Le salut des artistes viendra-t-il des petites salles de spectacles ?

 |  | 723 mots
Lecture 4 min.
(Crédits : Darcy Comédie)
La richesse culturelle de la France vibre aussi au travers des multiples indépendants, cinémas ou petites salles privées de spectacles vivants. Suite au couvre-feu mis en place dans plusieurs régions, le gouvernement a convoqué les acteurs de la culture jeudi dernier. Les petites salles étaient présentes.

« Pour ne pas que le secteur culturel s'effondre, le gouvernement a décidé de prendre des mesures spécifiques : 85 millions d'euros d'aides pour le spectacle vivant », déclarait la ministre de la Culture Roselyne Bachelot, jeudi dernier. Quand et comment sera déployé ce plan ? Telle est la question que se pose Loïc Bonnet, à la tête de l'association TPR créée pendant le confinement, regroupant plus de 80 théâtres privés en régions. Ne « rentrant pas dans les cases » pour les aides, ce chef d'entreprise a constaté que sa profession, à la différence des restaurateurs ou des exploitants de salles de cinéma, était méconnue, voire ignorée des pouvoirs publics. D'où l'idée de faire « front commun » avec les dizaines d'autres théâtres privés de France, hors Paris. Le fondateur du théâtre à L'Ouest de Rouen a su se faire entendre car il était présent...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :