Six jeunes entrepreneurs du Sud-Ouest en lice pour la finale du PLTJE 2015

 |   |  964  mots
(Crédits : Reuters)
Quinze entrepreneurs de moins de 36 ans ont pitché devant le jury du Prix La Tribune du Jeune Entrepreneur ce lundi 2 février, au Conseil régional de Midi-Pyrénées à Toulouse pour tenter de se qualifier pour la finale nationale le 24 mars à Paris.

Robotique, agro-alimentaire, numérique... Les secteurs phares de l'économie midi-pyrénéenne étaient en lice ce lundi 2 février à Toulouse, lors de la sélection régionale des finalistes du Prix La Tribune du Jeune Entrepreneur. Quinze dirigeants d'entreprise âgés de moins de 36 ans ont été entendus par le jury réunis au Conseil Régional. Ils étaient jugés par des représentants de grands groupes : Hélène Soual, la responsable des ventes marché des entreprises chez AG2R La Mondiale, Jean-Christophe Arguillère, le délégué régional Midi-Pyrénées d'Orange, et Bruno Métais, le responsable commercial chez EDF. Le directeur régional de Bpifrance, Laurent de Calbiac. François Lafon, expert-comptable représentant Ca compte pour moi, et Emmanuelle Durand-Rodriguez, la rédactrice en chef d'Objectif News, jugeaient également les différents candidats.

Désherber sans produits chimiques

Dans la catégorie Green Business, ce sont Gaëtan Séverac (28 ans) et Aymeric Barthès (27 ans) qui ont remporté le sésame pour la finale. Après deux ans de prototypages laborieux, les fondateurs de Naio Technologies ont mis au point un robot capable de désherber des exploitations maraîchères, et bientôt agricoles ou viticoles, sans traitement chimique, contribuant ainsi à préserver l'environnement. Ils emploient 10 salariés.

Face à ce duo concourrait Pierre Osswald (28 ans), le fondateur de Citizenfarm, qui propose de sensibiliser au développement durable grâce à des aquariums dont l'eau est filtrée par un substrat pour faire pousser des aromates au-dessus du bac.

Des cuirs de fruit aussi beaux que bons

Dans la catégorie Industrie, Caroline Cochet (27 ans), la fondatrice de CD Fruits, a obtenu son passeport pour la finale grâce à ses feuilles alimentaires innovantes. Basée à Auch, dans le Gers, sa société met en oeuvre un procédé de déshydratation à basse température pour réaliser une sorte de pâte de fruit ou de légume extra fine, destinée à décorer les plats des chefs ou à réaliser des makis ou encore des cornets de glace.

Face à elle concourrait Laurent Marmié (34 ans), le fondateur de Léclora, une ligne de cosmétiques pour les femmes asiatiques.

Des parcours digitaux pour les marques

La catégorie Numérique a été très disputée. Avec sa plateforme en ligne de création sur mesure de chapeaux made in France, la dynamique Camille Agar (25 ans) a suscité de bonnes impressions au sein du jury. Mais elle se mesurait à un adversaire plus expérimenté : Alexis Laporte (27 ans), l'un des cinq cofondateurs d'Unitag, qui représentera la région en finale du PLTJE. Depuis quatre ans, cette bande d'amis accompagne les marques dans la création d'un parcours digital autour de leurs produits. Labellisée French Tech Toulouse, la société toulousaine de 10 salariés compte 1500 clients, dont l'Armée de Terre, la SNCF, Sephora et Nexity.

La victoire du canard

A 29 ans, le souriant Arthur Arlet développe Duck Me, un concept de restauration rapide dédié au canard. Diplômé de l'école hôtelière, il emploie 7 personnes. Lors de l'ouverture de son premier restaurant pilote, en juillet dernier, il a fait le buzz avec une opération gonflée : installer un canard géant dans le centre de la ville. Une audace appréciée par le jury, qui l'envoie en finale du PLTJE.

Les jurés ont toutefois salué le grand professionnalisme et le sens de la relation client de Jean-Nicolas Le Grégam (28 ans), le fondateur de Mypiscine.fr, ainsi que la créativité de Théophile Van Appelghem (25 ans) qui propose avec L'Epicurieux un food truck de bagels certifiés équilibrés par une diététicienne.

Des visites touristiques low-cost

Dans la catégorie Social Business, Stéphane Millet (23 ans) obtient le passeport pour la finale. Le fondateur de Guide Like You propose un service de visites touristiques à faible coût, réalisées par des habitants de la ville. Après Paris, Toulouse et Londres, il développera son service à Bruxelles, puis à Barcelone et à Berlin.

Face à lui concourrait Rana Badarani (32 ans), qui lance Com Un Rêve. Son idée : permettre aux grandes PME et groupes clients de récompenser leurs salariés autrement que par l'argent : en leur faisant vivre leur rêve, expérience qu'elle se charge d'organiser.

 
Un casque de moto en réalité augmentée

Enfin, dans la catégorie Start, réservée aux porteurs de projets, le jury a choisi Romain Duflot (24 ans), le cofondateur de Moto Display. Son but : sécuriser la conduite en deux roues grâce à un casque doté de la réalité augmentée. Ainsi, le motard peut suivre des indications de son GPS sans quitter la route des yeux.

Face à lui concourraient trois candidats. Jean-Baptiste Jallet (26 ans) le fondateur de Justicer Editions, une maison d'édition qui veut dépoussiérer les ouvrages juridiques. Tristan Laffontas (29 ans), créateur de MoiChef, un service de livraison à domicile de paniers pour réaliser chez soi la recette d'un chef de restaurant local. Matthieu Tanty (28 ans), avec Papille Optique, déploie quant à lui une agence de communication spécialisée dans la vulgarisation de l'expertise scientifique des entreprises scientifiques.

Lors de l'annonce des résultats, Catherine Jeandel, conseillère régionale et présidente déléguée de l'agence régionale d'innovation et de développement économique de la région Midi-Pyrénées, a salué le courage des jeunes entrepreneurs de la région. Cendrine Martinez, directrice générale déléguée d'Objectif News (groupe Hima, propriétaire de La Tribune), leur a souhaité de décrocher un titre national. Pour cela, les six finalistes ont rendez-vous le 24 mars pour pitcher devant le jury national.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :