Macron va mal, la France (un peu) mieux

 |   |  618  mots
(Crédits : Philippe Wojazer)
CHRONIQUE DU "CONTRARIAN" OPTIMISTE. En dépit d'une éclaircie sur les fronts du chômage et de la croissance, Emmanuel Macron continue de cristalliser le mécontentement des Français. En mars, ils étaient 70 % à avoir une mauvaise (dont 38% une très mauvaise) opinion du président de la République.

Une majorité de Français n'apprécient pas leur Président. En mars, ils étaient 70 % à avoir une mauvaise (dont 38 % une très mauvaise) opinion d'Emmanuel Macron (1). Même s'il n'est pas responsable du mauvais temps, les sondés n'apprécient pas l'action menée par le jeune dirigeant ni sa personnalité. La persistance du mouvement des « gilets jaunes » qui, samedi après samedi, manifestent pour demander la démission du Président en témoigne. Or, paradoxalement, ce jugement négatif contraste avec les indicateurs économiques qui n'entérinent pas l'idée d'une perte du pouvoir d'achat, qui avait justifié le déclenchement de ce mouvement inédit, après la hausse de la taxe carbone sur les carburants décidée par le gouvernement.

Ainsi, le marché du travail s'améliore, avec un taux de chômage de 8,8 %, son plus bas niveau depuis dix ans. Quant à l'inflation, elle tourne autour de 1 %. Par ailleurs, le taux de pauvreté - dont le seuil correspond à 60 % du niveau de vie médian - en France, compte parmi les plus bas de l'Union européenne, même s'il touche 8,8 millions de personnes. Après avoir reculé continûment à partir de 2011, il s'affichait selon l'Insee, à 13,3 % en 2016, contre 16,1 %...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/04/2019 à 12:07 :
Merci! Jeune, riche et beau Macron se porte à merveille. Un brillant avenir d'homme d'affaire s'ouvre largement devant lui. Avec le prochain président les Français pourront poursuivre leurs sempiternelle querelles.
a écrit le 08/04/2019 à 11:08 :
Si les Français ont un peu de mémoire et reviennent à l'élection présidentielle de 2017, ils ne pouvaient espérer mieux, ils ont ce qu'ils méritent.
Excepté se plaindre en style course à l'échalote , sens de la dramaturgie permanent aidé par des médias qui ne cherchent que le buzz, le pays n'est pas prêt d'aller mieux.
a écrit le 08/04/2019 à 10:43 :
pour eux le monopoly est un vieux jeu ! parce que les parkings sont gratuits et que les riches peuvent aller en prison !
a écrit le 08/04/2019 à 10:42 :
pour eux le monopoly est un vieux jeu ! parce que les parkings sont gratuits et que les riches peuvent aller en prison !
a écrit le 08/04/2019 à 8:54 :
Macron est un ballon gonflé à la parlotte.
a écrit le 08/04/2019 à 7:49 :
Il faudrait qu'il aille vraiment mal et qu'il soit remplacé !!!
a écrit le 08/04/2019 à 7:09 :
Avec Macron nous sommes dans le kk des taxes des impôts des gèle des retraites
a écrit le 08/04/2019 à 6:44 :
Dégage
a écrit le 07/04/2019 à 20:08 :
Bon, le tableau n'est pas très réjouissant, c'est clair. Cela dit, Macron était le seul choix par défaut raisonnable pour éviter les deux candidats des partis totalitaristes d'extrême droite et d'extrême gauche qui nous auraient mis au banc de l'Europe et des nations, sans compter ube catastrophe économique certaine. De toute manière, la France n'est plus gouvernable: toute réforme politique fait automatiquement autant de perdants que de gagnants. Aucun consensus n'est plus possible, ce pays n'est plus que la juxtaposition de petits groupes Facebook ayant des intérêts catégoriels antagonistes. Alors, finalement... ça aurait pu être bien pire.
