BlackBerry : les ventes s'effondrent au troisième trimestre

 |   |  417  mots
BlackBerry détient 1% du marché mondial des smartphones.
BlackBerry détient 1% du marché mondial des smartphones. (Crédits : © Mark Blinch / Reuters)
Le fabricant de smartphones a enregistré une baisse de 30% de ses ventes au troisième trimestre, faisant passer les comptes dans le rouge avec une perte de 89 millions d'euros. La perte est néanmoins très inférieure à celle enregistrée un an plus tôt (148 millions d'euros).

Avec une chute de près de 30% de son chiffre d'affaires sur un an, le groupe de smartphones canadien BlackBerry est retombé dans le rouge au troisième trimestre fiscal 2016 (clos le 15 novembre), a indiqué la société canadienne vendredi 18 décembre.

La perte nette a été de 89 millions de dollars contre 148 millions pour la même période un an plus tôt. Ramenée à l'action, la perte est de 17 cents, soit trois cents de plus que la perte attendue par les analystes dans leur consensus. Après éléments exceptionnels avec des réévaluations d'actifs, cette perte est de 15 millions de dollars, a indiqué la société de services de télécommunications.

Les ventes s'effondrent

Si le chiffre d'affaires réalisé entre août et novembre a chuté à 557 millions de dollars, BlackBerry s'est félicité d'une hausse de 14% par rapport aux ventes du deuxième trimestre qui avaient été largement sous les estimations des analystes financiers.

"Je suis satisfait de nos progrès continus sur nos priorités stratégiques, permettant une progression de 14% du chiffre d'affaires d'un trimestre à l'autre", a indiqué le PDG deBlackBerry John Chen dans un communiqué.

Lancement réussi pour le BlackBerry Priv, smartphone sous Android

BlackBerry anticipe pour les prochains trimestres une amélioration de sa trésorerie grâce à un résultat d'exploitation positif. John Chen a jugé que le lancement de son dernier smartphone Priv, utilisant le système d'exploitation mobile Android de Google, était réussi avec "l'ajout de nouveaux distributeurs dans le monde dans les prochains trimestres". Ce boitier, lancé tout début novembre au Canada et aux Etats-Unis et le 17 décembre en France, est maintenant vendu progressivement dans tous les pays d'Europe et d'Asie, mais sa commercialisation est trop récente pour avoir les effets dans les comptes du troisième trimestre.

Plombé ces dernières années par l'effondrement de ses ventes de smartphones, nécessitant un repli vers ses activités de services aux entreprises, BlackBerry, selon John Chen, peut équilibrer ses activités dans les téléphones même en vendant trois millions d'appareils par an. Le groupe canadien ne représente plus qu'à peine 1% des ventes mondiales de smartphones.

Le lancement de Priv et l'acquisition récente du fabricant de logiciel de Securité de technologie mobile Good Technology Corp sont "les plus grands progrès" accomplis par Blackberry dans le cadre de sa restructuration, a estimé l'analyste Mark Sue de la Banque Royale dans une note récente.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2015 à 13:15 :
Titre et article en totale contradiction avec les annonces des autres médias et analyses des experts financiers.

Pourquoi ?

Le titre a pris +10% à la suite de l'annonce des résultats financiers. Problème de positionnement ?
a écrit le 18/12/2015 à 18:36 :
Dommage...l'OS 10 est vraiment très bon. On se plaint de l'hégemonie de Google et MS mais on les laisse violer notre vie privée sans broncher, même lorsequ'une solution existe.On a la société qu'on mérite...A quand un smartphone sous linux ???

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :