Le futur selon... Gilles August

 |   |  188  mots
(Crédits : DR)
Gilles August, Associé Fondateur chez August & Debouzy

Dans trente ans, parce qu'on n'a pas le choix : les retraites sont capitalisées ; le taux de remboursement des dépenses de santé varie en fonction des revenus ; chacun doit changer de métier au moins trois fois dans sa vie ; nous ne vivons plus au prix d'un crédit remboursable par les enfants de nos enfants ; l'Europe est devenue fédérale.

Dans trente ans, parce que la jeunesse le veut : le digital a transformé tous les métiers ; le savoir-faire collaboratif a pris le pas sur le savoir-faire individuel ; les technologies vertes ont ouvert les voies d'une nouvelle croissance ; la vie quotidienne est bouleversée par les objets connectés ; les réseaux ont remplacé les hiérarchies.

Dans trente ans, parce que c'est déjà là : le clivage droite-gauche est devenu une antiquité ; la bioéthique a fléchi devant les prouesses médicales ; l'intime est devenu une bizarrerie ; le cancer a été vaincu ; la pensée de Mimi713 vaut celle de Paul Ricoeur ; le troisième âge commence à 80 ans ; la liberté continue son interminable combat contre l'obscurantisme.

Ni meilleur, ni pire : juste différent.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :