AMD se trouve enfin un nouveau PDG

 |   |  250  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Huit mois après avoir remercié son précédent dirigeant Dirk Meyer, le fabricant de microprocesseurs américain nomme Rory Read, un ancien de Lenovo, à sa tête.

Les recherches pour trouver un nouveau PDG avaient commencé dès janvier. A cette date, le Conseil d?administration d?Advanced Micro Devices (AMD) avait remercié Dirk Meyer, déçu des performances de l?entreprise. AMD misait beaucoup plus qu'Intel sur le marché des netbooks. A l'origine très prometteur, le marché de ces petits ordinateurs portables s?est en effet fortement rétracté depuis un an, subissant de plein fouet la concurrence des tablettes, et des "smartphones". Pourtant, les nouvelles puces d'AMD dédiées aux netbooks étaient bien plus puissantes sans être plus onéreuses que celles de son éternel rival Intel.

Ce jeudi la firme a visiblement trouvé un directeur général qui lui convient, en la personne de Rory Read. Cet ancien directeur général ("chief operating officer") de Lenovo, le constructeur de PC chinois, aura fort à faire pour redresser la situation d?AMD. L?action du groupe a perdu 30% depuis le début de l?année, contre 7% pour son concurrent Intel.

"Je suis très content de rejoindre AMD à un moment important de son histoire", a affirmé le nouveau patron d'AMD. L?entreprise veut devenir le numéro un des microprocesseurs mais en est encore loin : Intel reste hégémonique avec plus de 80% des parts de marché (puces pour serveurs, ordinateurs mobiles et de bureau) au premier trimestre 2011, contre 19% pour AMD. Repoussée plusieurs fois, la nouvelle gamme de processeurs d?AMD, surnommée "Bulldozer", devrait être commercialisée en octobre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :