Comcast et Time Warner Cable : la fusion à 45 milliards de dollars qui n'aura pas lieu

L'autorité de la concurrence américaine a exprimé son inquiétude quant à l'impact qu'aurait une fusion entre les deux géants de la télévision câblée américaine sur les consommateurs, d'après les agences Bloomberg et Reuters.
À Wall Street, l'action Comcast a fini en hausse de 0,8% à 59,23 dollars après ces informations, dans de gros volumes, tandis que Time Warner Cable perdait 0,59% à 148,76 dollars.
À Wall Street, l'action Comcast a fini en hausse de 0,8% à 59,23 dollars après ces informations, dans de gros volumes, tandis que Time Warner Cable perdait 0,59% à 148,76 dollars. (Crédits : reuters.com)

L'acquisition aurait pu donner naissance à un géant de la télévision câblée américain, avec près de 57% de parts de marchés. Le câblo-opérateur américain Comcast va renoncer à son projet de rachat de son concurrent Time Warner Cable pour 45 milliards de dollars (41,5 milliards d'euros au cours actuel) face à l'opposition des autorités de la concurrence, rapporte l'agence Bloomberg jeudi 23 avril en citant des sources proches du dossier. L'annonce de la décision de Comcast pourrait survenir dès vendredi, ajoute-t-elle.

Une rencontre décisive s'est jouée le 22 avril

L'OPA amicale annoncée il y a plus d'un an avait surpris la plupart des observateurs et soulevé des interrogations sur la capacité des deux leaders du marché de la télévision par câble aux États-Unis à obtenir le feu vert des autorités antitrust.

Mercredi 22 avril, Comcast et Time Warner Cable ont rencontré des membres de la Federal Communications Commission (FCC) et du ministère de la Justice, dont le feu vert est nécessaire pour que l'opération puisse aller à son terme. Leurs interlocuteurs ont exprimé leur inquiétude quant à l'impact qu'aurait une fusion sur les consommateurs, ont déclaré à Reuters des sources au fait des discussions.

La FCC voulait faire examiner le dossier par un juge administratif

Les enquêteurs de la FCC ont fait part à certains de leurs collègues de leur intention de recommander un transfert du dossier à un juge administratif, ont précisé les sources. Une telle démarche équivaudrait à bloquer la fusion. Des représentants de Comcast et de Time Warner Cable se sont refusés à tout commentaire sur un éventuel abandon du projet.

L'abandon de cette fusion pourrait relancer Charter dans ses projets de rachat. Avant que Comcast ne formule son offre, le quatrième câblo-opérateur américain avait proposé  en vain en janvier 2014 une troisième offre privée, à 62 milliards de dollars, pour racheter Time Warner Cable.

À Wall Street, l'action Comcast a fini en hausse de 0,8% à 59,23 dollars après ces informations, dans de gros volumes, tandis que Time Warner Cable perdait 0,59% à 148,76 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.