Nouvelle aide d'Etat pour sauver Air Austral, cinq mois seulement après le précédent soutien

Cinq mois après avoir reçu sa dernière aide d'Etat, la compagnie aérienne réunionnaisel, dont la rentabilité a été mise à mal par la crise sanitaire, va bénéficier d'une nouvelle aide de l'Etat sous la forme d'un prêt de 20 millions d'euros, selon un arrêté publié dimanche au Journal officiel.

3 mn

(Crédits : DR)

Alors que French Bee bataille pour bénéfcier d'une aide d'Etat, sa concurrence entre la Métropole et la Réunion, la compagnie réunionnaise Air Austral, vient d'en obtenir une nouvelle, d'un montant de 20 millions d'euros sous forme de prêt.

"L'Etat versera vingt millions d'euros, au titre du programme du fonds de développement économique et social (FDES), par l'entremise de Natixis, sous la forme d'un prêt au profit de la société Air Austral SA", est-il écrit dans arrêté un arrêté publié ce dimanche au Journal Officiel.

Cette aide s'ajoute, entre autres, à un prêt garanti par l'Etat (PGE) de 30 millions d'euros annoncé début avril par le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, et à 120 millions d'euros de financements au titre de 2020, dont 80 millions via des prêts garantis par l'Etat. Détenant 73,5% de la société d'économie mixte Sematra, laquelle contrôle la compagnie aérienne, la Région devait apporter également une aide financière "très importante", avait ajouté Bruno Le Maire. Enfin, la Caisse des dépôts et consignations (CDC) devait, elle aussi, contribuer au sauvetage en apportant 5 millions d'euros, voire plus si besoin.

"L'Etat français soutiendra Air Austral (...) qui est vitale pour l'île de la Réunion", avait indiqué Bruno Le Maire le 7 avril devant les sénateurs.

Manque de trésorerie

Spécialiste des vols à destination et en provenance de l'océan Indien, Air Austral a vu son chiffre d'affaires chuter de 55% par rapport à fin mars 2020. En avril, la Région avait indiqué qu'Air Austral était fin mars "proche de l'équilibre", mais que sa trésorerie devrait plonger à -41 millions d'euros en février 2022.

"Air Austral se retrouve donc dans une situation à risque en termes de trésorerie, et ce, dès le mois de mars 2021. Le besoin est évalué pour mars à 15 millions d'euros, 60 millions au total étant nécessaires à la compagnie pour faire face à ses échéances", ajoutait-elle.

Accord commercial à l'étude avec Corsair

La direction prépare déjà l'avenir. Air Austral et la compagnie Corsair, également sauvé par l'Etat l'an dernier, ont annoncé le 17 août qu'elles étudiaient la mise en place d'une "joint-venture", pour améliorer leur rentabilité. Un terme impropre puisque dans le transport aérien, ce type d'accord ne correspond pas à une "co-entreprise" au sens strict du terme dans la mesure où il ne comporte pas de participations capitalistiques. Pour autant, ce type de coopération est le plus haut niveau de partenariat commercial dans le transport aérien. Il permet de partager les coûts et les recettes sur un plan de vol commun, d'harmoniser les horaires de vol, d'optimiser les forces commerciales ou encore de signer des accords communs avec les clients corporate (les entreprises). Une sorte de fusion virtuelle entre plusieurs entreprises sur une partie de leur réseau. A ce titre, il nécessite le feu vert de l'Autorité de la concurrence française.

Basée à La Réunion, Air Austral dessert l'île Maurice, les Comores, Madagascar, les Seychelles, mais aussi l'Afrique du Sud, Bangkok et l'Inde du Sud. Corsair dispose elle de liaisons vers la Guadeloupe, la Martinique, la Réunion, l'île Maurice, Mayotte, la Côte d'Ivoire, Montréal et la République dominicaine. Air Austral opère trois Boeing B777, deux B787 et trois A220.

Entre la Métropole et la Réunion, tous les acteurs ont bénéficié d'une aide spécifique de l'Etat, à l'exception de French Bee, la compagnie low-cost long-courrier du groupe Dubreuil, propriétaire également d'Air Caraïbes. La semaine dernière, le directeur général des deux compagnies, Marc Rochet, a demandé lui aussi une aide de l'Etat.

Lire aussi 6 mnFrappée par la quatrième vague aux Antilles, Air Caraïbes en appelle à l'Etat

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 30/08/2021 à 8:33
Signaler
Et n'oubliez pas de fermer le robinet pendant que vous lavez les dents et d'éteindre la lumière en sortant de la pièce pollueurs que vous êtes hein tous hein !? ^^

à écrit le 30/08/2021 à 2:38
Signaler
A quand la dissolution de cette fiction régionale financée exclusivement par la métropole et la reprise des vols nationaux hexagone-réunion par Air France tout autant subventionnée? Pourquoi la métropole devrait offrir des vols touristisques ver...

à écrit le 29/08/2021 à 23:06
Signaler
Si on écoute les médias ; On est pas prêt de sortir du covid ,le masque on l'aura à vie et il y aura la transition énergétique plus de pétrole dans 15 ans, de plus les politiques qui veulent taxer les passagers pour les empêcher de voyager . Alors av...

le 30/08/2021 à 3:30
Signaler
N'y comptez pas. Ce fric de dingue ira dans les poches des actionnaires en priorite.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.