Réponse de le 08/04/2019 à 7:46 :
Vous avez raison : la médiocrité de notre classe politique (surtout ses motivations !) est consternante !
On votre contre ou par défaut depuis des années et non plus par adhesion : inquiétant !
a écrit le 07/04/2019 à 17:48 :
Le seul responsable c'est ce gouvernement, incapable d'aider son peuple, incapable d'éradiquer la pauvreté dans la 6ème puissance économique mondiale, incapable de remettre des services publics de qualité a moins de 25 minutes de son domicile. Et en même temps on supprime l'ISF sans obligation de réinvestir l'argent dans l'année. Ce gouvernement préfère taxer le petit travailleur avec sa petite voiture.
CICE pour des grandes entreprises qui en plus suppriment des emplois, fiscalité très injuste entre les TPE et les entreprises du CAC 40, baisse des APL de 5 euros pour les plus pauvres et augmentation du loyer pour beaucoup, hausse du prix des courses au supermarché, hausse au 1er juin de l'électricité.
Délocalisations des emplois en Roumanie, Pologne, Hongrie.
Minimas sociaux a partir de 25 ans alors que la plupart des pays mettent les minimas sociaux a partir de 18 ou 21 ans selon les pays.
Hausse des contrats précaires et de nombreuses familles Françaises vivant a 3 avec 1200 euros ou a 5 avec 2500 euros.
Et cerise sur le gâteau, bientôt la privatisation de la FDJ et ADP pour des postes entre copains.
Le gouvernement ferait mieux de nationaliser tout les logements sociaux afin que les APL reviennent seulement a l'État et non a des groupes privés afin de baisser les loyers.
Ce n'est pas normal de rembourser les intérêts de la dette, qui a décidé de cela sans consultation du peuple, qui décide de ses règles seul ?
Ce n'est pas a l'État d'être soumis a la Finance mais bien a la Finance d'être soumis a l'État.
Les Gilets Jaunes ont de beaux jours devant eux et ils ont raison. Force a eux.
a écrit le 07/04/2019 à 17:01 :
Avec un tel article on est certains d'économiser les stocks de cirage pour l'Elysée.
a écrit le 07/04/2019 à 16:59 :
Macron vas mâle .. les retraitées vont mâle les handicapés vont mâle les travailleurs vont mâle les pauvres vont mâles Macron veut aller mieux qu ils rendes l argent volés aux retraitées aux handicapés aah at mp si Macron veut allé mieux qu ils arrête- de faire le cueillons Macron madoff
Réponse de le 07/04/2019 à 20:14 :
C est un problème social que le pays subit du à l incompétence des preneurs de décision et non un problème politique
a écrit le 07/04/2019 à 15:43 :
Dans ce pays dès qu'un président est élu les perdants et autres s'acharnent à le détruire par média interposés. Il n'y aura donc jamais un Président qui satisfasse les Français. Il faudrait se rappeler les principes de la démocratie.
Réponse de le 08/04/2019 à 4:32 :
Il serait si simple de changer la Constitution qui abrogerait une fois pour toute le pouvoir d'un seul homme et la question serait reglee.
Mais de courage les francais n'en n'ont jamais eu.
Réponse de le 08/04/2019 à 10:17 :
dans le cas de macron,

ce ne sont pas les différents partis de l'opposition qui s'acharnent à le détruire.... mais l'inverse, avec leur lamination depuis la dernière campagne électorale, très bien orchestrée par notre CHER président
a écrit le 07/04/2019 à 15:38 :
Bonjour je vous demande juste le droit de vivre dans un logement normal et pouvoir récupérer mes enfants pendant mes droit de garde et plus ceux de ma future femme donc svp aider moi
a écrit le 07/04/2019 à 15:29 :
Les inventeurs indépendants spoliés vont mal depuis des décennies et personne des pouvoirs ne fait quelque chose. En résumé l'esclavagisme est toléré en democrassie française.
a écrit le 07/04/2019 à 14:32 :
Je ss chauffeur poids lourds mon taux est à 10euros50,je m levé tous les jours à 5h du matin pour finir le soir pas avant 19h et pour toucher 1800euros,en enlevant mes primes et mes frais de routes,j ai une maison à payer plus très les factures,je ne peux pas m amuser voir supprimer mes sorties...En France la liberté est finie...Faut travail très dur à chaque mois.
a écrit le 07/04/2019 à 14:13 :
France profonde first ! un chef , un vrai , pas un baratineur ...
a écrit le 07/04/2019 à 14:11 :
Pourquoi pensez-vous que Mr Macron puisse être destitué ?
Ne serait-ce pas un peu excessif comme propos Neptune ?
a écrit le 07/04/2019 à 14:05 :
Est il possible d'écrire des articles sans fautes d'orthographe ??
a écrit le 07/04/2019 à 13:53 :
demission des arrivistes ps et traitres a la france franxit
a écrit le 07/04/2019 à 11:28 :
Le jour de la destitution (car il ne voudra jamais démissionner trop peur de sa destinée sans immunité) devra se fêter en journée nationale au même titre que le 14 juillet. Vive la France Démocratique 🇫🇷🇫🇷🇫🇷
a écrit le 07/04/2019 à 10:43 :
La gabegie créée par nos politiciens, que l'on voit chaque jour à tous les niveaux des strates du mille-feuilles qui nous écrase, vient de nos politiques depuis des décennies. Macron, qui se croyait au-dessus de tout cela, ne fait que continuer sur cette lancée, incapable au-delà des discours d'inverser les choses. Mais les Français crèvent de plus en plus de taxes, impôts, réglementations, et s'en prennent donc au(x) dirigeant(s) actuel(s), juste capables de nous mépriser.
a écrit le 07/04/2019 à 9:41 :
P.S: Notons comme les chiffres sont quand même vachement similaires à ceux qui ne croient pas en cette europe selon le sondage que vous avez sorti vendredi. ON est exactement dans les mêmes proportions or comme notre champion se dit défenseur acharné et aveuglé d'ailleurs de l'UE on peut penser que ceux qui refusent cette europe refusent ce macron, ce qui après moultes trahisons de la part de os politiciens ne peut que se traduire par un 70/30, sachant qu'il y aura toujours des gens pour obéir tacitement, aveuglement, trouvant tout ce qui vient du "sommet" normal car aimant le sacrifice de nature.
a écrit le 07/04/2019 à 9:38 :
C'est parce que nous ne sommes pas assez informés en fait, il faut que les médias de masse expliquent encore plus pourquoi la "base" doit écouter "le sommet.

De toutes façons on lui avait dit que les gens étaient stupides qu'ils ne comprenaient pas forcément qu'il faut obéir parce qu'il n'y a pas d'alternative mais les "fakes news" sur internet sabotent le travail...
a écrit le 07/04/2019 à 9:32 :
La France va mal pace que les Français refusent de prendre en compte le cout de l'énergie. Il faut appliquer la note n°6 du CAE, avec une allocation universelle pour respecter l'équité de cette mesure. Mais qui en France est capable de le comprendre? Les Allemands et les Suédois l'ont compris et s'en portent très bien. Pourquoi pas nous??
a écrit le 07/04/2019 à 9:07 :
Macron est fini et ne peut qu' espérer tenir par toujours plus de fuite en avant, le mensonge et la fabulation. Honni de la majorité des français, toute sa politique n' est que l' exécution des mesures coercitives et austéritaires de bruxelles via l' effrayante application des GOPE, de la spoliation et des cadeaux au 1 %.
Politique néolibérale au seule bénéfice des riches qu' accompagne la vente des bijoux de famille, cession d' ADP, de la Française des Jeux, etc.
Macron a créé les Gilets Jaunes et transforme socialement et pas-à-pas la France en Grèce. La réponse ? Frexit, Upr d' Asselineau pour une politique indépendante avec un parti indépendant, enfin au service de tous.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :