Altice renforce son emprise sur SFR

 |  | 229 mots
Lecture 1 min.
Patrick Drahi, le propriétaire d'Altice, maison-mère de SFR.
Patrick Drahi, le propriétaire d'Altice, maison-mère de SFR. (Crédits : Reuters)
Le groupe de Patrick Drahi possède désormais 84% de l’opérateur au carré rouge, et détient plus de 90% des droits de vote.

Altice détient 84% du capital de SFR Group et a franchi le seuil de 90% des droits de vote de l'opérateur télécoms, selon un avis de l'Autorité des marchés financiers (AMF) diffusé mardi. Ce franchissement de seuil (90,31%) intervenu le 7 décembre résulte d'une acquisition d'actions SFR hors marché et d'une attribution de droits de vote double, précise l'AMF.

La holding de Patrick Drahi a tenté cet automne de racheter le solde du capital de SFR, ce qui aurait eu pour conséquence de sortir la société de la cote. Mais le projet a été retoqué par l'AMF, une décision rare que le gendarme de la Bourse a justifié par un manque de précision de la part d'Altice sur les rémunérations qui seraient versées par la filiale à sa maison mère.

Retirer SFR de la cote

Altice avait par la suite annoncé un accord pour acquérir hors marché 5,21% supplémentaires de SFR, ce qui lui assurait 82,94% du capital et 82,93% des droits de vote de la société, directement et indirectement, à l'issue de la transaction.

La procédure de retrait obligatoire de la cote permet de radier toutes les actions cotées d'une société s'il reste moins de 5% de ses titres (capital et droit de vote) en circulation.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :