Bataille entre Emerson et ABB pour acquérir Chloride

 |   |  177  mots
Le groupe industriel américain relève pour la deuxième fois son offre pour acquérir Chloride, une société britannique spécialiste des équipements électriques sécurisées. Cette nouvelle offre concurrence également celle déposée par ABB, le groupe suisse d'ingénierie.

Emerson ne désarme pas pour s'offrir le britannique Chloride, le spécialiste des équipements électriques sécurisés. Le groupe industriel américain d'instruments de mesures et d'analyse en entreprise a fait une deuxième offre pour contrer celle d'ABB, le groupe suisse d'ingénierie électrique.

Le groupe américain offre désormais 997 millions de livres (1,23 milliard d'euros), soit une offre qui est fixée à 325 pence par action. Cette nouvelle proposition est également plus élevée de 15% par rapport à celle de son rival ABB a précisé le groupe américain. Le 17 juin dernier, ABB, le groupe suisse a annoncé avoir lancé une offre sur le groupe britannique Chloride pour un total de près d'un milliard d'euros en espèces. Cette offre avait été acceptée par le conseil d'administration de Chloride. Elle valorisait l'entreprise britannique à environ 864 millions de livres (1,064 milliard d'euros).

De son côté,  Emerson  faisait déjà en avril une nouvelle offre pour acquérir Chloride. Il proposait alors 1,1 milliard de dollars (830 millions d'euros). Mais sa cible lui avait répondu non.
 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :