Le Boeing 737 MAX débarque en France : Ryanair base deux avions à Beauvais

Ryanair modernise sa flotte à Beauvais : moins de kérosène, moins de CO2, moins de bruit... Le tableau semble donc idyllique, à un détail près. Il s'agit de la première implantation opérationnelle du 737 MAX dans l'Hexagone. Si la compagnie low cost irlandaise se montre discrète sur le nom de l'appareil - préférant la dénomination 737-8200 - c'est que l'avion a connu une carrière marquée par deux catastrophes aériennes en quelques mois.
(Crédits : Ryanair)

Le Boeing 737 MAX opère désormais en France. Bien qu'aucune compagnie française n'ait commandé l'appareil, la low cost irlandaise Ryanair a fait l'acquisition de 210 exemplaires et vient d'en baser deux sur l'aéroport de Beauvais. Une première dans l'Hexagone pour l'avion au passé dramatique. L'évènement a été célébré par les équipes de la compagnie comme de l'aéroport, mais la communication s'est voulue relativement discrète sur le modèle de l'appareil.

Dans un communiqué commun, Ryanair et l'aéroport de Beauvais ont annoncé l'arrivée de deux nouveaux appareils - des 737-8200 "Gamechanger" - en remplacement des deux 737 NG (Next Generation, version du 737 développée dans les années 1990) basés, chacun insistant particulièrement sur le bénéfice environnemental apporté par ce renouvellement de flotte.

Jason Mc Guinness, directeur commercial de Ryanair, a ainsi mis en avant les "4 % de sièges supplémentaires, 16 % de consommation de carburant en moins et une réduction de 40 % des émissions sonores". De son côté, Michel Peiffer, président du directoire de la Société aéroportuaire de gestion et d'exploitation de Beauvais (SAGEB), a salué "l'engagement environnemental de la compagnie Ryanair qui rejoint notre volonté d'améliorer significativement l'empreinte de notre activité. Ce partenariat respectueux amène à des résultats bénéfiques pour tous."

Lire aussi 3 mn737 MAX: Boeing signe avec des actionnaires un accord d'indemnisation de 225 millions de dollars

Le Gamechanger est un MAX

Pour autant, l'ensemble des acteurs s'est bien gardé d'évoquer le 737 MAX. Pourtant, le 737-8200 "Gamechanger" est bel et bien un MAX. Pour être exact, il s'agit d'une version haute densité du 737 MAX 8 développée pour répondre aux besoins de Ryanair. Elle permet d'emporter jusqu'à 202 passagers sur une seule classe. Cette version a été certifiée par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) en avril 2021, quelques mois après qu'elle ait validé le retour en service du 737 MAX en Europe.

Si Boeing parle bien du 737 MAX 200 (ou parfois du MAX 8-200), Ryanair se montre plus discret. Suite à l'accident d'Ethiopian Airlines en 2019, la presse avait pointé le fait que la mention "MAX" ait disparu des avions irlandais au profit de "8200".

Pour rappel, la carrière du 737 MAX a été mise pendant près de deux ans entre parenthèses, suite à deux accidents mortels en octobre 2018 et mars 2019. Le système anti-décrochage MCAS de l'appareil avait été mis en cause dans les deux catastrophes. Interdit de vol pendant près de deux ans, il a repris ses vols opérationnels fin 2020, après des modifications opérées par Boeing sous le contrôle drastique des autorités américaines et mondiales. Le 737 MAX a même repris une carrière commerciale avec plusieurs centaines d'avions commandés l'an dernier.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 8
à écrit le 11/01/2022 à 21:52
Signaler
Même avec un bon software, mieux validé désormais, cet avion n'a changé ni sa géométrie ni sa distribution des masses. Il peut se retrouver dans la même configuration que lors des deux derniers accidents mais avec une meilleure prise en main logiciel...

à écrit le 11/01/2022 à 18:07
Signaler
Le patron de Ryan AIr est un acheteur redoutable: Boeing a du lui concéder un discount massif.

à écrit le 11/01/2022 à 17:57
Signaler
Voilà un avion qui est bon pour voyager, avec un passé tout clean. Bien bon pour Ryanair pour voyager à pas cher avec des funérailles gratuites à la clé. Si un 737 Max devait connaître un souci dans les prochains mois, Boeing pourrait bien mettre la ...

à écrit le 11/01/2022 à 16:33
Signaler
C'est devenu l'avion le plus sûr au monde à cause de ces accidents, il a été analysé jusqu'au moindre petit boulon !!! Mais est-ce moral de permettre à Boeing de voler alors qu'ils ont sciemment fait voler un avion avec une fonctionnalité (MCAS) cac...

à écrit le 11/01/2022 à 16:32
Signaler
C'est devenu l'avion le plus sûr au monde à cause de ces accidents, il a été analysé jusqu'au moindre petit boulon !!! Mais est-ce moral de permettre à Boeing de voler alors qu'ils ont sciemment fait voler un avion avec une fonctionnalité (MCAS) cac...

à écrit le 11/01/2022 à 14:20
Signaler
Les prix de l'immobilier aux alentours de Beauvais vont s'effondrer ! Mais il va falloir engager du personnel "musclé" pour faire monter les passagers récalcitrants dans ce cercueil volant !!

à écrit le 11/01/2022 à 12:13
Signaler
Attention on vous dira qu'il s'agit de boeing 737-8200 et non de boeing c max. Pour un beauvais Majorque à 50 EUR ça fait pas cher la destination cimetière. Bon courage et bon vol quand même aux futurs clients de la nouvelle roulette russe

à écrit le 10/01/2022 à 20:15
Signaler
le cercueil volant arrive choisissez votre avion lors des resa

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.