Yazid Sabeg intéressé par l'activité numérique de STMicro

 |   |  256  mots
Yazid Sabeg avait repris le fabricant de composants électroniques Altis Semiconductor en 2010.
Yazid Sabeg avait repris le fabricant de composants électroniques Altis Semiconductor en 2010. (Crédits : Reuters)
L'ancien commissaire français à la diversité de Nicolas Sarkozy a adressé une lettre au PDG de STMicroelectronics soulignant son intérêt pour une reprise de la branche digitale de la société en grande difficulté financière.

Yazid Sabeg a fait part de son appétit pour la division numérique de STMicroelectronics (DPG), selon les informations de Challenges, qui s'appuie sur une lettre adressée par ce dernier au PDG de STMicroelectronics, Carlo Bozotti. Une "telle opération s'inscrit parfaitement dans la perspective d'une consolidation de l'industrie française des semi-conducteurs", avance-t-il dans sa missive datée du 12 août.

L'ancien commissaire français à la Diversité et à l'égalité des chances de Nicolas Sarkozy "souhaiterait joindre au périmètre de l'opération l'usine iséroise Crolles 200, alliée à Altis, près de Grenoble", ajoute le média.

Toutefois, interrogé par le journal, Yazid Sabeg a nuancé: "Cette lettre était une demande d'informations. A ce stade, je ne suis pas candidat", a-t-il assuré.

1000 postes menacés chez STMicro ?

Aujourd'hui, la branche digitale de STMicro connait de sérieuses difficultés. Le syndicat CFE-CGC a rendu publique une note adressée au ministère de l'Economie dans laquelle il évoque mille suppressions de postes envisagées par STMicro (l'entreprise comprend 2.500 salariés). En mai, Carlo Bozotti avait déclaré"inacceptables" les pertes de la division DPG.

Mais cela ne semble pas effrayer Yazid Sabeg. Ce dernier avait repris le fabricant de composants électroniques Altis Semiconductor en 2010. Cette société connaissait également d'importantes difficultés. Et c'est encore le cas. Selon Challenges, Altis a eu le plus grand mal à verser les salaires de juin et d'août et des mesures de chômage partiel ont été décidées pour le quatrième trimestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :