Pourquoi les niches médicales se fédèrent en Centre Val de Loire ?

Les fabricants et sous-traitants de matériels médicaux (Medical devices) du Centre Val de Loire viennent de constituer HealthCare Loire Valley. Objectif de la nouvelle association professionnelle, structurer et développer une seconde filière santé, adossée à l’industrie pharmaceutique très présente dans la région.

2 mn

Spécialisé dans les endoscopes notamment en pneumologie, anesthésie et néonatalité, le groupe The Surgical company emploie 350 salariés en Europe et compte un site à Joué les Tours dans l’agglomération tourangelle.
Spécialisé dans les endoscopes notamment en pneumologie, anesthésie et néonatalité, le groupe The Surgical company emploie 350 salariés en Europe et compte un site à Joué les Tours dans l’agglomération tourangelle. (Crédits : Reuters)

HealthCare Loire Valley, qui espère regrouper à terme la cinquantaine d'acteurs du matériel médical dans la région Centre Val de Loire, organisera le 18 octobre sa première conférence à la CCI d'Indre et Loire à Tours. Consacrée aux questions de normes et de réglementation autour des dispositifs médicaux, elle inaugurera un cycle  d'événements destinés à fédérer cette mini-filière en gestation. Le programme en balayera plus tard les thématiques phares comme la supply-chain, la qualité et les RH. Une plate-forme digitale ouverte à l'inscription des entreprises sous-traitantes du secteur, implantées ou non en région Centre Val de Loire, sera par ailleurs lancée fin 2021. La mise sur pied d'un écosystème structuré des fabricants de Medical devices en Centre Val de Loire a aussi pour finalité d'attirer sur le territoire de nouvelles startups et entreprises spécialisées.

« HealthCare Loire Valley a scellé un accord avec le Centre hospitalier régional universitaire de Tours, note Jean-Louis Jarry, dirigeant de la société de batteries à usage médical Vlad et co-président de la nouvelle association. Ce label nous aidera à crédibiliser notre démarche fédérative vis-à-vis d'acteurs extérieurs ».

Loire Valley médicale

Les fabricants de sondes à ultra-son Vermon, d'endoscopes The Surgical company, de batteries à usage médical Vlad, et de composants électroniques EMK sont à l'initiative d'HealthCare Loire Valley. Lancé fin mai, le dispositif communautaire était dans les cartons depuis des mois. La crise sanitaire depuis le printemps 2020, qui a mis en évidence le rôle central joué par les fabricants de dispositifs médicaux contre la pandémie, a accéléré ce processus. En Centre Val de Loire, ils opèrent notamment dans les domaines de l'aide technique (fauteuils roulants), des équipements hospitaliers-imagerie, des dispositifs orthopédiques, ophtalmologiques et dentaires, ou encore des textiles techniques. Les 48 entreprises référencées sur ces niches emploient environ 3.000 salariés. HealthCare Loire Valley vient s'adosser à la puissante filière médico-pharmaceutique du Centre Val de Loire, dont elle est régulièrement sous-traitante. L'occasion d'asseoir encore la spécificité médicale du territoire et de peser dans le paysage politico-économique régional et national. Dans un second temps, des rapprochements ne sont ainsi pas exclus entre HealthCare Loire Valley et d'autres dispositifs du même type en France comme BF Care basé à Dijon et Medicalps situé à Grenoble.

2 mn

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.