Crash A320, l’avion de Germanwings "techniquement irréprochable" (Lufthansa)

Le patron du groupe aérien Lufthansa, Carsten Spohr, a affirmé mercredi que l'avion de Germanwings (vol 4U9525) qui s"est écrasé en France mardi était "techniquement irréprochable" et a qualifié l"accident d'"inexplicable". Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a indiqué qu"il y aurait une "communication" mercredi à 16 heures sur "l'analyse de la boîte noire de l'Airbus" retrouvée hier.
Les employés de Germanwings se rassemblent ce mercredi 25 mars à l'aéroport de Cologne-Bonn pour observer une minute de silence en hommage aux victimes du crash de l'Aibus A320)
Les employés de Germanwings se rassemblent ce mercredi 25 mars à l'aéroport de Cologne-Bonn pour observer une minute de silence en hommage aux victimes du crash de l'Aibus A320) (Crédits : Reuters)

Le patron du groupe aérien Lufthansa, Carsten Spohr, a affirmé mercredi que l'avion de Germanwings, qui s"est écrasé en France mardi, était "techniquement irréprochable" et a qualifié l'accident d'"inexplicable".

"C'est pour nous tous inexplicable", a-t-il déclaré à l"aéroport de Francfort (ouest), à l"issue d"une minute de silence observée par tous les salariés du groupe, maison mère de la filiale low-cost Germanwings. "L"avion était techniquement irréprochable et les deux pilotes expérimentés", a-t-il ajouté.

Le crash dans le sud-est de la France de l'avion qui reliait Barcelone à Düsseldorf (vol 4U9525) a fait 150 morts mardi.

A 24 ans, un avion n'est pas techniquement dépassé

A 24 ans, un avion de ligne moderne n'est certes pas tout jeune, mais ne s"avère pas pour autant dépassé techniquement car il subit des opérations de maintenance très strictes, selon des experts.

«Les avions en eux-mêmes peuvent voler quarante ans sans aucun problème, tant qu"ils sont bien maintenus. Vingt-cinq ans, ce n'est pas vieux pour un avion", a expliqué à l'AFP Xavier Tytelman, expert en sécurité aérienne.

"Un avion de 24 ans ne peut pas être considéré comme techniquement dépassé", vu le programme obligatoire d"entretien et d"inspection auquel il est astreint, a renchéri Patrick Troadec, l'ancien directeur du Bureau Enquêtes Analyse (BEA).

L'avion avait passé une grande visite à l'été 2013. Au cours de telles visites, l'appareil est quasiment désossé. Leur coût s'élève à près de 1 million de dollars, mais peut doubler en cas de problèmes de corrosion, selon un expert interrogé par La Tribune.

Les B747 de "Air Force One" ont un quart de siècle

Certaines compagnies hors Union européenne font voler des appareils flirtant avec les 40 ans, comme Iran Air qui, selon son site internet, opère toujours des Boeing 747-200 acquis à l"époque du Chah, et ce, malgré l"embargo américain sur les équipements de haute technologie.

Des Lockheed Tristar, dont les derniers modèles ont été livrés en 1984, sont encore utilisés par des compagnies charter en Asie, et pour l'anecdote, d'antiques Douglas DC-3, produits dans les années 1930-40, opèrent sur des lignes régulières du Grand Nord canadien. Même les deux prestigieux 747 utilisés par la présidence américaine ("Air Force One") ont aujourd'hui un quart de siècle.

Les 772 appareils de la compagnie aérienne américaine Delta ont 16,9 ans en moyenne, selon son site internet. Parmi ses avions encore en service: 117 MD-88 (24,2 ans d"âge moyen) et 124 Boeing 757-200 (19,8 ans).

Explication de l'accident dès cet après-midi?

On pourrait en savoir davantage sur les raisons de l'accident. Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a indiqué qu"il y aurait une "communication" mercredi à 16H00 (15H00 GMT) sur l"analyse de la boîte noire de l"Airbus retrouvée hier.

"La ministre de l'Ecologie (et des Transports, Ségolène Royal) a indiqué (en Conseil des ministres) que, cet après-midi, il y aurait une communication sur l'analyse de cette boîte noire", a déclaré Stéphane Le Foll devant la presse. "Elle est endommagée mais on aura cet après-midi des précisions pour savoir si on peut tout de suite en tirer des informations ou il faudra attendre", a-t-il précisé.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 6
à écrit le 25/03/2015 à 22:12
Signaler
Inutile de polémiquer. Déjà une première boite noire à été retrouvée (celle qui enregistre les conversations dans le cockpit). Dès qu'elle aura été totalement analyser, alors à ce moment là, on pourra commencer à avancer des hypothèse.

à écrit le 25/03/2015 à 18:29
Signaler
STOP les Ben Hur germanique ,vous descendez-de votre carrosse ,il ne faut pas prendre les français pour des canards sauvage, on va attendre la fin de l’enquête ,et on verra ......AU FAIT LA DERNIÈRE RÉVISION GÉNÉRALE ELLE REMONTE A QUAND...........en...

à écrit le 25/03/2015 à 15:36
Signaler
La consigne de cet avion "techniquement irréprochable" est elle venue de Lufthansa ou de l'Elysée ?…. :-()..() ?

le 25/03/2015 à 16:46
Signaler
Ma question est: pourquoi que lors d'un accident ignominieux comme celui du vol Rio-Paris d'Air France la presse et médias français ne remettent jamais en cause la compagnie nationale mais quand il s'agit d'un crash d'un avion d'une compagnie low-cos...

le 26/03/2015 à 10:17
Signaler
commentaire idiot ! complétement à côté de la plaque ! l'intelligent n'est pas celui qu'on croit ....

à écrit le 25/03/2015 à 14:33
Signaler
La préoccupation majeure de la presse française c'est, même avant tout résultat de l'enquête, de tout faire pour "sauver l'avion". C'était comme ça depuis la tragédie de Mulhouse, celle du Mont-Odile et tant d'autres. La déontologie et le respect aux...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.