A cause des sanctions américaines, Huawei suspend la production de certaines puces

 |  | 272 mots
(Crédits : Tingshu Wang)
Huawei n'a pas les capacités de fabriquer en interne les puces utilisées pour ses smartphones haut de gamme.


Huawei ne sera plus fourni en puces pour ses smartphones à cause des sanctions

Le géant chinois des télécoms Huawei a annoncé que la production des puces Kirin destinées à ses smartphones haut de gamme cesserait le 15 septembre à cause des sanctions américaines, soulignant que cela représentait pour lui une "perte immense".

Au cours d'un forum des industries technologiques, le PDG de Huawei Yu Chengdong a déclaré vendredi que la production des puces Kirin 9000 cesserait à partir du 15 septembre, la firme Taiwan Semiconductor Manufacturing Co. (TSMC) qui les fabriquait en utilisant des composants américains ayant arrêté de prendre des commandes de Huawei, craignant des répercussions.

Huawei n'a pas les capacités de fabriquer en interne les puces utilisées pour ses smartphones haut de gamme.

"Les smartphones de Huawei ne sont pas fournis en puces, en conséquence le volume de livraison cette année est un peu inférieur à 240 millions d'unités (produites en 2019)", a déclaré M. Yu. "Pour nous, c'est une immense perte".

Huawei -- le plus gros producteur mondial d'équipements télécoms - est au centre du bras de fer économique et géopolitique entre Pékin et Washington, qui affirme que le géant chinois des télécoms représente une menace significative pour la cybersécurité.

En mai, le gouvernement américain a interdit aux fournisseurs du monde entier d'utiliser des technologies américaines pour produire des composants destinés à Huawei.

Washington a également lancé une campagne diplomatique pour isoler le groupe chinois, qui apparaît parmi les concurrents les mieux placés pour la course à la 5G.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 10/08/2020 à 18:51 :
Suite à la lecture de l'article, son titre est incorrect et aurait du être:
"A cause des sanctions américaines, Huawei suspend la production de certains smartphones": Selon l'article, Huawei importait ces puces, il ne les produisait pas.
Réponse de le 11/08/2020 à 18:31 :
Non Huawei ne les importait pas. Huawei a une filliale chargé de la conceptions de puces, mais la fabrication est assurée par le Taiwanais TMSC.
Celui-ci a jugé plus prudent de se conformer à la demande US.
Et d'ici le 15 septemble il est impossible à Huawei (ou à qui que ce soit) de monter de toute pièce une usine qui coûte deux fois le revenu annuel d'Air France et de recruter les talents qui vont bien. Les téléphones Huawei devront donc s'en passer jusqu'à ce qu'une solution de rechange soit trouvée. Ce qui ne posera pas de problèmes à Huawei, vu que ses concurrents (Qualcomm et Broadcom) utilisent déjà en partie des puces Chinoises.
En fait l'article est idiot, il donne une importance démesurée à une parole anodine.
a écrit le 10/08/2020 à 15:46 :
Perso j'ai un smartphone chinois mu par un décacores mediatek qui galope comme un malade, je ferais pas mieux avec un kirin, d'ailleurs toujours pas passé au décacores, un métro de retard, le chinois précédant c'était un octocores, pendant que les Coréens étaient tous restés au quadcores.
Certains processeurs de pc ont en vue 64 cores et pour les smartphones ça rame gràve, On attend 12 cores et 2,6 ghz rien de moins.
Réponse de le 10/08/2020 à 20:09 :
@penmmore: Mediatek is Taiwanais, pas chinois au sens République Populaire de Chine.
Réponse de le 13/08/2020 à 12:20 :
@ Curiale,
je reconnais mon erreur, comme je n'ai jamais vu de puces médiatek ailleurs que sur smartphones chinois, j'ai pensé que c'était Chinois.
Réponse de le 13/08/2020 à 12:25 :
@ Curiale,
je reconnais mon erreur, comme je n'ai jamais vu de puces médiatek ailleurs que sur smartphones chinois, j'ai pensé que c'était Chinois.
a écrit le 10/08/2020 à 10:18 :
Comme on l'a vu récemment, les sanctions US n'ont aucunement empêché Huawei de passer n°1 sur la vente de smartphone au 2ème trimestre 2020...
La stratégie US ne fait qu'accélérer le déclin US en obligeant les chinois à faire mieux et plus vite...
Quant aux produits US matériel et logiciels Apple, Google, Facebook, les gens se méfient tout autant des américains et de leurs systèmes de collecte de données personnelles que des chinois.
Personnellement, un noyau Android Huawei enfin débarrassé de sa "croûte Google and Co", cela me va très bien...
Réponse de le 10/08/2020 à 10:40 :
"Quant aux produits US matériel et logiciels Apple, Google, Facebook, les gens se méfient tout autant des américains et de leurs systèmes de collecte de données personnelles que des chinois."
Eevidemment faux. Vous croyez convaicre qui ici ?

"Personnellement, un noyau Android Huawei enfin débarrassé de sa "croûte Google and Co", cela me va très bien."
Sans accès au magasin officiel Google Play, un téléphone Huawei n'a plus aucun intérêt. Vous ne convaincrez personne.
Réponse de le 10/08/2020 à 14:04 :
D'accord avec vous. J'ai un Huawei récent t'es bien. Avoir accès ou non à Google Play n'est en plus pas du tout insurmontable, il y a plein d'outils tel que APK Pure pour télécharger les mêmes applications sans passer par Google Play.
a écrit le 09/08/2020 à 23:12 :
ne soyez pas inquiets
dans 10 ans ils en feront baver a tous le monde, grace a l'obligation de voiture electrique ou les batteries sont fabriquees en chine
mercedes et bmw en premiere ligne, peugeot en suivante
le reste suivra
la vengeance est un nem qui se mange froid, avec la complicite des baveux verts
Réponse de le 10/08/2020 à 10:54 :
Tesla fabrique ses batteries ne collaboration avec Panasonic (Japon).
Northvolt (Suède) construit la plus grande usine de batteries d’Europe
L'Europe a déjà lancé des projets pour fabriquer des batteries autos et être indépendante.

Vous ne semblez pas informé ?
a écrit le 09/08/2020 à 15:06 :
La guerre commerciale contre la Chine n'est pas une mauvaise idée, mais là c'est du grand n'importe quoi. C'est quoi l'intérêt de cibler Huawei et pas les autres fabriquants de smartphones chinois? Si Huawei est en difficulté son savoir faire sera absorbé par une autre entreprise chinoise. Pendant ce temps là la Chine est en train d'accélérer le développement de la filière du semi conducteur or si la Chine rattrape la technologie américaine dans le domaine c'est fini pour les USA.
Réponse de le 11/08/2020 à 11:18 :
Parce que vous croyez que ne pas les mettre sous pressions va les empecher de s'interesser à cette filière. Ah jeunesse !
a écrit le 09/08/2020 à 11:19 :
Un embargo sur Cuba, ça marche, sur la Chine ou la Russie un peu moins. Dans 2 ans les chinois produiront eux memes les puces et concurrenceront les américains et Taiwan. C'est comme cela depuis 20 ans. Le déclin américain est enclenché juste parce que le montant du PIB américain dans le PIB mondial a été divisé par 2. 40% à la fin de la guerre à moins de 20% en 2020 et la baisse continue. le 20 eme siècle a été américain, le 21 eme est asiatique. Le cri du cygne avec un Trump à la manoeuvre. Et l'Europe continue sa soumission aux USA pour ne pas dépenser d'argent pour sa défense.
Réponse de le 11/08/2020 à 3:06 :
Vous confondez déclin relatif et déclin absolu. Le 21éme siécle sera aussi le siécle de l'Amérique.
a écrit le 09/08/2020 à 10:33 :
C'est juste du bluff destiné aux spectateurs de Fox News.
Il y a plus de 50 usines de fabrication de semi-conducteurs en Chine continentale. La liste est disponible sur Wikipédia.
Même en France, il en subsiste encore 7.
Les usines en Chine fournissent même des concepteurs de puces géants comme Qualcomm et Broadcom ou encore Texas Instrument.
Réponse de le 09/08/2020 à 12:12 :
Ce n’est pas du bluff... TSMC est le seul au monde à pouvoir fabriquer en 7nm et au dessous (en volume et avec le rendement). Une puce Kirin en 16nm (ce que les chinois maîtrisent) ne vaut rien, c’est de la techno qui a 6 à 8 ans de retard, autant dire un gouffre pour Huawei qui est devenu le 1er fabricant de smartphone. Une chose que les Français et européens ne comprennent résolument pas avec la tech: seul le top du top à une valeur, tout ce qui a 2 ans de retard vaut zéro.
Réponse de le 09/08/2020 à 12:15 :
Ce n’est pas du bluff... TSMC est le seul au monde à pouvoir fabriquer en 7nm et au dessous (en volume et avec le rendement). Une puce Kirin en 16nm (ce que les chinois maîtrisent) ne vaut rien, c’est de la techno qui a 6 à 8 ans de retard, autant dire un gouffre pour Huawei qui est devenu le 1er fabricant de smartphone. Une chose que les Français et européens ne comprennent résolument pas avec la tech: seul le top du top à une valeur, tout ce qui a 2 ans de retard vaut zéro.
Réponse de le 09/08/2020 à 17:45 :
@rutabaga
Effectivement Toto a raison, la Chine ne peut pas faire de puces haut de gamme, donc sans la technologie américaine un smartphone chinois n'aura pas les performances d'un smartphone premium. Par contre je suppose que la Chine sera en capacité de le faire dans quelques années.
Réponse de le 11/08/2020 à 15:33 :
Le meilleur fondeur Chinois (SMIC), est très loin de ce qu'est capable de faire le fondeur TSMC ou Samsung, qui eux passent déjà sur du 5nm et bientôt 3nm.

Et les technologies pour le faire sont Américaines et Européennes (ASML en l'occurrence, qui fournit le matériel capable de produire des puces avec ce type de gravure).

Huawei c'est une blague, ils conçoivent des puces basé sur ARM (donc société UK revendu depuis aux Japonais), gravé par TSMC (Taïwanais), et avec un logiciel de Google (Android) donc Américain.

D'ailleurs ils ont commencé à devenir compétitif à l'époque en recopiant des produits Alcatel, qu'ils revendaient moins cher, la suite on la connait, Alcatel n'existe plus depuis !

Donc personnellement, je trouve très bien ce qui leur arrive, le retour de bâton, longtemps après certes et la perte d'une grosse entreprise pour la France qui n'a pas su la défendre.

Si les Européens défendaient vraiment leurs entreprises d'ailleurs, Huawei n'aurait jamais mis un pied en Europe, avec Nokia, Ericsson et Alcatel, on avait largement assez de bonnes entreprises dans les équipement téléphoniques.
a écrit le 09/08/2020 à 9:53 :
Obligation d'acheter le dernier matériel Pour Huawei pour tous les chinois et allez, 2 milliards de bénéfices en plus !

Ya pas à dire elle est belle notre économie actuelle...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :