Zuckerberg justifie le rachat de WhatsApp et défie les opérateurs

 |   |  767  mots
Le patron de Facebook invite les opérateurs à offrir en ilimité certains services de base comme... l'accès aux réseaux sociaux.
Le patron de Facebook invite les opérateurs à offrir en ilimité certains services de base comme... l'accès aux réseaux sociaux. (Crédits : DR)
Le PDG de Facebook s’est exprimé ce lundi devant le gratin de la planète mobile à Barcelone. Il a mis en avant le caractère stratégique de l’acquisition de l’application de messagerie et les bénéfices que les opérateurs mobiles peuvent tirer d’un monde plus connecté... s'ils font quelques efforts financiers en sa faveur.

Invité d'honneur de cette édition du Congrès mondial du mobile, Mark Zuckerberg est venu transmettre quelques messages à la communauté des télécoms réunie à Barcelone. Lors d'un « keynote » auquel plusieurs centaines de journalistes et professionnels du secteur se sont pressés ce lundi soir, le jeune PDG de Facebook, qui fêtera ses 30 ans en mai, vêtu de son traditionnel « uniforme », jeans et t-shirt kaki, est revenu d'emblée sur son acquisition pour le montant astronomique de 19 milliards de dollars de l'application mobile de messagerie WhatsApp, annoncée la semaine dernière. Une somme justifiée selon lui car « il y a d'une part la valeur d'une entreprise elle-même, en fonction de son chiffre d'affaires actuel, et la valeur stratégique de ce que nous pouvons faire ensemble. Or il existe très peu de services ayant le potentiel d'attirer un milliard d'utilisateurs et WhatsApp est en bonne voie d'y arriver. »

 « WhatsApp vaut plus que 19 milliards »

Il a convenu qu'après avoir fait une acquisition d'un tel montant, « on en a sans doute fini pour un moment. » Il considère cependant que « WhatsApp tout seul vaut plus que 19 milliards. » Citant d'autres services tels que le coréen KakaoTalk, le japonais Line et le chinois WeChat qui ont réussi à monétiser en gagnant quelques dollars par utilisateur, il estime que « Facebook va aider WhatsApp à grandir et cela deviendra une énorme entreprise. » Toutefois, il n'a pas précisé comment il comptait aider WhatsApp à monétiser son audience de 450 millions d'utilisateurs actifs. Le matin même, Jan Koum, le fondateur et directeur général de WhatsApp, avait expliqué lors de son propre keynote qu'il n'y avait « aucun changement prévu » à son service de messagerie après le rachat, si ce n'est l'ajout de la voix, qui sera lancé au deuxième trimestre. Il a promis que sa startup de 55 personnes continuerait « à faire zéro marketing, pas de publicité, aucune acquisition de client, chaque utilisateur nous le gagnons grâce aux recommandations de ses amis. »

Défi lancé aux opérateurs mobiles

Jan Koum a expliqué qu'il partageait avec Facebook « la même vision, connecter le monde, le rendre plus ouvert. » Mark Zuckerberg a enfoncé le clou quelques heures plus tard, lançant aux opérateurs « vous parlez de connecter le prochain milliard d'ici 2020, je pense que l'on peut faire beaucoup plus et connecter tout le monde, dans dix ans, les 2,5 milliards de personnes qui n'ont pas accès à Internet aujourd'hui. » Il a longuement expliqué la démarche de l'initiative Internet.org, qu'il a lancée en août 2013 avec Nokia, Samsung, Ericsson, Qualcomm, Opera et MediaTek, pour offrir un accès abordable à l'Internet mobile dans les pays émergents. Or il considère que ce n'est pas tant le prix des smartphones qui est un frein, certains modèles coûtent désormais 25 dollars, mais celui des forfaits incluant des données. « Il faut commencer par offrir des services de base comme la messagerie, la météo, la recherche et les réseaux sociaux pour donner envie à ces gens d'acheter un abonnement, même de quelques dollars. Notre vision est qu'au bout du compte ce sera plus rentable pour les opérateurs car ils auront plus d'abonnés. »

Vision messianique … et intérêt mercantile

En attendant, il les invite à offrir un accès illimité à ce type de services dans des forfaits à bas prix comme c'est le cas de son partenaire Globe Telecom aux Philippines, qui serait « proche de l'équilibre » dans l'opération selon Zuckerberg. Une vision messianique qui n'est bien sûr pas dénuée d'intérêt mercantile pour le premier réseau social mondial, qui a évidemment tout à gagner, comme Google, qu'il y ait plus d'internautes dans le monde. Vittorio Colao, le patron de Vodafone, a déjà fait savoir qu'il était hors de question d'offrir l'accès illimité à Facebook dans les pays émergents. Zuckerberg a déclaré qu'il cherchait « 3 à 5 autres partenaires vraiment décidés à vouloir connecter le monde. » Il s'agit d'un « projet à long terme, qui a le soutien du conseil d'administration de Facebook » même s'il pense qu'il « continuera à perdre de l'argent pendant encore un moment » sur cet investissement, qu'il n'a pas précisément chiffré…

« La proposition de Zuckerberg est très centrée sur Facebook, seuls le réseau social et les acteurs Internet en tireraient les bénéfices immédiats et les perspectives de monétisation directe pour les télécoms sont minces » relève Eden Zoller, du cabinet Ovum, qui se montre plutôt sceptique sur l'adhésion des opérateurs.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/02/2014 à 3:08 :
I, Complementations d'informations pour acces a l'application du reseau de SOCIOLSERVICES whatsapp...!...WHATSUP PLUSavec et par jingul sonor evolutions d'acces et publicitaire comparatif des capacites intellectuel aux autres competiteurs du genre participant et ettant obliger d'addaptation equivalante avec motif pour similitude linguistique de mot complementaire d'appliquation PLUS evolution comme version superieur en exemple whatsup version 2 evoluant 2.1 resultant linguistique superieur de capacite WHATSUP PLUS etc, etc, etc a notre Amour PerlArcange,0 L'<O>.<O>
I,whats APPS plus evolutions participatives en reseaux Socios complementairement a potentialites voies sur messagerie vers videoconferences par applications informatique concurentielemment perspectives et participations financieres des operateurs telephonique supplementairement equivalences de prix s'installant apres mises en fonctionalites par echanges de bon proceder; remunerations d'heures de travail des organismes d'etats et des entreprises de certains clients pour gratuiter d'acces a messagerie contre emplois a dispositions et saisonier par ces organismes qui accedes a gratuiter de la DITE messagerie evolutive vers videoconference pour complementations de revenus 1 h payer 10 $ a la place d'1 abonemment a 2$ par exemple accedant publicitairement pour leurs enfants a emplois et augmentations des frequentations du reseau socialservices et de la valeur de l'entreprise en bourse options potentiel en eventail pour portail d'acces en fourchette des choix de participation pour gratuiter ou emplois voir services faire les courses laver les voitures promener les chiens emmener les enfants a l'ecole garder les enfants augmentations des clienteles et frequentations sociosprofessionel du DIT reseau social etc, etc, etc a notre Amour PerlArcange,0 L'<O>.<O>
a écrit le 26/02/2014 à 1:58 :
I,whats APPS plus evolutions participatives en reseaux Socios complementairement a potentialites voies sur messagerie vers videoconferences par applications informatique concurentielemment perspectives et participations financieres des operateurs telephonique supplementairement equivalences de prix s'installant apres mises en fonctionalites par echanges de bon proceder; remunerations d'heures de travail des organismes d'etats et des entreprises de certains clients pour gratuiter d'acces a messagerie contre emplois a dispositions et saisonier par ces organismes qui accedes a gratuiter de la DITE messagerie evolutive vers videoconference pour complementations de revenus 1 h payer 10 $ a la place d'1 abonemment a 2$ par exemple accedant publicitairement pour leurs enfants a emplois et augmentations des frequentations du reseau socialservices et de la valeur de l'entreprise en bourse options potentiel en eventail pour portail d'acces en fourchette des choix de participation pour gratuiter ou emplois voir services faire les courses laver les voitures promener les chiens emmener les enfants a l'ecole garder les enfants augmentations des clienteles et frequentations sociosprofessionel du DIT reseau social etc, etc, etc a notre Amour PerlArcange,0 L'<O>.<O>
a écrit le 25/02/2014 à 17:08 :
La grande nouveaute du salon de Barcelone est en réalite l' arme anti NSA /Mossad developpée par une PME française ( cocorico ) ! Fleur Pellerin ne s y trompe pas en allant voir une démonstration du systeme SQUARE chez Vivaction !
Ce systeme permet d encrypter et d etre en reseau VPN totalement privé et en BOYD avec vos telephones tablettes et ordis actuellement utilisé ! donc pas de surcout de matos .. et un bras d honneur á tous les dirigeants de la planete qui vous espionnent avec vos impots !
CA C EST UNE REVOLUTION !!! ;o))
a écrit le 25/02/2014 à 16:05 :
UN FUTUR Whatsapp ???
La grande nouveaute du salon de Barcelone est en réalite l' arme anti NSA /Mossad developpée par une PME française ( cocorico ) ! Fleur Pellerin ne s y trompe pas en allant voir une démonstration du systeme SQUARE chez Vivaction !
Ce systeme permet d encrypter et d etre en reseau VPN totalement privé et en BOYD avec vos telephones tablettes et ordis actuellement utilisé ! donc pas de surcout de matos .. et un bras d honneur á tous les dirigeants de la planete qui vous espionnent avec vos impots !
CA C EST UNE REVOLUTION !!! ;o))
a écrit le 25/02/2014 à 15:00 :
Quand allons-nous créer un système internet vraiment européen,indépendant des américains comme Baidu en Chine,au lieu de dépenser des milliards d'euros à aider des pays à entrer dans l'UE.En France,nous avons des hommes politiques nuls,avec une vision à court terme tel que la loi Florange,loi Dufflot,loi Pma+Gma,création de nouvelles lignes TGV déjà déficitaires etc.Le gouvernement amuse la galerie,niant les problèmes majeurs qui plombent la France:taux de chômage élevé,déficits aggravés,code du travail inadapté à la mondialisation,une fiscalité absurde et irrationnelle,et enfin des élus politiques qui ne connaissent rien à l'entreprise.
Réponse de le 25/02/2014 à 15:57 :
Internet est le seul espace public offrant un semblant de liberté aux peuples européens donc s'il fallait offrir cet espace aux mains des dictatures européennes alors vous pourrez rayer le mot "liberté" de votre vocabulaire. Si vous voulez un moteur de recherche (Baïdu) efficace comme une administration chinoise, ne préférez pas la copie à l'original et rejoignez aux plus vite les rangs de vos camarades...
a écrit le 25/02/2014 à 13:18 :
Croyez-en mon expérience , c'est comme ça que je suis devenu riche.
J'ai dénoncé mon père , ma soeur , et ma grand-mère. J'aurais voulu dénoncer mon grand-père , mais il a eu la mauvaise idée de mourir.
Si je pouvais , je dénoncerai mon chien.
Et aussi mon chat.
Il faut être moderne , Monsieur Le Ministre De l'Intérieur.
Je peux vous conseiller contre TOUS les méchants qui s'activent à la surface de notre sol.
Vive La France.
a écrit le 25/02/2014 à 12:59 :
Bon , d'abord , il ne faut pas jouer les oies effarouchées...tout est surveillé.
Les smarts eux-mêmes sont prévus pour ça , pour certains.
Ce que je ne comprends pas , c'est que le gouvernement qui se plaint d'avoir des caisses vides n'exploite pas ce filon...il faut mettre tout le monde sur Facebook , et aligner TOUTES les preuves :
-flirt avec une meuf pour les hommes mariés...
-politiques qui se vantent par smartphone d'avoir détourné et encaissé induemment...etc.
-Injures à l'encontre de vos employeurs...

Tout ceci peut se monnayer très très très cher...
(PS : si tout le monde est contre l'espionnage , c'est qu'ils ont quelque chose à se reprôcher. Il n'y a pas de fumée sans feu...).
Réponse de le 25/02/2014 à 13:07 :
-Injures à l'encontre de l'Autorité Publique !!!
ça , ça devrait aller chercher loin...
-Injures à l'encontre des Forces de l'Ordre. ( On peut créer un Délit de Mal-pensance ).
Messieurs les législateurs , je vous en conjure , saisissez cette aubaine Historique que représente Facebook sur notre sol.
a écrit le 25/02/2014 à 11:13 :
entre l'aide de l’état à PSA .... et les investissements de zucherberg... on est pas dans la même cour!
Réponse de le 25/02/2014 à 13:39 :
Quel est le sens de votre commentaire ? Vous proniez un rachat de Whatsapp par l'Etat français ?? Le sauvetage de PSA était nécessaire, tout comme le sauvetage des constructeurs américains a été nécessaire ! Cela n'a aucun rapport avec l'article...
a écrit le 25/02/2014 à 9:27 :
Avec un bénéfice 2013 de 1,5 milliards de $ Facebook va être en perte pour de nombreuses années . Quand on lit les déclarations de son patron le modèle économique est loin d'être précis et d'aboutir. Sera-t-il victime de la "folie des grandeurs" ?...
Réponse de le 25/02/2014 à 11:19 :
Je ne suis client de fessebouc loin de là ... mais avoir la capacité de mettre 19 M sur la table ... c'est fort de café tout de même !
a écrit le 25/02/2014 à 9:23 :
Avec Z, c'est pas le retour de zorro mais retour vers le futur. Comment faire du neuf avec du vieux... En 2000, l'économie du net naissante nous servait la même soupe !! L'avantage de ce petit génie, c'est que tout le monde prédit l'écroulement de Facebook par étiolement de son audience, mais non, il va couler la boîte grâce à ses investissements " stratégiques". En même temps, il s'en fout, il est déjà milliardaire en cash, le pognon qu'il dépense est celui des actionnaires..,2000, quand tu nous tiens.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :