Apple l'emporte à nouveau sur Samsung aux Etats-Unis

 |   |  287  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Bloomberg)
Suite à une plainte déposée par la firme à la pomme, un tribunal américain vient d'interdire un smartphone du coréen Samsung.

Dans la bataille qui oppose l'américain Apple au coréen Samsung au sujet de violation présumée de brevets, un tribunal fédéral américain a décidé de bloquer la vente des téléphones portables Samsung Galaxy Nexus aux Etats-Unis.

C'est la deuxième fois cette semaine que le tribunal du District nord de Californie tranche en faveur d'Apple, après avoir interdit mardi la vente de la nouvelle tablette de Samsung, estimant avoir "la preuve que Samsung a modifié la conception de son produit pour qu'il ressemble à celui d'Apple", et Apple ayant présenté "un dossier solide".

Une application fonctionnant au langage vocal

Les technologies brevetées concernées relèvent d'un logiciel d'exploitation de données utilisé sur Siri, une application d'assistant personnel qui repose sur le langage oral qui a connu un vif succès avec l' l'iPhone. "Apple a montré que l'élément breveté était au coeur de la fonctionnalité Siri", a écrit la juge Lucy Koh dans sa décision.

Lors du dépôt de sa plainte en avril 2011, Apple avait accusé Samsung d'avoir
"copié servilement" sa technologie d'Apple pour sa ligne Galaxy de portables et de tablettes qui fonctionnent sous Android, le système de Google.

Ventes suspendues jusqu'à la résolution du conflit sur les brevets
Les ventes sont interdites jusqu'à résolution du conflit sur les brevets entre les deux firmes informatiques. Mais l'injonction n'entrera en vigueur que lorsque la firme de Cuppertino se sera acquittée d'une caution de 95,6 millions de dollars, une provision destinée à dédommager Samsung pour les pertes subies par le blocage des ventes au cas où il ne serait pas reconnu coupable de violation de brevet.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :