres 2% de l'aérien) donc coupez internet. La mode c'est 12% de pollution donc n'achetez plus de vêtements.

Allez faire vos pseudo leçons de morale faussement écologique ailleurs.
Réponse de le 23/05/2020 à 1:25 :
Norwegian a échappé à une faillite soi-disant méritée, n’est-ce pas le cas d’AF également ?
Réponse de le 23/05/2020 à 1:29 :
Norwegian a échappé à une faillite soi-disant méritée, n’est-ce pas le cas d’AF également ?
Réponse de le 23/05/2020 à 10:07 :
Moi aussi, j'aimerais bien voyager en France mais c'est trop cher. Quand on dit que le voyage en avion c'est pour les riches, moi ça me permet d'avoir des vacances que je ne pourrais pas avoir en France... Et je ne parle même pas du service...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :