Volvo présente le premier bus long format piloté par une IA

 |   |  341  mots
(Crédits : DR)
Volvo Bus et l'Université technologique de Nanyang (NTU) de Singapour ont présenté début mars le premier autobus électrique entièrement autonome de 12 mètres.

Volvo expérimente un autobus électrique d'une capacité de 85 passagers, équipé de capteurs et de commandes de navigation gérés par un système complet d'intelligence artificielle (IA).

L'autobus Volvo a été soumis à une phase préliminaire de tests rigoureux au Centre pour les essais et la recherche sur les véhicules autonomes, le Cetran basé à Singapour. Il est prévu de tester l'autobus sur les routes du campus de la NTU et de prolonger l'itinéraire au-delà de l'enceinte de l'université.

« Notre autobus électrique doté de technologies autonomes constitue une étape importante vers notre vision d'une ville plus propre, plus sûre et plus intelligente. Le cheminement vers la pleine autonomie est sans aucun doute complexe, et notre partenariat avec la NTU et la LTA est essentiel pour concrétiser cette vision, de même que notre engagement à appliquer une approche plaçant la sécurité au premier plan », a déclaré Håkan Agnevall le Président de Volvo Buses.

Une batterie de capteurs pour assurer la sécurité

Selon le constructeur, "l'autobus électrique entièrement autonome assure un fonctionnement silencieux sans émissions et consomme 80% d'énergie en moins par rapport à un autobus Diesel de taille équivalente".

 L'autobus est doté d'un logiciel de recherche autonome Volvo connecté aux commandes principales et à plusieurs capteurs. Les chercheurs de la NTU l'ont optimisé avec un système d'IA qui communique avec des capteurs, permettant une exploitation autonome de l'autobus.

Cela inclut des capteurs de télédétection par laser de type lidar, des caméras à 360 degrés et un système de navigation globale par satellite perfectionné utilisant la cinématique en temps réel. Cela ressemble à n'importe quel système GPS, mais utilise plusieurs sources de données pour offrir une précision de localisation de l'ordre du centimètre. Le système est relié à une « unité de mesure inertielle » qui détermine la vitesse latérale et angulaire de l'autobus. Cela améliorera la navigation de l'autobus sur les terrains accidentés et garantira une conduite en douceur.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/03/2019 à 7:36 :
il faut espérer que l’électricité ne sera produite dans des centrales thermiques; sinon on n’a rien gagné, on a même vraisemblablement perdu!
a écrit le 06/03/2019 à 13:37 :
Petit à petit, on y arrive. Vivement que l'on soit en plein dedans!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :