Corolle songe à la relocalisation de ses poupées

 |   |  324  mots
(Crédits : DR)
LANGEAIS / CENTRE-VAL DE LOIRE. Fabriquées en Chine depuis 2003, les poupées de la marque tourangelle Corolle pourraient être à nouveau produites en Europe, voire en France, d'ici à fin 2020.

Le groupe allemand de jouets Simba Dickie, qui a racheté Corolle en avril 2018, n'exclut pas de rapatrier la production de ses poupées dans l'une de ses neuf usines européennes, notamment celle basée en Espagne. Le site jurassien des jouets Smoby, également détenus par Simba Dickie, fait aussi partie des hypothèses de relocalisation. Depuis 2003, Corolle est passé de 130 à 45 salariés suite à la décision de l'américain Mattel, son actionnaire de l'époque, d'arrêter la production sur son site de Langeais (Indreet-Loire) au profit de fabricants chinois.

Si la discussion est ouverte outre-Rhin au sein du groupe sur cette question, la phase d'observation entamée depuis un an par le repreneur a par ailleurs permis de pointer deux chantiers prioritaires chez Corolle. La stratégie de Simba Dickie consiste d'une part à relancer l'export face à un marché français en légère progression. Leader sur le segment de la poupée moyenne et haut de gamme avec 700.000 unités vendues l'année dernière, Corolle réalise déjà 40 % de son chiffre d'affaires (20 millions d'euros en 2018) à l'export dans une vingtaine de pays. Sur un marché international en croissance à deux chiffres, l'objectif fixé à Anne Lavergne, directrice de l'export chez Corolle, est d'ouvrir de nouveaux pays dès 2019.

Poussettes, lits, chaises... des accessoires à forte marge

Autre gisement de développement identifié, les accessoires autour des poupées, comme les poussettes, les chaises hautes ou les lits. Ce segment, à forte marge, est sous-occupé actuellement par Corolle qui y réalise moins de 15 % de ses recettes. En prévision du dernier trimestre de l'année, qui concentre 70 % des ventes de jouets, la marque proposera donc à l'automne une nouvelle gamme d'accessoires largement étoffée, notamment un mini-landau pour poupons dont elle était privée depuis cinq ans. Seule concession aux nouvelles technologies dans son univers classique, Corolle lancera aussi pour les fêtes de fin d'année un modèle de tétine interactive.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/06/2019 à 14:24 :
Tétine interactive ... accessoires en plastiques made un china, poupées en plastique à l’odeur aromatisée pour les enfants... ouah quel rêve...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :