Bandeau Women For Future

2PS mise sur le Brésil pour s'exporter

 |   |  307  mots
2PS mise sur le Brésil pour s'exporter
2PS mise sur le Brésil pour s'exporter (Crédits : Pixabay)
Alors que l'entreprise de revêtement d'implants orthopédiques par projection plasma va fêter ses 30 ans en avril prochain, 2PS compte s'installer au Brésil prochainement.

« Le Brésil est un pays en développement, qui ne possède pas encore cette technologie. Mais quand vous venez de l'étranger, cela prend environ un an pour monter une filiale avec les lois anti-corruption », précise Muriel Lelong, présidente de 2PS. Cette entreprise de revêtement d'implants orthopédiques est spécialisée dans la projection plasma, technique de traitement de surface consistant à projeter de la poudre. Cette poudre, en titane ou hydroxyapatite, est faite de poudre d'os artificiel pour permettre la repousse osseuse une fois la prothèse dans le corps humain (hanche, genou, cheville ou épaule). Pour l'instant, l'export représente 20 % du chiffre d'affaires d'environ 1,5 millions d'euros. L'objectif est de doubler cette part d'ici deux ans, ainsi que d'augmenter le nombre de salariés, 12 aujourd'hui, tout en se développant en France. Muriel Lelong connaît bien 2PS puisqu'elle y a fait son premier stage quand elle était jeune. Installée à l'étranger au début de sa carrière, elle travaille dans le transport ferroviaire. Lors d'un événement familial, elle revient dans l'Aveyron et apprend que les propriétaires souhaitent vendre. Elle décide alors de la racheter 18 ans après !

R&D

Que ce soit en collaboration avec des laboratoires ou l'INSERM, 2PS fait beaucoup de recherche et de développement. « Nous essayons de développer des revêtements plus poussés pour encore améliorer cette repousse osseuse et diminuer les risques d'infection », précise l'entrepreneure. C'est d'ailleurs dans ce cadre qu'elle collabore avec Bpifrance, avec BPI Innovation pour un projet de développement de robot de projection plasma. Sans oublier un système de garantie client et un prêt développement export pour la création de la filiale au Brésil, et d'un prêt et d'une garantie bancaire lors de la reprise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :