Fibre optique : la France titille les 2 millions d’abonnés

 |   |  302  mots
Plus largement, les abonnements très haut débit, proposant un débit supérieur ou égal à 30 Mbit/s, ont progressé de 1,2 million sur un an pour atteindre un total de 5,06 millions d'abonnés, sur un total de 15,4 millions de logements éligibles.
Plus largement, les abonnements très haut débit, proposant un débit supérieur ou égal à 30 Mbit/s, ont progressé de 1,2 million sur un an pour atteindre un total de 5,06 millions d'abonnés, sur un total de 15,4 millions de logements éligibles. (Crédits : © Lisi Niesner / Reuters)
Les abonnements à la fibre optique jusqu'au domicile ont poursuivi leur forte hausse en France au troisième trimestre, atteignant 1,93 million, en hausse de 51,8% sur un an, selon les données publiées jeudi par le régulateur des télécoms.

L'adoption va crescendo. Les abonnements à la fibre optique jusqu'au domicile (FttH) ont poursuivi leur forte hausse en France au troisième trimestre, atteignant 1,93 million, en hausse de 51,8% sur un an, selon les données publiées jeudi par l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep). Selon l'observatoire des marchés des communications électroniques de l'Arcep, les abonnements FttH, qui offrent un débit supérieur ou égal à 100 mégabits par seconde (Mbit/s), ont été souscrits par 166.000 clients supplémentaires durant le troisième trimestre.

Une hausse qui suit celle des logements éligibles : au 30 septembre, 6,59 millions d'appartements ou maisons disposaient d'un raccordement en FttH, une augmentation de 39% sur un an. Entre juillet et septembre, 428.000 nouveaux logements ont été raccordés à la fibre, moins cependant qu'au trimestre précédent (548.000).

Baisse des abonnés ADSL

Sur le total, 3,94 millions de prises FttH sont situées en zones très denses quand celles situées en zones moins denses ont dépassé légèrement, à leur tour, la barre des 3 millions. Les réseaux d'initiative publique (RIP), développés sous la direction des collectivités locales, frôlent de leur côté le million de prises installées, à 954.000 unités. Plus largement, les abonnements très haut débit, proposant un débit supérieur ou égal à 30 Mbit/s, ont progressé de 1,2 million sur un an pour atteindre un total de 5,06 millions d'abonnés, sur un total de 15,4 millions de logements éligibles.

A l'inverse, et en particulier du fait des migrations vers le très haut débit, le nombre d'abonnements haut débit (ADSL) est en baisse de 361.000 sur un an, pour s'établir à 22,39 millions de logements, ce qui représente tout de même encore 81,5% des connexions en haut ou très haut débit en France.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :