IBM accélère dans le big data et la santé

 |   |  340  mots
C'est le troisième investissement majeur d'IBM dans le domaine de la santé depuis le début de l'année.
C'est le troisième investissement majeur d'IBM dans le domaine de la santé depuis le début de l'année. (Crédits : © Tobias Schwarz / Reuters)
Le groupe américain a racheté un spécialiste de l'imagerie pour un milliard de dollar. Il compte ainsi booster les capacités de son système d'intelligence artificielle Watson pour analyser de nouvelles données médicales.

Watson, le système d'intelligence artificielle d'IBM, qui est capable d'analyser en quelques secondes des quantités massives de données, va bientôt ajouter une nouvelle corde à son arc. En effet, le groupe américain a racheté Merge Healthcare, jeudi 6 août, et sa plateforme de gestion d'imagerie médicale pour un milliard de dollars.

IBM pourra ainsi doter son système d'intelligence artificielle Watson de la capacité de "voir". Concrètement,  en combinant les capacités cognitives et d'analyse du programme d'intelligence artificielle Watson avec les données et les images gérées par la plateforme de Merge, le groupe américain pourra comparer de nouvelles images médicales avec celles réalisées auparavant sur un même patient afin d'améliorer le diagnostic. Les changements ou anomalies pourront être détectés plus facilement.

Cela concernera les domaines de la cardiologie, radiologie, ophtalmologie et de l'orthopédie (autour des affections congénitales notamment). Et IBM compte s'appuyer sur les besoins importants des hôpitaux. Il estime que certains services d'urgences produisent "100.000 images médicales par jour".

La santé, un important moteur de croissance d'IBM

"La santé sera un des plus importants moteurs de la croissance d'IBM sur les dix prochaines années ", explique John Kelly, vice président d'IBM Recherche, justifiant ce nouvel "investissement majeur".

C'est le troisième investissement majeur d'IBM dans le domaine de la santé depuis le début de l'année. La société américaine avait annoncé en avril être sur le point d'acquérir Phytel, société spécialisé dans les logiciels et services en ligne à destination du personnel médical pour notamment pour le suivi des hospitalisations). Le même mois, elle a mis la main sur Explorys, spécialiste de l'analyse de données cliniques, et dont les activités concerneraient plus de 50 millions de personnes.

Et c'est sans compter son association annoncée avec Apple : IBM va développer une plateforme pour héberger les données anonymisées collectées par le logiciel Apple HealthKit.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/08/2015 à 14:56 :
IBM est un groupe qui décline de jour en jour. Il entame le 14ème trimestre de recule de son action avec un chiffre en baisse. Il est dépassé par toutes les sociétés modernes de la santé que ce soit distribution de médicaments ou gestion des hôpitaux comme les socités Mckesson ou CVS dont le chiffre d'affaire est double ou supérieur avec une valorisation qui progresse. Le vieux de la IT tente alors d'utiliser le crédit que lui donne encore sa valorisation en achetant ce qu'il peut dans le secteur du moment qui "marche", tant il est dépassé sur le reste. S'il ne dépense pas, l'argent partira en fumée par la décroissance de sa valorisation. On lui a accordé une légitimité et le crédit qui l'accompagne mais désormais les investisseurs et actionnaires sont lassés de ses piètres performances. HP qui va se séparer en deux verra peut-être IBM en acheter une moitié pour remonter tant bien que mal dans les classements. On commence toutefois à douter d'une issue d'ensemble favorable pour l'ancien géant encombré de son image de champion immobile.
Réponse de le 08/08/2015 à 9:02 :
D'un point de vue marché/éco ouais, mais technique, projet watson, l'analyse prédictive, l'IA, IBM reste une référence dans la tech pour ceux de la tech, de plus, le gouv US ne laissera pas IBM mourir tant ses projets sont intéressant...

Là c'est juste une affaire de frique et de "clientèle" qui ont une connaissance du tech aussi grande que le pape...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :