Malgré les sanctions, Huawei détrône Samsung et devient numéro 1 mondial

 |   |  287  mots
Les principaux marchés de Samsung ont été fortement affectés par la pandémie, souligne Canalys.
Les principaux marchés de Samsung ont été fortement affectés par la pandémie, souligne Canalys. (Crédits : Matthew Childs)
Le groupe chinois a réalisé cette performance malgré les sanctions américaines dont il fait l'objet. "C'est un résultat remarquable que peu de gens auraient prédit il y a un an", souligne Ben Stanton, analyste de Canalys, le bureau d'études à l'origine des données qui ont permis d'établir ce classement.

Le chinois Huawei est devenu au deuxième trimestre le premier vendeur mondial de smartphones, détrônant le sud-coréen Samsung, selon les données compilées par le bureau d'études Canalys.

En dépit des sanctions américaines visant le groupe chinois, Huawei a vendu 55,8 millions de téléphones au second trimestre (-5% sur un an) contre 53,7 millions pour Samsung (-30% sur un an).

Lire aussi : Huawei bombe le torse malgré les sanctions américaines

Huawei, par ailleurs leader mondial affiché des équipements pour la technologie 5G, a été placé l'an dernier sur liste noire par Washington qui soupçonne le groupe d'espionnage potentiel au profit de Pékin.

Lire aussi : Huawei : la Chine dénonce un "harcèlement économique" américain

Les entreprises américaines ne peuvent en théorie plus vendre d'équipements à Huawei - mais des dérogations ont toutefois été accordées pour limiter les conséquences sur les entreprises aux États-Unis.

"Résultat remarquable"

"C'est un résultat remarquable que peu de gens auraient prédit il y a un an", souligne Ben Stanton, analyste de Canalys.

"Huawei a pleinement profité de la reprise économique en Chine pour relancer son activité dans le domaine des smartphones", estime-t-il.

Lire aussi : La Chine renoue avec la croissance après la page Covid-19

Samsung est très peu présent en Chine, avec moins de 1% de part de marché. Et ses principaux marchés tels que le Brésil, l'Inde, les États-Unis et l'Europe, ont été fortement affectés par la pandémie, souligne Canalys.

"Huawei a fait preuve d'une résilience exceptionnelle en ces temps difficiles", s'est félicité dans un communiqué la firme de Shenzhen (sud de la Chine).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/07/2020 à 18:13 :
Je ne les crois pas.Je ne les crois pas aux toutes les infos qui viennent de la Chine.Péndant des décenies ils ont trompé pour leur programme un coupe un enfant par exemple de 1990 à 2019 leur société augmente de 1,135,000,000 à 1,350,000,000 qui fait une augmentation avec 215,000,000 chinois.Pour la même période l'Allémagne malgre sa immigratiin des pays d'Europe Orientale et d'Afrique la population a augmenté de 79,750,000 à 81,000,000 ça fait 1,250,000 citoyens.Je ne crois pas aux donnés des chinois ils trompent.
Réponse de le 30/07/2020 à 21:23 :
Au contraire la démographie chinoise est tout à fait crédible : si ils ont instauré un programme de contrôle des naissances c'est que la population augmentaient très vite mais il faut bien comprendre que 20 après le début du programme, le nombre de femmes en âge de procréer était bien plus élevé qu'au début. La Chine n'a aucun intérêt à gonfler les chiffres de sa population puisque cela suggererait que sa politique a échoué. Quant à Huawei , l'idée de gonfler les chiffres pourrait servir la Chine en mettant Trump devant un sentiment d'echec mais ce n'est pas dans l'intérêt d'Huawei puisque cela l'exposerait à un durcissement des sanctions. Cela dit Huawei realise l'essentiel de ses ventes en Chine qui a moins souffert de la pandémie que d'autres pays donc à moins de considérer que les chiffres officiels de la croissance chinoise sont faux, les résultats d'Huawei sont cohérents. Quant aux chiffres de la croissance chinoise , on est quand même obligé de constater la montée en puissance de la Chine ses dernières années.
a écrit le 30/07/2020 à 17:29 :
Croissance forcément bidouillée afin de bomber le torse devant les un milliard de chinois qui doit ent être déjà bien dubitatifs de cette profonde crise économique. On resserre les boulons.
Réponse de le 31/07/2020 à 6:43 :
Au blase.
Mais pourquoi contestez-vous systematiquement ? Ces chiffres sont verifiables.
Réponse de le 31/07/2020 à 18:29 :
Et comment veux tu vérifier tu as le bras long au sein du pc chinois ?
a écrit le 30/07/2020 à 15:42 :
Et c'est pas fini....
Huawei détient la plupart des brevets sur la 5 G.....
Si un pays ferme le marché, huawei ne fera plus de cross licensing avec les autres constructeurs et fera payer des royalties...

Aux USA, huawei demande 1 milliard USD à Verizon...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :